AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

« Ridicule does not kill »...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: 
Winterfell
 :: 
Le Château
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Stark
Missives : 53
MessageSujet: « Ridicule does not kill »... Jeu 25 Fév - 16:35

« Ridicule does not kill »...

Bran Stark & Cercei Lannister

Ce matin-là, Bran n’avait pas attendu que vieille Nan ne vienne le lever pour se glisser hors de son lit. Il était bien trop pressé d’entamer la journée et de pouvoir voir le roi des sept couronnes en chair et en os pour attendre sagement qu’on vienne le chercher. Lorsque cette dernière avait finalement monté les escaliers et pénétré dans la chambre du jeune seigneur, celui-ci était levé depuis déjà bien longtemps, et elle trouva la pièce déserte. Evidemment, la vieille femme s’en préoccupa et, aussi vite que ses pauvres jambes ne le lui permettait, en informa Lord Stark. Ils ne tardèrent guère à le retrouver dans les cuisines, auprès de Rickon, qui déjà, s’extasiait des nombreux mets préparés à l’occasion de l’arrivée du roi.

Bran lui, s’était promené un peu partout dans le château, s’amusant de voir les uns et les autres s’afférer à leur tâche, s’agiter en tout sens, tantôt à crier, tantôt à courir, dans un remue-ménage épouvantable. Il ne pût s’empêcher de taquiner sa jeune sœur, Sansa, cloitrée devant son miroir, bien qu’il dût reconnaître qu’elle était plus belle que jamais. Il avait lui-même revêtu ses plus beau habits et s’était paré de cuir, mais uniquement parce qu’il y était obligé. Il riait donc de voir sa seconde sœur, Arya, maussade devant la belle robe qu’elle devait elle aussi porter. Toujours est-il que cette agitation générale ne faisait qu’augmenter l’excitation du jeune Stark, le rendant plus impatient encore.

N’en tenant plus, Bran avait gravit avec aisance les murs du château, et, sautant d’une pierre à l’autre, s’était juché sur les hauts-remparts de Winterfell. Perché là-haut, tout près du ciel, il avait scruté la route, guettant leur arrivée. Il serait le tout premier à voir le roi de Westeros, sa famille et ses bannerets s’avancer vers Winterfell. Il était redescendu plus vite encore qu’il n’avait grimpé lorsqu’ils les avaient enfin aperçu, fier d’en être le premier connaisseur, avant même les gardes, et d’en avertir tous les autres.

***

C’est à cette matinée agitée et à cette descente vertigineuse mais fichtrement agréable que Bran songeait lorsqu’une tape sur son épaule, de la part de Robb, le rappela à l’ordre. Le cortège allait avancer et prendre place dans la grande salle. En tête, Père accompagnait la reine, dont Bran ne pouvait qu’entrevoir l’éblouissante chevelure dorée. Ils étaient suivis de Lady Stark au bras du roi, Robert. Bran, juste derrière l’imposante masse qu’était le roi, s’en trouvait bien petit, mais n’en restait pas pour autant impressionné, et avançait en toute dignité, tête haute, tout en gardant un œil vigilant sur Rickon, qui lui, avait un peu de mal à garder son sérieux. Derrière lui avançait donc Robb, qui accompagnait la jeune princesse Lannister, guère plus âgé que Bran et aussi blonde que sa mère et ses frères. Ces derniers, à l’arrière, avaient à leur bras ses deux sœurs, le plus jeune et grassouillet accompagnait Arya, tandis que le prince héritier accompagnait Sansa.

Lorsqu’enfin ils furent installés à la grande table prévue à cet effet, la coutume voulut que chacun se présente comme il se doit. Bran fût à la fois fier et anxieux de prendre place non loin de la reine. Tandis qu’il prenait place, il s’efforçait d’observer son aîné et d’adopter les mêmes postures, tâchant de se conduire de même. Lorsque la reine posa ses yeux sur lui, Bran la salua d’un poli signe de tête.

Brandon Stark, quatrième enfant de Lord Eddard Stark et Lady Catelyn, et second garçon, votre majesté.  



Il termina sa phrase dans un mince sourire, dévoilant deux fossettes sur ses joues. Il aurait préféré dire cinquième enfant et troisième fils, car c’est ainsi qu’il concevait les choses, mais Mère se trouvait au côté de la reine, et aucun de ses frères et sœurs  n’en avait fait mention. Tous savaient que s’ils le considéraient comme un frère, Catelyn elle, ne le considérait pas comme un Stark, et qu’elle n’aurait pas apprécié l’évocation de Jon.  

DEV NERD GIRL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: « Ridicule does not kill »... Sam 26 Mar - 20:59



     

     

Ridicule does not kill
“feat Bran Stark”
L
e temps s'était considérablement rafraichi au fil du voyage. Revêtue d'une fourrure d'hermine je pestais silencieusement contre les terres si inhospitalières du Nord et contre la volonté de mon mari d'énoncer sa proposition de vive voix à son plus vieux ami. Heureusement les portes de Winterfell se dessinèrent au loin comme d'immenses ombres grises. La fumée s'échappait de la cheminée principale tel un mirage dans un désert de glace. Toute la famille Stark était alors présente. La tension était palpable dans l'air, cela faisait si longtemps que le Nord n'avait reçu personne. Les enfants essayaient de rester immobiles mais l'excitation transparaissait dans leurs yeux. Ce qui me fit mentalement sourire, me faisant penser à mes enfants, plus particulièrement à Tommen.  

Nous les suivîmes à l'intérieur tandis que j'étais escortée par Lord Stark. J'échangeai quelques mots avec celui-ci pour le remercier de nous accueillir et de nous offrir le pain. Les règles de l'hospitalité ont une forte connotation au Nord et nous les respecterons comme ils le font. Les enfants Stark se présentèrent alors tour à tour. Ce fut d'abord Robb, aîné des Stark, il possédait une certaine maturité et semblait avoir hérité de la même sévérité que son père. Puis vint Sansa, une belle jolie petite fleur qui mériterait de s’épanouir en dehors de la robe démodée qu'elle porte. A la pensée que c'était certainement sa plus belle robe, je me renfrognais. La jeune Arya me gratifia d'une révérence plus maladroite que toutes les autres. Elle était bien plus garçon que fille.Le deuxième garçon des Stark se présenta alors laissant les deux jeunes filles retourner au banquet qui battait son plein même si certaines scènes ne devraient pas être exposées à leurs yeux. Je pense notamment à mon mari saoul, pressant son gros corps contre celui d'une pulpeuse servante, ses mains contre les fesses de cette inconnue. D'une grossièreté sans nom si vous voulez mon avis. Je fermai alors les yeux un court instant sous le regard compatissant de Catelyn. J'étais exaspérée par sa conduite, déjà à son arrivée il m'avait fait l'affront de se rendre sur la tombe de Lyanna Stark. La seule femme qu'il a aimé et aime toujours. Bran Stark me salua avec une certaine timidité. Je reportai mon regard sur lui. Il est très frêle et son visage pâle est encadré de cheveux noirs qui renforce cette impression en plus de ses vêtements noirs.Il porte cependant  le nom d'un homme bien sévère avec un bien funeste destin pour un garçon si enjoué et vif.  

<< - Tu es un beau garçon. Quel âge as-tu ? >>

Il était encore un jeune garçon certainement pétris de nombreux rêves. Sansa voulait devenir une noble lady comme elles sont dépeintes dans les chansons et les contes de chevalerie ou de galanterie, nommez-les comme il vous plait ! Quel est son rêve à lui ?

<< - Tu as la chance de pouvoir décider de ton avenir puisque tu n'es pas l'héritier de la maison Stark. Que souhaites tu faire quand tu seras grand ? >> lui demandai-je sous le ton de la confidence.

A la périphérie de ma vision, je vis Lady Catelyn hocher la tête comme pour l'encourager. De ce point de vue elle me ressemblait, nous étions prêtes toutes deux à tout pour nos enfants.


             
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

           

FORGIVE ME ♥

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Stark
Missives : 53
MessageSujet: Re: « Ridicule does not kill »... Lun 16 Mai - 16:40

« Ridicule does not kill »...

Bran Stark & Cercei Lannister



Tu es un beau garçon. Quel âge as-tu ?  



A ses mots, Bran releva fièrement la tête, se redressant d’avantage encore. C’était presque s’il ne cherchait à se grandir, à s’étirer. Il sentait son cœur battre la chamade, mais s’efforçait de se contrôler et de ne rien laisser paraître de l’excitation mêlée d’appréhension qui s’emparait de lui. Il se sentait fier, fier de l’affirmation de la reine en personne, fier d’avoir ainsi toute son attention. Robb aussi devait partager son enthousiasme, ou du moins le comprendre, puisqu’il lança un discret clin d’œil à son jeune frère. Bran répondit alors simplement:

7 ans majesté.



Le jeune Stark était néanmoins tout aussi intimidé qu’il n’était flatté. Il se tenait devant la reine et ne savait trop comment se conduire. Devait-il désormais la remercier comme il se devait et la complimenter à son tour ou serait-ce de trop ? Fallait-il alors la remercier dans une nouvelle révérence ? Sa majesté ne lui laissa pas le temps de s’interroger plus longtemps, elle enchaîna avec sagesse :

Tu as la chance de pouvoir décider de ton avenir puisque tu n'es pas l'héritier de la maison Stark. Que souhaites tu faire quand tu seras grand ?



Le doute s’installa cette fois réellement en Bran. La reine lui avait posé une question, il devait y répondre. Mais lui répondre quoi ? Il était certain de son avenir, et ce depuis sa plus tendre enfance, tous ici le savait. Et il était tout aussi fier de ce choix qu’il ne l’était de l’intérêt que lui portait la reine. Mais une fois encore, il se tenait devant la reine, et devait veiller à son attitude, il n’avait lui-même cesser de le répéter à Rickon. Si Père et Robb  l’encourageaient toujours dans ce choix, qu’il pourrait bientôt commencer à préparer, il n’était pas sans savoir que beaucoup considérait ce choix comme un simple rêve d’enfant qui découlait de ses légendes et héros favoris.  Et s’il n’en était rien pour Bran, quel en serait l’avis de la reine ? Le jeune seigneur chercha le regard de son père, mais ne le trouva pas. Ce dernier était bien trop occupé aux côtés du roi. Il s’appuya alors sur celui de sa mère, qui l’encouragea d’un discret signe de tête.

Je veux être chevalier, et je serais fier de défendre... avec honneur, vos terres et votre peuple majesté.



Une lueur malicieuse éclairait désormais les prunelles sombres du petit seigneur, et si le visage comme la posture de Bran étaient des plus sérieuse, presque solennel, son regard exprimait en revanche toute l’émotion que lui provoquait la révélation de sa conviction à la reine. Après  tout, la franchise avait toujours été une caractéristique qu’on lui attribuait, la fierté aussi, et devant la reine, il n’en était pas moins différent.

DEV NERD GIRL



PS:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: « Ridicule does not kill »... Jeu 23 Juin - 12:10



     

     

Ridicule does not kill
“feat Bran Stark”
7
ans et déjà si fier de porter son nom, peu lui importe le lourd passé auquel il est rattaché. Il vit sans se soucier du lendemain car il a encore toute la vie devant lui notamment pour les responsabilités des grands adultes comme les enfants se charment parfois à nous appeler. Une petite pause se fit à cette réponse, signe encore de sa candeur. Les enfants n'ont jamais honte de réfléchir et de montrer qu'ils ne savent pas comment réagir et comment se comporter face à un événement précis. C'est l'innocence même car au jeu des trônes vous gagniez ou vous mourrez, et une telle hésitation peut vous faire passer du côté obscur du fleuve de la vie.La deuxième question s'avéra d'ailleurs beaucoup plus difficile pour le jeune garçon. Il chercha le regard de ses parents avant de tomber sur celui de sa mère. Je m'emparai de ma coupe de vin en attendant sa réponse, ce vin rouge piquait la gorge mais c'est ce qui me fallait. Mon mari et roi continuait de se déhancher comme un porc. Il allait nous humilier devant Winterfell toute entière, sans concession. Le petit seigneur, répondit alors avec tout son aplomb habituel qu'il souhaitait être chevalier. Une image se forma alors dans ma tête, de Bran en chevalier et de Sansa en princesse éploré. Ils formaient une chanson de chevalerie à eux deux. Seulement, les motivations ne sont pas les mêmes je suppose. Je devrai sans doute demander pour encore faire passer le temps.

<< - Je suis certaine que tu feras un grand chevalier et je serai ravie de pouvoir compter sur toi Bran. La maison Stark a toujours été fidèle au Trône et cela notre bon Roi n'est pas prêt de l'oublier. >> dis-je d'une voix un peu plus forte que précédemment pour attirer l'attention de mon mari qui venait de s'échouer sur son siège, à notre table, sans doute pour s'endormir du sommeil du juste.

La lueur malicieuse qui s'était allumée dans les yeux de Bran fit écho à la mienne. Il n'y a rien de mieux qu'un test pour juger des qualités d'un futur chevalier. Le talent des armes est une chose qui vient précocement aux hommes, l'apprentissage de Jaime lorsqu'il était enfant me l'a confirmé tandis que moi j'étais confiné à broder des ouvrages et à regarder derrière la fenêtre après avoir déjoué la vigilance de ma nourrice pour pouvoir copier les mouvements. Je me penchai alors vers Bran, une mèche de mes cheveux s'échappant de ma coiffe et venant presque le frôler.
<< - Voudriez-tu nous faire une démonstration de ton talent ? Tu pourras choisir ton adversaire, cela va de soit et je ne veux aucun d'entre vous blessé. Nous sommes là pour nous amuser après tout. >> conclus-je d'un clin d’œil.


             
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

           

J'espère ne pas avoir empiété sur tes idées, si c'est le cas n'hésite pas à me le dire et je modifierai mon RP

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Ridicule does not kill »...
Revenir en haut Aller en bas
« Ridicule does not kill »...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» « Ridicule does not kill »...
» Born to kill all lives...
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» Who is Josh Groban? Kill yourself!
» Ridicule, à se tordre de rire, niais... Qui à votre avis...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winter of Blood :: 
 :: 
Winterfell
 :: 
Le Château
-
Sauter vers: