AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Angeka - Car nos âmes sont peuplées d'ombres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: 
Rescensement des civils
 :: 
Bienvenue à Westeros !
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : Bien plus qu'elle n'en paraît...
Maison/Rang : Apothicaire / Sorcière
Missives : 97
MessageSujet: Angeka - Car nos âmes sont peuplées d'ombres Jeu 30 Juin - 16:15

Angeka
Car nos âmes sont peuplées d'ombres...







Like disguise in angel
Avant d'entrer dans le jeu des trônes j'étais quelqu'un












Moi, Angeka (Mama Angie pour les amis), entre dans le jeu des trônes. Je suis âgée de 86 ans (j'ai une très bonne crème de soin), j'ai vu le jour en Asshaï-lès-Ombres en 214. Mon origine sociale est ancienne esclave, j'exerce la fonction d'apothicaire et guérisseuse, mais aussi de sorcière à mes heures perdues. Mon allégeance va à qui me paie. Je suis reconnue pour mes dons de sorcellerie et de guérisseuse.
Je suis célibataire mais je suis attirée par les hommes, les femmes et les forces obscures, je suis donc bisexuelle et forcesobscuressexuelle. On dit que je ressemble à Naomie Harris.
D'ailleurs on me reconnaît à ma crinière à la mode kazanesque et à mon sourire colgate qui met souvent mal à l'aise. Mais ma beauté légendaire ne m'empêche pas d'avoir un certain caractère : Je suis aimable, serviable, savante dans mes arts, bonne vivante et déterminée et également menteuse, énigmatique, sans scrupules, versatile et rusée.
    (C) tumblr
Always in my mind
Que pense votre esprit des évènements récents ?


Une alliance entre le Nord et la Maison Harloi des Iles de Fer a été signée. Qu'en pensez-vous ?

Allons, mon mignon... Pourquoi une femme du bas peuple comme moi devrait-elle se soucier des machinations des grands de ce monde ? Et puis, le Nord et les Iles de Fer sont bien trop éloignés de mon petit quartier dornien pour que je m'en soucie. Ces préoccupations sont plus dignes des Martell que d'une simple apothicaire... Qu'ils s'allient donc si cela leur chante, qu'ils s'entretuent si cela leur convient mieux ! Du moment qu'ils n'interfèrent pas avec mon florissant commerce... De toutes façons, je doute qu'ils aient besoin de mes modestes services pour cette entreprise, du moins dans l'immédiat... *étouffe un petit rire* J'espère seulement pour eux qu'ils connaissent leurs priorités ! Car la Grande Nuit vient, portant avec elle son armée d'ombres... Et je doute fort que ceux qu'elle frappera en premiers soient, pour l'heure, de taille à affronter mes compagnons de l'autre monde.

Une rumeur circule que la Reine a une relation incestueuse avec son frère, y croyez-vous ?

Si j'y crois ?... Il ne s'agit que de rumeurs, mais parfois la voix du peuple a des accents de vérité... Et je les reconnais ici. Mais cela m'est bien égal : il y a longtemps que les mœurs humaines ne m'étonnent plus...! Cersei a besoin d'un Lion qui soit son égal, pas de cet ours aviné qu'était Robert. Si elle était née Dornienne ou Targaryen, cela n'aurait suscité nul scandale, n'est-ce pas ? Alors qu'on les laisse s'aimer en paix, puisque c'est le vœu de leurs cœurs à tous deux... Quant à leurs chères têtes blondes, les ombres ont d'ors et déjà arraché les deux aînés au monde des vivants, et elles rôdent à présent autour du dernier... *silence pensif* Il est demandé à la Reine de gouverner, pas d'être pure, chaste ou éminemment vertueuse. Du moment qu'elle remplit son office de souveraine, elle pourrait se taper un moineau que cela ne me dérangerait pas (et lui non plus, à ce qu'on m'a dit mdrr).

La révolte gronde à Dorne, menée par les filles bâtardes d'Oberyn Martell. Est-ce vraiment une menace à prendre au sérieux ? Qu'en pensez-vous et qui soutenez-vous ?

Les filles d'Oberyn ont le sang bouillonnant de la jeunesse avide de faire ses preuves... Avec son caractéristique manque de cervelle. Doran Martell est patient et indulgent avec elles, sans doute trop - il est le seul digne de gouverner Dorne, à mes yeux. Néanmoins, qui sait ? Peut-être notre pays a-t-il besoin de sang neuf et vigoureux, de même que la magie... Je garderai un œil sur les Aspics de Sable, me tenant comme toujours à leur humble disposition s'il leur prenait l'envie de s'approprier mes services... Moyennant intérêts, cela va sans dire. Toute magie a un prix, et la science des poisons comme celle des remèdes ne coûtent pas moins. Ces demoiselles ont sans nul doute un potentiel intéressant, s'il est correctement canalisé et exploité... Reste à voir si elles sauront en tirer profit intelligemment.

Quelles sont vos compétences ?

Je sais user de  plantes, de venins et d'insectes pour donner la mort et la souffrance ou pour soulager les peines du corps comme de l'esprit. Mais surtout, je pratique une ancienne et redoutable magie liée au sang et aux forces de l'obscurité... Celles-ci me sont étroitement attachées et soumises par les offrandes que je leur fais et par les mots de nuit que je sais leur chuchoter, tout comme je leur suis dévouée en retour. Mon corps est également le leur et leurs pouvoirs sont aussi miens ; ainsi je vois par leurs yeux bien au-delà des frontières et je sais ce qui se trame au royaume des morts... Sur mon ordre, les ombres vont tourmenter les âmes et meurtrir les chairs tandis que je vous sourie aimablement. Vos paumes, les os et les entrailles d'animaux me murmurent des secrets où se décrypte en filigrane votre histoire passée et à venir, ou encore vos désirs les plus profonds... Enfin, cette jeunesse qui s'éternise est un don de plus que les forces obscures me font, afin que perdure cette alliance qui nous est mutuellement profitable...


I'm not an actor
Derrière l'écran c'est Bibi  


D'habitude j'ai plus de plumes et moins de dreads.
(et j'carbure au rhum, aussi.)

   
Code:
Naomie Harris [color=#ff0000]ϟ[/color] [i] Angeka [/i]


BY .TITANIUMWAY & SELENE




_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : Bien plus qu'elle n'en paraît...
Maison/Rang : Apothicaire / Sorcière
Missives : 97
MessageSujet: Re: Angeka - Car nos âmes sont peuplées d'ombres Jeu 30 Juin - 16:17





Une histoire de glace et de feu
Voici mon histoire  



Asshaï-lès-Ombres - an 214

- OUU... OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN !

Epuisée, la sueur plaquant les mèches crépues sur le front d'ébène, la jeune femme sentit qu'on déposait un petit corps encore gluant contre son sein. Dans un état second, abrutie par les souffrances de l'enfantement, elle posa une main tremblante sur le minuscule crâne de son premier-né qui s'époumonait.

- C'est une fille, Ikhya... Une magnifique petite fille.

La nouvelle mère leva un regard confus mais heureux vers son amie de toujours, sa sœur d'infortune, une sœur inattendue que la servitude lui avait offerte. Gentiment, la rouquine épongea une énième fois les tempes ruisselantes de son amie et coupa le cordon ombilical avec les dents - les moyens du bords. Les deux femmes avaient traversé trop d'épreuves ensemble pour sourciller face à une telle tâche, à présent. L'usage aurait voulu que ce soit le père de l'enfant qui se charge de cela, mais celui-ci était mort depuis maintenant plusieurs mois, emporté par une fièvre maligne. Certains contremaîtres faisaient du zèle quand il s'agissait de châtier les esclaves insolents ou rebelles, quitte à leur décoller la peau des os... En quelques jours à peine, Ikhya avait vu les plaies qui zébraient le dos de son amant s'infecter et puruler, jusqu'à faire délirer le jeune homme, et il s'était éteint un matin, après une nuit passée à transpirer, grelotter et gémir faiblement. Depuis, l'esclave à la peau sombre avait porté son deuil et son enfant en silence, s'accrochant à ce petit être qui poussait dans son ventre comme à un ultime fil la reliant à la vie.

- Repose-toi. Je m'occupe de tout.

Avec mille précautions et un sourire réconfortant, la rouquine saisit le bébé qui gigotait et pleurnichait, petite crevette mécontente d'avoir été arrachée à la caverne marine maternelle. Rattrapée par la fatigue et le soulagement, Ikhya sombra presqu'aussitôt dans un sommeil sans rêves tandis que l'esclave à la crinière de feu lavait et langeait avec bienveillance la fille de sa meilleure amie, le cœur serré, fredonnant à voix basse un chant de bienvenue à ce petit être sur cette terre impitoyable.

Alentours d'Asshaï-lès-Ombres - an 218

Elle ne comprenait pas ce qui se passait.

Une minute auparavant, elle trottinait avec insouciance aux côtés de sa mère et de la dizaine d'autres esclaves que leur maître avait prêté à son frère, dans le village voisin, afin d'aider à la préparation de ses noces...

Et puis il y avait eu un son de trompe, de grands hurlements à glacer le sang, les cris terrifiés de sa mère et de ses compagnons, la panique et la poussière qui lui piquait les yeux et la faisait tousser.

Angeka sentit brusquement sa mère l'attraper et la coincer contre sa hanche, mais au même moment une poigne puissante lui saisit le bras sans ménagement, lui disloquant l'épaule. La petite hurla de douleur et le cri de détresse d'Ikhya résonna à ses oreilles alors qu'on l'arrachait à la présence rassurante de sa mère. Coincée en travers d'un cheval, ballotée tel un fétu de paille contre un colosse puant le crottin et la sueur mâle, la fillette terrorisée remua avec l'énergie du désespoir jusqu'à ce qu'un soubresaut un peu plus violent que les autres ne provoque un pic de souffrance aigu dans son épaule blessée.

Elle sombra dans l'inconscience.

Vaes Dothrak - an 221

- Sers-moi donc du kéfir, oisillon.

Docile, Angeka passa derrière un pan de peau pour verser consciencieusement le lait fermentée de jument dans une coupe en os sans en mettre une goutte à côté... avant d'y laisser tomber un gros crachat avec le plus grand soin. Elle remua un peu la surface puis, satisfaite, la gamine reprit un air soumis de circonstance et alla porter la boisson à son maître. Le Dothraki grogna de contentement, vida la coupe d'un trait et éructa bruyamment, signe que le kéfir devait être à son goût.

Soudain, une femme entra sous la tente. Angeka recula d'un pas afin d'être dans l'ombre, méfiante. Peu de femmes se seraient permises de pénétrer chez  son maître sans y avoir été conviées, car il s'agissait de l'un des sang-coureurs de Khal Torga : c'était un homme puissant et respecté. Mais cette femme-là était crainte par tous et elle jouissait de privilèges peu communs parmi les esclaves du khalasar... Les hommes la nommait démon et les femmes sorcière ; quant à Angeka, elle ignorait ce que ces mots signifiaient, mais plusieurs fois elle avait surpris sur elle le regard perçant de cette femme sans âge, et ce regard l'avait fait frissonner.

La femme n'accorda aucune attention au Dothraki, qui ne s'en formalisa pas. Son Khal estimait cette étrangère pour ses talents, lui-même l'avait déjà vu à l'œuvre et il ne tenait pas à se frotter de trop près à ses pouvoirs effrayants.

- J'ai besoin d'aide pour la tâche que ton khal m'a confiée.

Elle fixait Angeka avec intensité, sans laisser transparaître nulle émotion. Le sang-coureur ricana de surprise.

- L'oisillon ? Pourquoi elle ?... Il y en a bien d'autres sûrement plus habiles pour t'aider.

- C'est elle que je veux, reprit la femme sans ciller, d'une voix atone.

Indifférent, l'homme haussa les épaules, faisant tressauter sa longue tresse brune, et d'un claquement de langue il scella l'affaire. Comme Angeka suivait la femme jusqu'à sa tente un peu à l'écart du reste du groupe des esclaves, celle-ci lui lança sans même la regarder :

- Tais-toi, observe et apprends, oisillon.

Peu désireuse d'être battue une fois de plus, la gosse garda un silence farouche. Une fois dans le secret de la petite tente, la femme déclara :

- Mon nom est Uzdur. Bois.

Elle tendit à la petite fille un bol grossier plein d'un liquide sombre aux reflets pourpres. Bien décidée à ne pas se laisser impressionner, Angeka porta le récipient à ses lèvres et y trempa le bout de sa langue avec un petit mouvement de répulsion. C'était salé, épais, visqueux et tiède, avec un arrière-goût bizarrement métallique. Écœurant.

- Beuaaah, du sang ! ne put s'empêcher de lâcher la jeune esclave, dégoûtée.

Elle reçut aussitôt une vigoureuse claque à l'arrière du crâne.

- Je croyais t'avoir dit de te taire. Je n'aime pas me répéter. Finis ton bol.

Angeka fusilla la femme du regard mais s'exécuta avec un air renfrogné, curieuse au fond de savoir où cela la mènerait.

- Ne parle que si je te pose une question. C'est du sang, en effet, mélangé à quelques herbes... Cela éclaircira tes sens. Tu les entends déjà, n'est-ce pas ?

Ce n'était pas une vraie question, plutôt une affirmation. Surprise et prudente, Angeka reposa son bol vide, un air de défi au fond des yeux. Depuis toujours, elle entendait des voix ou des bruits que personne d'autre ne semblait percevoir, et en grandissant ces sons inexplicables se faisaient constamment plus présents, plus invasifs... Plus inquiétants, aussi. Depuis quelques mois, ils hantaient même ses nuits et peuplaient des sommeils de cauchemars qui la laissaient haletante et terrorisée. Mais depuis qu'elle avait rejoint le khalasar, la fillette n'en avait jamais parlé. Comment donc cette femme savait-elle...?

Sans répondre à ses interrogations silencieuses, Uzdur poursuivit d'une voix à peine radoucie :

- Je t'apprendrai à apprivoiser les voix, tu te familiariseras avec tout cela. Bientôt, oisillon, les cauchemars te quitteront et c'est toi qui les inspirera.

Ainsi commença l'initiation d'Angeka aux arts obscurs.

Quelque part sur la mer Dothrak - an 233

Uzdur avait été une seconde mère pour la fillette, une mère dure, exigeante, rarement affectueuse ou souriante, mais néanmoins patiente et protectrice. Elle avait appris à Angeka tout ce qu'elle savait. Au fil des ans, une fois acquis une certaine discipline, la sorcière l'avait autorisée puis encouragée à poser des questions. La jeune esclave s'était révélée une élève attentive et douée... bien qu'Uzdur soit régulièrement obligée de la rappeler à ses devoirs - quand Angeka serait volontiers allée folâtrer avec de fougueux/ses Dothraki, par exemple.

Si ce peuple était celui de ses ravisseurs, il était petit à petit devenu celui de son adoption. Son statut de "fille" d'Uzdur lui valait les mêmes égards qu'à la sorcière, et d'esclave elle n'avait plus que la tunique terne. Plus aucun Dothraki n'aurait osé lui ordonner quoi que ce soit, depuis qu'elle avait "chassé la raison" d'un guerrier qui avait tenté de la posséder de force. Angeka avait promis vengeance, et le lendemain l'homme se contorsionnait au sol comme un dément, roulant des yeux fous, hurlant de terreur devant des horreurs que lui seul voyait.

Quant aux Dothraki de sa génération, ils respectaient cette étrangère à la peau plus sombre encore que la leur pour ses talents, et ils l'appréciaient pour sa promptitude à les soigner et son affabilité constante. Ils percevaient clairement l'aura de danger latent qui entourait la jeune sorcière mais savaient qu'ils ne risquaient pas grand chose du moment qu'ils ne la menaçaient pas... du moins, a priori. La majorité préférait toutefois garder prudemment leurs distances, ne lui adressant la parole qu'en cas de réelle nécessité.

Cet arrangement tacite convenait tout-à-fait à Angeka et elle s'estimait assez satisfaite de sa vie, jusqu'au jour maudit où Uzdur rendit l'âme. S'était-elle engagée trop loin sur le chemin des ombres ? Avait-elle été incapable de rembourser une dette trop lourde ? Un ancien ennemi était-il passé à l'attaque, tapi dans la nuit, par-delà des mers ?... Quoi qu'il en soit, aussi avisée et expérimentée qu'elle fût, Uzdur ne fut pas de taille cette fois-ci. Après une nuit à lutter contre ces démons intérieurs sous le regard angoissé et impuissant de sa fille adoptive, la sorcière sans âge se mit à saigner des yeux, du nez et des oreilles, avant de s'étouffer avec un affreux gargouillement dans son propre sang, devenue sourde et aveugle, aussi vulnérable qu'un nouveau-né.

Le cri de rage que poussa Angeka ne fut pas audible des vivants, mais il résonna longtemps dans le royaume des ombres.

Le lendemain, elle quittait définitivement le khalasar. Nul ne chercha à la retenir, nul n'invoqua son statut d'esclave. Elle alla droit vers l'Ouest, arpenta les cités esclavagistes puis les cités libres, y demeura quelques temps avant de rejoindre Westeros. Elle accosta à Dorne, aima son climat et ses mœurs, décida de s'y fixer.

Une nouvelle vie, loin de son passé.

Dorne - an 278

Le rideau de perles qui faisait office de porte tintinnabula - éclats de coquillages, perles de bois, petits galets percés, pièces de monnaie de moindre valeur datant d'un autre temps, d'un autre continent.

Une jeune fille à la peau hâlé, un sac de toile sur l'épaule, fit quelques pas craintifs à l'intérieur, laissant ses yeux s'habituer à la pénombre qui régnait dans la petite échoppe, pénombre qui tranchait douloureusement avec le soleil éclatant à l'extérieur. Des objets tarabiscotés en tous genres, des fioles et des flacons poussiéreux, des insectes séchés et des bocaux clos avec soin. Au moment où la Dornienne semblait sentir son courage l'abandonner, une voix suave s'éleva du fond de l'étroite boutique :

- Entre, ma jolie, ne sois pas timide... Mama Angie n'a encore jamais mangé personne.

Il y eut un petit rire qui paraissait provenir de nulle part et de partout à la fois, et la demoiselle réprima un léger sursaut. Une silhouette se détacha finalement d'un coin obscur et s'avéra être une jeune femme au sourire étrangement dérangeant, une crinière de dreads emmêlées encadrant son visage sombre.

- Que puis-je donc faire pour toi ? Non, inutile, ne dis rien, poursuivit une Angeka que la jeunesse n'avait pas quitté, tout en se saisissant d'une des mains de la jeune fille. Parcourant la paume du bout des doigts, le regard acéré devinant les lignes et les courbes, l'apothicaire murmurait toujours en souriant : Oh, je vois... Bien...

Mal à l'aise, la jeune fille balbutia nerveusement :

- Vous... Pouvez-vous m'aider ? Une amie m'a dit que peut-être, vous pourriez...

Levant un sourcil surpris, Angeka tapota la main de sa nouvelle cliente avec un air doucereux.

- Mais bien entendu, mon petit, bien entendu... Son sourire s'élargit, dévoilant des dents noircies par endroit. Tu sais que tout cela a un prix ?

Silencieusement, la jeune fille acquiesça et sortit de son sac un poignard finement ciselé.

- Il appartenait à une prêtresse de R'hllor...

Angeka y jeta un regard furtif mais expert, puis hocha la tête en signe d'accord.

- Ce sera parfait... Passons à l'arrière, chérie. Je vais m'occuper de ton petit problème...

Son éternel sourire aux lèvres, la sorcière invita d'un geste la Dornienne à avancer. La soirée promettait d'être intéressante...



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Barbare
Allégeance : Stark
Missives : 410
MessageSujet: Re: Angeka - Car nos âmes sont peuplées d'ombres Jeu 30 Juin - 16:28
OMG REBIENVENUE MY LOOOOOOOOVE

Je kiff ton avatar xDDDDDD De façon hautement fraisiteubienne

Bon courage pour tout, même si je sais que tu vas faire un truc de fou

*mode harcèlement ON*


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Angeka - Car nos âmes sont peuplées d'ombres Jeu 30 Juin - 16:39
NONOOO ? IT'S YOU ?
Je m'attendais pas à ce que tu le fasse si vite xD
J'ai hâte de voir ce que ça va donner (mais rien que le pseudo + l'avatar je suis on fire )

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: Manfrey Martell
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : Dix neuf ans
Maison/Rang : Lady, Martell
Allégeance : Martell
Missives : 61
MessageSujet: Re: Angeka - Car nos âmes sont peuplées d'ombres Jeu 30 Juin - 18:46
TIA DALMAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
Mon enfance ... ça me fait quelque chose

Re-Bienvenue la belle fer née

_________________


insoumis, invaincus, intacts you don't mean a thing, And what we got, got no hold on me But when you're not there I just crumble I tell myself I don't care that much
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 16 ans
Maison/Rang : Maison Redwyne / Noble
Allégeance : Tyrell
Missives : 59
MessageSujet: Re: Angeka - Car nos âmes sont peuplées d'ombres Jeu 30 Juin - 19:37
OMG XDD ça va être.. épic :') rebienvenue huhu

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: Pas encore, heureusement ...
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 22 ans
Maison/Rang : Maison Rowan, noble.
Allégeance : Tyrell
Missives : 1159
MessageSujet: Re: Angeka - Car nos âmes sont peuplées d'ombres Jeu 30 Juin - 20:57
RE BIENVENUE MA BELLE  

Ça c'est clair qu'elle est bien conservée
Bonne chance pour ta fiche

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Angeka - Car nos âmes sont peuplées d'ombres Ven 1 Juil - 2:43
WITCHHHHH! *prépare le buché*

humm humm

Rebienvenue <3
Que la magie puisse nous faire rencontrer un jour!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: If only... ~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Moineau
Allégeance : Lannister
Missives : 1560
MessageSujet: Re: Angeka - Car nos âmes sont peuplées d'ombres Ven 1 Juil - 18:43
*note que Lorcan a des tendances gérontophiles *

ERWAN X ANGEKA OMG

ALLER MA GUEULE DERNIERE LIGNE DROITE den lcu

*fuis avant le passage d'une blondinette sexy souhaitant lui taper les fesses*
*reste, du coup, avec espoir *

_________________

Je suis complètement fan °-° Merci ma Mouette ♥ 2.0:
 

I AM THE TRUE KING:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : Bien plus qu'elle n'en paraît...
Maison/Rang : Apothicaire / Sorcière
Missives : 97
MessageSujet: Re: Angeka - Car nos âmes sont peuplées d'ombres Ven 1 Juil - 21:42
Kazanaeva >

Cersei-chou > Ouwi ci bien mi *voix de scooby-doo* YEEEAH THE QUEEN IS ON FIIIRE gare à tes fesses Kazanova, ça chauffe

Sarra > PINAISE je suis démasquée (merchi cholie Dornienne )

Desme > Épic, oh oui... ÉPIC ET COLEGRAM
*part s'enterrer très loin* *ressort piquer une bouteille de rhum* *se ré-enterre paisiblement*

Lolo > J'te filerai ma recette, c'est du made in... tu ne veux pas savoir

Erwan > *souffle pour éteindre le bûcher, en mode Jack Sparrow chez les cannibales *
Carrément il nous faudra un lien, et on met Essos ET Westeros on fire
ah nan c vrè t un genti toua mdrr

PS : Zanzan > pas de blondinette sexy pour le moment, MAIS UNE BLACK BIEN MOTIVÉE POUR LA REMPLACER viens par là, toi *pécho le (splendide) postérieur kazanesque*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Angeka - Car nos âmes sont peuplées d'ombres Ven 1 Juil - 22:26
Alors avant de te valider, j'aimerai juste en savoir plus sur sa jeunesse exceptionnelle car tu ne donnes pas vraiment d'indice sur celle-ci ** Or ça serait cool qu'elle soit justifiée, elle apporte quoi à ton perso ? Est-ce de la magie type Mélisandre bis (un truc de camouflage ou c'est réel ?) ...

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 21 ans
Maison/Rang : Suz. d'Harloi Ϟ Capitaine
Allégeance : Moi-même
Missives : 1041
MessageSujet: Re: Angeka - Car nos âmes sont peuplées d'ombres Ven 1 Juil - 22:34
C'est essentiellement le côté "expérience" et savoir acquis grâce au temps en fait °° > elle pourrait difficilement "bien" maîtriser un art si complexe en étant aussi jeune.

Par contre c'est bien réel, pas de camouflage, c'est du 100% bio
(du moins tant qu'elle traite avec les ombres, mais bon c'est dans son intérêt hein )

_________________




Life of an Ironborn

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Angeka - Car nos âmes sont peuplées d'ombres Ven 1 Juil - 22:42
C'est sûr ;) du coup je te valide parce que voilà MOTHER OF DREADS
Kazan va avoir de la concurrence
Belle fiche en tout cas, l'histoire était très intéressante/captivante/puissante

Bienvenue parmi nous !
«You will win or die »



Angeka
Tu es désormais validé


Félicitation ! Tu as réussi l'épreuve ultime : la présentation. Soit la bienvenue officiellement à Westeros. Mais ce n'est pas terminé, car il te faut également chercher des alliances avec les autres membres du forum. Ainsi que dans un soucis de chronologie, consigner tes périphéties quêtes pour te lancer dans le jeu, ainsi que des différents types d'intrigues. Il n'est pas trop tard pour participer aux Intrigues Facultatives et aux Intrigues Dimensionnelles Puis, vu qu'on est gentil, n'oublie pas de dépenser tes 100 dragons d'or à la Boutique ou au Cristarium Rejoins nous également sur la CB ou dans le flood avant ou après avoir RP


Ton Cristarium est le suivant :
Tu es NIVEAU 7 en Magie (c'est ton arbre imposé)
Tu es NIVEAU 5 en Guérison (ton deuxième arbre mais tu es libre d'en choisir un autre)

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 21 ans
Maison/Rang : Suz. d'Harloi Ϟ Capitaine
Allégeance : Moi-même
Missives : 1041
MessageSujet: Re: Angeka - Car nos âmes sont peuplées d'ombres Ven 1 Juil - 22:44
HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN MERCHIIIIIIIIIII

_________________




Life of an Ironborn

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Angeka - Car nos âmes sont peuplées d'ombres
Revenir en haut Aller en bas
Angeka - Car nos âmes sont peuplées d'ombres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !
» Cours n°1: Les moldus sont primitifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winter of Blood :: 
 :: 
Rescensement des civils
 :: 
Bienvenue à Westeros !
-
Sauter vers: