AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Neenath ♠ Fate always wins at the Game of Thrones
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: 
Rescensement des civils
 :: 
Bienvenue à Westeros !
Invité
Invité
MessageSujet: Neenath ♠ Fate always wins at the Game of Thrones Mer 4 Mai - 17:07

Neenath AKA. The Truthbringer
I Take No Sides But Fate's







 Like disguise in angel
Avant d'entrer dans le jeu des trônes j'étais quelqu'un












Moi Neenath entre dans le jeu des trônes. Je suis âgée de Dix-Huit années, j'ai vu le jour en Meereen en l'an 283. Mon origine sociale est Pauvre, j'exerce la fonction de Prophétesse et Guérisseuse. Mon allégeance va à aucun être dans ce monde, bien qu'ayant un léger penchant pour Daenerys Targaryen Reconnu pour mes dons de Prophétesse
Je suis Célibataire mais je suis attiré parLes Hommes et les femmes et donc je suis Bisexuelle. On dit que je ressemble à Astrid Berges-Frisbey.
D'ailleurs on me reconnaît à Mes yeux de nâcre et mes paroles parfois énigmatique.. Mais ma beauté légendaire ne m'empêche pas d'avoir un certains caractère : Je suis douce, protectrice, courageuse, mystérieuse, maline et également Rancunière, bornée, Versatile (Qui ne prend pas de côté), indépendante, énigmatique
    (C) Visages du Passé
Always in my mind
Que pense votre esprit des évènements récents ?


Une alliance entre le Nord et la Maison Harloi des Iles de Fer a été signée. Qu'en pensez-vous ?

C'est lors de mes rêves éveillés que j'y aperçois un très mauvais avenir. Il m'est de plus en plus difficile de distinguer la réalité du futur, et c'est lors de mes visions les plus sombres que j'y aperçois les corps, de larges coupures béantes parmi la froide neige du nord. Je ne sais que penser. Parmi les murmures et les chuchotements à ce sujets, les Dieux ne semblent guère vouloir partager leur secret à ce sujet, mais il m'est clair que tout ceci finira dans un bain de sang. Les cadavres s'empileront, trahison et mutinerie ne feront que débuter, il n'y a de cela aucun doute. Le nord fût autrefois le territoire des Stark, et maintenant que ceux-ci se voient éteints, il m'est dur d'imaginer ce que me cache le futur. Je sens cet étrange sentiment dans mon estomac lorsque je ferme les yeux, un étrange frisson me mord à la peau alors que je sens la douleur et la mort approcher. Il n'y a aucune fin heureuse pour cette alliance.  

Une rumeur circule que la Reine a une relation incestueuse avec son frère, y croyez-vous ?

Le lion. Les Lannister rugissent si fort, pourtant semble-t-il qu'ils sont incapable de mordre leurs adversaire. Je ne fût jamais douée en politique, ma vision se limitant toujours à un monde de liberté, même lorsque j'étais esclave. Lorsque j'aperçois cette haine qui ronge tout le peuple du Sud, c'est à cet instant qu'un part de moi-même se veut croire que tout ceci n'est que mensonge afin d'atteindre la réputation de cette famille si détestée. Toutefois, s'il s'avérait que ces rumeurs se faisaient bel et bien vraies, eh bien... Qu'il en soit ainsi. Qui sommes-nous pour juger les pratiques de notre prochain ? Sommes nous les meilleurs ? Les pires ? Allons donc. Ces rumeurs se doivent de cesser et chacun se doit de regarder à ses propres pieds, si ce n'est que pour apprendre à cesser toute hostilités. Une guerre semble sur le point d’éclater et nos regards ne font que se poser sur un être aux péchés si minime. Mais où vas donc notre monde ? 

La révolte gronde à Dorne, menée par les filles bâtardes d'Oberyn Martell. Est-ce vraiment une menace à prendre au sérieux ? Qu'en pensez-vous et qui soutenez-vous ?

Une révolte ne doit jamais se prendre à la légère. Les dieux ne m'ont guère éclairé sur le sujet, toutefois nul besoin de pouvoirs prophétiques pour voir que tout ceci n'amènera rien de bon. Je sens une rage profonde au sein du coeur de ces femmes, un besoin de sang, mais surtout, un désir de revanche. Le future se voit flou et ce qu'il a à révéler se fait encore sombre. Je ferme les yeux, et j'aperçois le vermeil s'écouler sur le sable. Mon cœur s'arrête et je sens qu'une guerre approche. Je n’arrive guère à en savoir davantage sur ce que pourrait ammener une si violente révolte. Le destin, les dieux semblent tous vouloir m’empêcher d’en connaître la suite. J’ai cet étrange sensation qui me brûle les veines tel des flammes. Notre monde entier se prépare à la plus grande des guerres, et ces femmes ne sont que le commencement d’un ère nouveau.

Quelles sont vos compétences ?

MAGIE : Possédant des dons de voyance depuis son plus jeune âge, il lui arrive parfois d'avoir du mal à maitriser certains visions. Se manifestant aux moments les plus étranges, elles sont imprévisible, bien que beaucoup moins demandantes qu'autrefois.

SOIGNEUSE : Bien qu'étant aveugle, cela ne l'empêche guère de guérir une blessure grâce au sens du touché. Celui-ci se faisant beaucoup plus développé au fur des années, il lui est plus facile de distinguer ce qui se trouve sous ses doigts. C'est donc ainsi qu'elle possède un grand savoir des plantes, bien qu'elle se verra demander une certaine aide s'il lui est possible afin de concocter certains remèdes.  


I'm not an actor
Derrière l'écran c'est Bibi  


Coucou! Mon nom est Frédoune!   J'suis une ancienne du forum, qui retourne après un an d'absence, si c'est pas plus. HONTE À MOI! Vous m'avez manqué, p'tin <.<

BY .TITANIUMWAY & SELENE



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Neenath ♠ Fate always wins at the Game of Thrones Mer 4 Mai - 17:08





Une histoire de glace et de feu
Voici mon histoire  


PROLOGUE

L'ironie constante d'une vie n'est souvent égale qu'à l'injustice de celle-ci. Peu en est connu des origines de la jeune prophète qu'est Neenath. Certains disaient qu'elle venait tout droit d'une maison de prostitution qui eut mal tournée, d'autre ne cessaient de répéter que la jeune batarde avait été laissée au pied d'une porte, abandonnée par la mère qui venait tout juste de la mettre au monde. Ou est l'ironie dans tout ceci? Tout d'abord posséder un don vous dévoilant un futur incertain, bien que pourtant très clair, dans des visions plus que vivace, tout en choisissant la porteuse de ce don qui ne possède aucun souvenir de son passé et de ses origines. N'est-ce pas une injustice ?
Dès son plus jeune âge, Neenath fût achetée par une jeune éleveuse d'animaux exotique et une adoratrice des fosses de combats vivant au fins fonds de Meereen. Il s'agissait d'une femme douce et chaleureuse, bien qu'aux premiers abord froide et solennelle. Elle se prénommait Veshka Lhre'z, un nom qui resta à tout jamais encré dans le coeur de la jeune sudiste. Bien qu'esclave, cette dernière ne se sentit jamais comme tel, excepté lorsqu'elle se devait de surnommer Veshka ''Maîtresse''. Celle-ci avait été très clair à ce sujet et ne cessait de le répéter : Elle n'était pas une mère, jamais ne le serait-elle. Mais elle serait une amie, une âme de confiance, en échange des services que lui offrait sa jeune esclave aveugle. Malgré son handicap, Neenath sût toujours se débrouiller par elle-même, mais même la plus grande des débrouillardise possède ses limites. C'est donc ainsi que Veshka offrit à la jeune fille... un singe. Kah'vi, l'avait-elle prénommé. Cela pourrait vous sembler étrange, mais l'animal était d'une douceur admirable envers la fillette. Ayant été apprivoisé par la maîtresse de celle-ci, le primate avait rapidement développé une certaine intelligence et devint rapidement le compagnon et protecteur de Neenath.
NO MORE DEAD




« Arraches-lui les trippes ! »

« Dépèce-le !! »

Les cris de la foule d'ivrognes s'élevait dans les airs à tout rompre. On aurait pu les comparer à une horde de chiens aboyant à un intrus. C'était sans parler des lieux atroces d'où venaient ces hurlements de fous. Des murs défraichis et humides, des coquerelles se baladant à travers les orteils sals des villageois et par dessus le marché, une trainée de sang menant à une pile de cadavres morts des pires manières qui soient. Pourtant, personne ne semblait vraiment y porter attention. Non... Le regard de la foule était attiré par autre chose. Quelque chose de beaucoup plus intéressant qu'un corps sans vie...
Au centre des lieux se trouvait un large carré rempli de sable, délimité par quatre longues parois en bois. À l'intérieur de celui se trouvaient deux hommes. La bataille était féroce. Il ne s'agissait pas d'un combat loyal où chacun était égal, mais bien d'un carnage entre deux hommes, parfois des femmes, voire même des enfants, qui permettait de savoir qui était destiné dans les pires souffrances possibles. Diable, même Neenath, aux yeux déniés de tout sens, se devait de parfois de se boucher les oreilles sous le dégout de certains cris de douleur. Pourtant, c'était à contre-cœur que la jeune fille se retrouvait à cet endroit chaque nuit, le coeur rempli d'inquiétude et de tristesse. Chaque fois que le soleil laissait place à la lune, la jeune prophète suivait sa maîtresse ainsi qu'un autre esclave et ensemble, ils faisaient leurs chemin jusqu'à cet endroit terrifiant. Tels étaient les ordres de Veshka, sa maîtresse, Neenath se devait tenter de voir le futur du combattant de celle-ci, afin d'en décider si elle se devait de parier pour ou contre lui. De la triche, certes, mais qui ne s'en servirait pas lorsque vous possédez une esclave ayant un tel don. Chaque soir, la jeune femme s'élançait dans un nouveau cauchemar, certains à en lui donner des haut-le-cœur tellement ils s'en faisaient ensanglantés. Ce soir, le combat s'avéra particulièrement inquiétant lorsque l'un des combattant se rua sur son opposant, le plaquant violemment au sol avant de prendre sa dague et de lui découper tout le tour du visage pour ensuite le lui arracher... littéralement. Neenath suppliait sa maitresse de ne plus lui faire subir de telles visions, ce à quoi la maîtresse lui répondait d'une voix tendre que tout allait bientôt être terminé, une main caressant sa longue chevelure de corbeau dans l'espoir de la rassurer.

Le vainqueur vint rugir alors qu'il se redressa, la foule s'exclamant avec lui alors qu'il agrippa la peau qu'il eut arraché pour en faire un masque sur son propre visage.

« À qui le tour, hein ?! »

Deux hommes vinrent trainer le corps inerte du combattant meurtris sur la pile de cadavre tel un vulgaire chien, alors qu'un autre se dirigea sur le terrain.Un autre inconnu s'éleva sur un tabouret, couvert d'une simple jupe. C'était le maître du jeu.

« Voyez ces bêtes tenter de rassasier notre soif avec du sang... prêts à mourir dans la fosse ! Laissons la mort choisir son condamné ! Acclamez MAXUS !! » La foule hurla tels des lions à ces paroles. « Acclamez Cael !! »

La foule se mit à huer le jeune combattant... avec raisons... Le pauvre gagnait presque constamment, vidant ainsi les poches de ceux qui osaient parier contre lui.

« De quelles armes les dieux devraient-ils les bénir... ou alors les maudire avec les mains vides ! Choisissez votre destinée !! »

Une femme s'approcha alors du maître du jeu avec un sceau entre les mains, le déposant devant ce dernier avant de se retirer. L'opposant y glissa sa main, en ressortant avec ce qui semblait être une pierre blanche. Le maître s'écria :

« Maxus pige les GRIFFES DU DIABLE !! »

La foule l'acclama encore une fois, alors que le combattant, dans un sourire plus que ravis, vêtis ses mains de gants sur lesquels on eut posé des clous au niveau des jointures.

« Cael pige les MAINS DE FER !! »

Le combattant de sa maîtresse vint enfiler une paire de gant métallique. Veshka vint se pencher vers la jeune prophète, ses mains se posant sur ses épaules alors qu'elle vint faire une brève description des deux armes à sa jeune esclave dont le coeur en fit un soubresaut face à un tel désavantage.

« Nous avons des règles claires : Un seul ne survit ! Bâtard contre bâtard ! » Hurla le maître du Jeu.

Les deux combattants se mirent en position. De vrais animaux. Maxus regarda son opposant droit dans les yeux, alors qu'il poussa un des clous de son gant dans sa propre mâchoire, avant cracher au visage de Cael en tentant de le déstabiliser. Le combat était commencé. Maxus frappa deux fois dans le vide alors que le combattant de Veshka évita rapidement. Les coups s'échangeaient, à la tête, à l'abdomen, au torse, au dos... Le sang coulant. Chaque goutte tombant au sol donnait une envie épouvantable à la jeune femme de se jeter entre les deux hommes. À peine quelques minutes après que le combat ne soit commencé et déjà le pauvre Cael avait le visage ensanglanté par les coups. Des coups et encore des coups. Son compagnon était au sol, sonné, tentant de retenir le poing de son opposant qui menaçait désormais de lui planter le bout de métal dans l'orbite.

« CAEL !!! FAIS QUELQUE CHOSE !!! » Hurla sa maîtresse à son propre combattant sous la rage de le voir tomber si tôt.

Son regard vint se poser sur la jeune prophète, ses mains se serrant sur les épaules de celle-ci.

« Tu l'as vu gagner, n'est-ce pas ?! »

« Certes, Maîtresse. Mais mes visions me sont très flous lorsque l'on tente de les forcer.  De plus, le destin est joueur et change rapidement. »

Veshka serra les dents, ne répondant rien de plus à la jeune esclave, son regard se rivant de nouveau vers le combat.
Cael trouva enfin la force de renverser l'homme sur le dos afin de se redresser. Son opposant ne tombait pas facilement mais le combattant de Veshka avait enfin l'avantage. Il agrippa le poignet de Maxus et le fit se frapper à la gorge plusieurs fois. Mais l'homme persistait. Encore et encore.. et encore. Jusqu'à ce que l'esclave de sa maîtresse n'approche d'un crochet pendu à une chaine. Il l'agrippa de toutes ses forces et dans un rugissement bestial, lui planta celui-ci du dessus de la pomme d'adam.
Son adversaire se figea, le sang jaillissant de sa gorge pour couvrir le corps de Cael qui le repoussa avec brutalité, le laissant pendre par lui-même par la chaine. Le Maître du jeu surgit de nouveau.

« CAEL EST VICTORIEUUUUX !!!! »

La foule, cette fois-ci, acclama le jeune homme avec joie, hurlant et criant en l'honneur de sa victoire. Mae' rugit de nouveau tel un fauve, levant les bras dans les airs. Encore une fois se voyait-il victorieux et sa maîtresse plus riche que jamais.
THE FOUL TASTE OF FREEDOM




Du sang coulait à flot. Des hurlements de douleur formaient un écho déchirant la douceur d'une nuit si fraîche. Des hommes vêtus de noir hurlaient dans les rues alors que leurs armes tranchaient, perçaient, poignardaient et découpaient tout sur leur passage. Des milliers de corps gisaient sur le sable vermeil, certains tremblant encore dans leur dernier souffles de vie terrorisé. Là, au dessus d'eux, se tenaient une femme. Sa longue chevelure blanche volait contre le vent, sa peau et ses vêtements si parfaits formant un contraste avec cet environnement si sal et ensanglanté. Son regard croisait celui de la jeune prophète, et elle croisais le sien, figé face à sa splendeur. Elle était si belle, dégageait un aura si fort, elle n'osait s'en approcher davantage. Un autre cri vint sortir la jeune fille de sa torpeur et bientôt son regard vint se poser derrière elle. Contre le mur de pierre d'une taverne se tenait Veshka, une expression de surprise sur le visage alors qu'un homme vint tenir une lame enfoncée dans son abdomen. Sa main s'étendu vers elle, alors qu'aucun son ne vint s'échapper de ses lèvres, un simple filet rouge se glissant au coin de ses commissures. Neenath se faisait faible, son corps s'alourdissait et bientôt, tout redevint de nouveau flou.

Cela fût dans un cri effroyable que la jeune prophète se redressa de son lit, le corps transpirant et la respiration haletante. Aussitôt, Kah'vi ouvrit les yeux, l'animal s'étant endormi près de la fillette, celui-ci était désormais grimpé sur sa couette, ne daignant que lui tendre la main afin de lui caresser la joue. Aussitôt, Neenath vint relever la tête, son regard de nacre rencontrant étrangement celui de l'animal, bien que celle-ci était aveugle. Sa propre main vint se poser sur celle de l'animal qui vint se blottir contre elle dans un effort de la rassurer.
« C'était horrible, Kah'vi. » murmura-t-elle en berçant l'animal. « Il faut que Maîtresse sache. »

L'animal redressa la tête aussitôt de manière curieuse, alors qu'au même moment, Veshka entra dans la pièce, paniqué par le fait d'avoir entendu la jeune filler hurler dans la nuit.

« Neenath, Skorion massitas?  » Demanda-t-elle, inquiète.  (Neenath, que s'est-il passé ?)

« Vale ūndetan epās. » Repondit la jeune esclave, sa voix encore tremblotante. « Il nous faut partir, Maîtresse. Demain, lorsque le soleil laissera sa place à la lune, vous trouverez la mort dans cette ville. Il nous faut partir. » Ses paroles se faisaient rapides, sa voix affolée alors qu'elle tenta d'agripper les bras de Veshka.

Celle-ci resta silencieuse un long instant, son regard passant de la jeune esclave à l'extérieur de sa villa, observant sa grande variété d'oiseaux, tous perchés sur plusieurs centaines de branches dans cette grande cour qu'elle possédait. Le travail de tout une vie serait abandonné en une simple soirée, au risque d'y perdre sa vie si elle en faisait autrement. Veshka était une femme bornée, sa fierté tenant devant tout obstacle. Perdre tout ce qu'elle eut construit au cours des années était une décision qu'elle ne pouvait se permettre de prendre. Ainsi, c'est avec une douce voix telle en connaissait Neenath que la dîtes Maîtresse vint soupirer, ses mains glissant le long des bras de la prophète pour y prendre délicatement ses mains.

« Je ne peux partir. Si mon destin est de mourir demain, alors tel en sera-t-il. » Elle prit une légère pause. « Toutefois, je ne peux me permettre de te voir être offerte à un maître indigne. Ainsi, en cette douce nuit, je t'offre ta liberté, petite fleur. »

Les yeux de la jeune esclaves s'écarquillèrent à une telle nouvelle. Aussitôt vint-elle tenter de s'exclamer afin de s'opposer à une telle suggestion que Veshka vint poser un doigt sur ses lèvres pour la faire taire.

« Inutile de dire quoi que ce soit. Ma décision est prise. Demain, à l'aube, je t'offrirai assez pour payer une place vers Port Réal. Là-bas, tu y seras sûr, loin de l'esclavage. » Ses yeux vinrent alors se poser vers l'animal, toujours blottit contre la jeune fille. « Kah'vi sera à tes côtés. »

Puis plus un son. Plus un seul mot ne s'échappa des lèvres de la jeune maîtresse qui tentait tant bien que mal de concilier la tristesse dans sa voix. Qu'elle ne le veuille ou non, celle-ci s'était attaché à sa jeune esclave et de devoir la laisser voler de ses propres ailes ainsi était sans doutes la pire des souffrances. Plus un mot ne fût échangé entre les deux jeunes femmes. Neenath vint se rendormir après avoir versé des heures et des heures de larmes, l'épuisement se faisant plus puissant que la peur et la douleur. Un simple moment de paix, quelques heures calmes et bientôt, la jeune esclave fût ramené à la réalité du lendemain. Ce qu'elle cru apercevoir lorsqu'elle ouvrit les yeux ne fût pas son lit chaud et le doux son des milles et uns oiseaux de sa maitresse discutant à l'aube du matin, mais bien le bruit frétillant des vagues se heurtant contre le bois du bateau sur lequel elle se trouvait.

Abandonnée. Sans même ne serais-ce qu'un au revoir. Laissée à elle-même. Jamais la liberté n'avait eut un goût aussi amer.
THE GODS FORETOLD AND I IGNORED


Tant de choses avaient changé. Le monde ne tenait plus qu’à un fil et le destin ne se faisait que de plus en plus cruel. La prophétesse sentait son cœur battre à tout rompre chaque nuit alors que son âme frissonnait à la vue de cauchemars semblant si réels et sanglants. Ce qu’était King’s Landing autrefois n’était plus. Ses murs ayant autrefois semblé si protecteurs n’étaient plus que de géants barreaux, servant à enfermer toute âme ayant le malheur de s’y retrouver parmi ses parois si froides. L’hiver arrive, disaient-ils. Eh bien semblait-il que ces paroles ne s’adressaient guère qu’à Winterfell. La place dont cette jeune fille pensait avoir fait acquisition se voyait fausse, et c’était ainsi qu’une nuit, sans un mot, sans une parole, elle quitta les entrailles de cette ville qui lui eut offert tant il n’y avait de cela que quelques mois.
Pendant des mois, Neenath voyagea-t-elle, cette puissante vision qui l’eut prise d’une énorme surprise lors du mariage royale hantant ses rêves. Jamais n’avait-elle ressentie une chose aussi vive. Cette sensation lorsque son souffle vint se couper de toute part, cette impression que des flammes s’emparaient de ses poumons, chaque tentative de respiration lui brûlant la gorge de toute part, ne serait-ce que pour voir une telle douleur s’abattre sur le roi lui-même. Beaucoup furent satisfait de le voir s’éteindre, mais jamais la jolie brunette ne pourrait oublier ce mal, cette sensation d’une perte de contrôle totale.
Pendant des mois, le nord se fit un chaleureux foyer pour cette âme si douce qu’était la jeune prophétesse ainsi que son compagnon, un jeune chimpanzé large de taille. Pendant un simple instant, tout semblait se faire plus calme. Les visions n’étaient plus, et les Dieux semblaient lui offrir un instant de paix et de sérénité. Bien évidemment, le destin est un être joueur et ce n’est qu’au bout d’une année entière qu’il vint resurgir de plein fouet.
Il s’agissait d’une nuit sombre et violente. Le vent soufflait contre les murs de la taverne, ceux-ci gémissant et menaçant de s’écrouler à tout moment sous cette lourde épaisseur de neige s’écroulant sur sa toiture. À travers les rires bruyants et gras à l’étage sous lequel la jeune fille séjournait, Neenath avait trouvé la force d’ignorer tout son pouvant nuire à ce sommeil si profond dans lequel elle se trouvait. C’était en cette même nuit que d’étranges cauchemars vinrent à elle. Aucune issue, rien ne servait à lui faire ouvrir les paupières. Dans ce rêve horrifiant, une large foule se formait autour d’elle, tous hurlant des insanités épouvantables. C’est alors que son regard vint se jeter à ses pieds, dévoilant un corps nu et souillé de toutes parts. Chaque visage se faisait terrorisant, déformé, certains à la bouche béante, d’autre aux yeux noircis. Sans aucun contrôle son corps vint-il déambuler le chemin de pierre s’ouvrant devant elle. Les mots Honte et Pute se faisaient facilement entendre à plusieurs reprises. Si seulement il ne s’était avéré qu’être un rêve, sans plus.
Ce n’est que lorsque son regard se jeta sur une large fenêtre reflétant sa forme qu’un fort hurlement de surprise et d’horreur vint s’échapper de ses lèvres. Devant elle se tenait, non pas cette familière figure qu’était la sienne, mais bien celle d’une reine au visage plus que connu chez la jeune guérisseuse : Cersei Lannister. Sa longue chevelure avait été coupée de toute part, et c’était dans l’humiliation complète qu’elle se voyait forcée de marcher parmi son peuple tout entier, nue et dépourvue de toute protection.

Enfin, tout cessa et c’était d’un sursaut effroyable que la pauvre jeune fille vint se redresser d’un bond, son corps couvert d’une étanche couche de sueur. Son regard de nacre vint se poser devant elle, neutre et sans vie, une expression de pure terreur s’emparant de ses traits si fins, sous la surprise du large animal qu’était Kah’vi. Ce dernier vint grimper le long du large lit dans lequel se trouvait la jeune fille, cette douce main recouverte d’une légère épaisseur de fourrure venant se poser le long de sa joue, un tendre gémissement s’inquiétude s’échappant des lèvres du primate qui vint aussitôt blottir sa large forme contre celle de la jeune prophétesse.

- « Mes visions reprennent vie, Kah’vi. » Dit-elle de cette douce voix qu’était la sienne. « Le Destin me renvoi à Port-Réal… »
L’animal sembla resserrer son étreinte contre la sienne, un nouveau gémissement s’échappant de ses lèvres.
- « Demain, à l’aube, nous reprendrons chemin vers l’Ouest. »
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Neenath ♠ Fate always wins at the Game of Thrones Mer 4 Mai - 17:10
Pardon de mon double poste, mais je tenais à m'excuser sous ma présentation pour avoir abandonné le forum si longtemps. Beaucoup de trucs se sont passé dans ma vie, au point où je n'avais plus le temps pour le roleplay x.x Mais enfin, tout est redevenu à la normale, et je suis récemment retombée sur la page facebook. J'espère sincèrement que vous me reprendrez telle que j'étais au par avant. C'est à dire la petite Oracle, Neenee' <3 Je vous adore et vous m'avez tous manqué!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Neenath ♠ Fate always wins at the Game of Thrones Mer 4 Mai - 17:39
Rebienvenue ma belle ♥
J'espère que tout va bien maintenant et ne t'inquiètes pas, on sait comme l'IRL ça peut être chiant
Bon courage pour ta fiche et si tu as des questions sur les récents événements, i'm here

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 15 ans
Maison/Rang : Tyrell/ Noble
Allégeance : Tyrell
Missives : 348
MessageSujet: Re: Neenath ♠ Fate always wins at the Game of Thrones Mer 4 Mai - 17:50
Eh bien, bon retour dans ce cas! Et enchantée par la même occasion

Fighting pour mettre à jour ta fiche

_________________
« You came back »
« I always will »
A la rosée du matin, les derniers flocons de l’interminable
Hiver réveillèrent la première fleur du tant attendu Eté.

Mes Awards♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Neenath ♠ Fate always wins at the Game of Thrones Mer 4 Mai - 17:52
Haaaan merci, ma toute belle!

Je te ferai signe, promis

Alla : Ah que merci! Ah ca devrait être simple, je sais assez bien où je m'enligne! <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: Pas encore, heureusement ...
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 22 ans
Maison/Rang : Maison Rowan, noble.
Allégeance : Tyrell
Missives : 1159
MessageSujet: Re: Neenath ♠ Fate always wins at the Game of Thrones Mer 4 Mai - 21:09
OHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH

Bon retour parmi nous, je suis trop content de revoir des visages connus

Par contre pour la validation de ta fiche, l'histoire est nickel mais dans les questions de la première partie le quota de 150 mots n'est pas atteint partout, si tu pouvais donc rajouter quelques lignes là où il le faut pour que je puisse te valider

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Neenath ♠ Fate always wins at the Game of Thrones Mer 4 Mai - 21:25
Voilà!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: Pas encore, heureusement ...
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 22 ans
Maison/Rang : Maison Rowan, noble.
Allégeance : Tyrell
Missives : 1159
MessageSujet: Re: Neenath ♠ Fate always wins at the Game of Thrones Mer 4 Mai - 21:30


Bienvenue parmi nous !
«You will win or die »



Neenath
Tu es désormais validé


Félicitation ! Tu as réussi l'épreuve ultime : la présentation. Soit la bienvenue officiellement à Westeros. Afin que ton rôle ne soit pas piqué par un gueux, passe au bottin te recenser. Mais ce n'est pas terminé, car il te faut également  chercher des alliances avec les autres membres du forum. Ainsi que dans un soucis de chronologie, consigner tes périphéties  quêtes pour te lancer dans le jeu, ainsi que des différents types d'intrigues. Il n'est pas trop tard pour participer aux Intrigues Facultatives et aux Intrigues Dimensionnelles Puis, vu qu'on est gentil, n'oublie pas de dépenser tes 100 dragons d'or à la Boutique ou au Cristarium Rejoins nous également sur la CB ou dans le flood avant ou après avoir RP    


Ton Cristarium est le suivant :
Tu es NIVEAU 3 en Magie (c'est ton arbre imposé)
Tu es NIVEAU 2 en Guérison (ton deuxième arbre mais tu es libre d'en choisir un autre)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: Pas pour les ladies de mon genre.
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 22
Age : 24 ans
Maison/Rang : Aspic des Sables
Allégeance : Martell
Missives : 132
MessageSujet: Re: Neenath ♠ Fate always wins at the Game of Thrones Mer 4 Mai - 21:46
Bienvenue (ou rebienvenue plus exactement :P )

Au plaisir de se croiser inrp un de ces jour *w*

_________________

Unbowed, Unbent, Unbroken

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Neenath ♠ Fate always wins at the Game of Thrones Mer 4 Mai - 21:47
Je l'espère <3 merci!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 16 ans
Maison/Rang : Maison Redwyne / Noble
Allégeance : Tyrell
Missives : 59
MessageSujet: Re: Neenath ♠ Fate always wins at the Game of Thrones Jeu 5 Mai - 3:10
Rebienvenue alors! =D J'espère que tu te sentiras à nouveau comme chez toi ici =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Neenath ♠ Fate always wins at the Game of Thrones Jeu 5 Mai - 12:37
Merci, jolie rouquine
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Just a broken thing
Age : 21
Maison/Rang : Lady/Stark
Missives : 712
MessageSujet: Re: Neenath ♠ Fate always wins at the Game of Thrones Lun 9 Mai - 10:20
NEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE
Rebienvenue en retard

_________________
❝ My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel. ❞
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Neenath ♠ Fate always wins at the Game of Thrones
Revenir en haut Aller en bas
Neenath ♠ Fate always wins at the Game of Thrones
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Game of Thrones
» Game of Thrones BD
» Game of Thrones Des lions, des loups et des hommes en noir
» Test - Quel personnage de Game of Thrones êtes-vous ?
» Game of Thrones - Officiel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winter of Blood :: 
 :: 
Rescensement des civils
 :: 
Bienvenue à Westeros !
-
Sauter vers: