AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Chance has done well the things ~ Ft. Naeva
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: Reste du Nord :: 
Motte la Fôret
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Stark
Missives : 53
MessageSujet: Chance has done well the things ~ Ft. Naeva Dim 21 Fév - 16:59

Chance has done well the things

Bran Stark & Naeva

Le soleil avait à peine entamé sa descente que Bran avait déjà demandé à faire halte dans une auberge. Il avait eu froid, faim et la fatigue l’avait gagné, alors qu’il avait pourtant été tantôt installé dans la charrette, tantôt porté par Hodor. Peut-être étais-ce alors l’engourdissement, ou peut-être, comme il avait pu le remarquer bien plus d’une fois, sa chute l’avait simplement affaibli, lui avait hotté toutes les forces qu’il avait pu acquérir. Et c’est bien cela qui le mettait en rage, il se sentait si faible, si vulnérable désormais. Comment pouvait-il se montrer en tant que seigneur de Winterfell devant qui que ce soit aussi menu et faiblard, aussi pâle et si peu résistant qu’un pauvre  paysan ?

Il mordit avec rage le morceau de pain avec lequel il jouait depuis bien cinq bonnes minutes, l’engorgea si rapidement qu’il en manqua de s’étouffer. Il reposa son trognon avec dédain. Il n’avait plus faim, sa précédente farce l’avait bien assez rassasié. Désormais, il n’avait plus qu’une seule envie : se prélasser dans un bain chaud, comme lorsqu’il les partageait avec Rickon dans de grandes éclaboussures et des éclats de rires, à Winterfell. Il entendait encore à travers la porte les taquineries d’Arya, les rires de Jon et Robb, les railleries de Sansa et enfin l’avertissement  de Mère. Seulement, à ce moment-même, il voulait prendre un bain en toute tranquillité, se glisser dans l’eau fumante et s’y reposer seul, et ça, il ne le pouvait. Il ne pouvait plus rien faire seul désormais. Ses moments d’évasion, cette solitude qu’il aimait avoir, plus jamais il ne l’aurait.

Bran soupira, ravala ses larmes comme à chaque fois qu’il broyait du noir, bien plus souvent qu’il ne le faudrait. Il était déjà bien assez faible physiquement pour se montrer plus faible encore en pleurant sur son sort. Il ne pouvait plus se le permettre. Il n’était plus un enfant, et ne pouvait plus compter que sur lui-même désormais. Il devait être fort, aussi fort que ses héros favoris. Aussi fort que ne l’aurait été Père.

Un mouvement attira l’attention du jeune seigneur, le sortant de ses idées noires. Il détacha son regard du mur qu’il fixait depuis une éternité et promena ses yeux dans la pièce. Il s’aperçut soudain qu’une femme s’avançait dans sa direction. Une sauvageonne, à en juger par ses habits et son apparence ; pour avoir connu Oscha, il en était certain. Etait-elle en train de s’avancer vers lui ? Certainement que non, perdu dans ses pensées, il devait s’imaginer des choses. Pourtant, la plupart des tables autour de lui étaient vides, et il lui semblait que c’était sur la sienne qu’elle portait son regard. Que cette sauvageonne pouvait-elle bien vouloir à la petite personne qu’il était ? Certainement rien de bon. Pris de panique, il chercha du regard Jojen, Meera et Hodor, et bien évidemment, ne les trouva nulle part. Où étaient-ils ? Pourquoi disparaissaient-ils maintenant, quand il avait besoin d’eux. Dire qu’il se plaignait de ne plus pouvoir être seul il y a quelques secondes. Il était injuste avec lui-même, il savait qu’il avait besoin d’eux, et pas seulement pour sa sécurité, comme dès à présent. Il échangea un regard avec son loup, qui lui, ne l’avait pas quitté. Tandis que la femme s’avançait vers eux, confirmant les craintes de Bran, l’animal se positionna entre l’enfant et la femme en lui montrant les dents.


Calme Eté, assis !

lui ordonna-t-il d'un ton bien moins assuré qu'il ne l'aurait voulu.

Il ne voulait pas attirer l’attention sur lui, c’était bien trop risqué. Jojen, Meera et Hodor arriverait d’une minute à l’autre, pas besoin d’effrayer l’auberge entière. Il n’osait encore s’adresser à la sauvageonne, ni même lever les yeux vers elle.

DEV NERD GIRL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Barbare
Allégeance : Stark
Missives : 410
MessageSujet: Re: Chance has done well the things ~ Ft. Naeva Dim 21 Fév - 20:18
Chance has done well the things
feat. Bran Stark



Comme à son habitude, Naeva venait de parcourir de multiples kilomètres, à la fois à la recherche d'informations qui lui tenaient à coeur, mais aussi dans le but d'effectuer des "missions" grâce auxquelles elle pouvait se payer de quoi vivre. Finalement, arrivée à la porte d'une auberge visiblement peu fréquentée, l'ex-sauvageonne se décida à y faire étape, au moins jusqu'au lendemain. Peut-être même qu'elle y rencontrerait quelqu'un qui lui confierais une tâche lui permettant de poursuivre sa route...

Quoi qu'il en soit, la blonde poussa la porte d'entrée, et se glissa à une table un peu reculée. Après avoir pris commande et s'être assurée que personne ne semblait curieux de son identité, elle ôta son capuchon et son manteau de fourrure. La chaleur envahit peu à peu chaque fibre de son corps. Pour être tout à fait honnête, elle savourait ce sentiment de bien-être. Mais quelque chose de plus enfoui en elle le redoutait. A trop s'habituer aux bonnes choses, on en devient faible.

Après avoir mordu plusieurs fois dans son morceau de pain, Naeva s'autorisa un tour visuel des personnes présentes dans l'auberge. Des ivrognes en majorité. Quelques clients de passage. Et... la guerrière en aurait presque laissé tomber sa bouchée de pain. Un jeune homme était assis non loin. Brun. Le visage doux. Quelques instants plus tôt, il était accompagné, par deux ou trois personnes, ce n'était pas encore certain. Mais le fait était que sa posture était étrange. Et plus encore, l'énorme chien -qu'elle ne distinguait pas encore totalement- qui semblait veiller sur le jeune homme.

Naeva avait déjà posé les yeux sur ce garçon. Peu après avoir quitté le doux foyer de sa vieille logeuse, fidèle aux Stark jusqu'à son dernier souffle. Seulement, la dernière fois, la blonde n'avait pû aborder le petit. Bran Stark. Évoquer ce nom, même dans ses pensées, la fit frémir. Après des mois de quêtes, de recherches, voilà qu'elle tombait par hasard sur l'héritier de la maison au Loup-Géant.
Sans le quitter des yeux, la guerrière se leva doucement, et se dirigea le plus naturellement du monde à la table du garçon. C'était sa chance. Elle n'en aurait pas une autre.

A proximité de son objectif, un grognement sourd la fit s'arrêter. Été... Réprimant un frisson à la vue de la rangée de crocs qui s'étaient découvert à son intention, Naeva s'assit finalement face au maitre du molosse. Certes, elle attendit que ce dernier se soit re-couché gentiment aux pieds du garçon. Il n'était pas à l'aise. Celà crevait les yeux. Pourtant, Naeva était bien la dernière personne au monde à songer lui faire du mal. Mais celà, il ne pouvait évidemment pas le savoir...
Un instant perdue dans ses pensées quand à la posture à adopter, la blonde se lança finalement, et se pencha légèrement pour murmurer :

« Le Nord se souvient. »

Pour une première approche, elle ne savait pas trop comment s'y prendre. Elle n'était même pas sûre de se qu'elle faisait. Ni de ce qu'elle allait bien pouvoir obtenir. Quoi qu'il en soit, elle n'avait pas parcouru tout ce chemin pour laisser le garçon sans lui avoir adressé la parole.
Aussi, elle ajouta :

« Je sais qui tu es mon garçon. Tu devrais faire attention aux endroits que tu fréquentes... Et avec qui tu les fréquente. »

Du regard, Naeva désigna la table, sous laquelle se tenait Été, certainement aux aguets. En effet, les loups-géants ne courraient pas les rues... Le symbole était trop fort pour ne pas faire penser à la Maison Stark, même au plus profond des imbéciles.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Stark
Missives : 53
MessageSujet: Re: Chance has done well the things ~ Ft. Naeva Mar 23 Fév - 17:39

Chance has done well the things

Bran Stark & Naeva

Bran observa la nouvelle venue s’assoir face à lui sans pour autant la regarder droit dans les yeux, contrairement à son loup, qui lui, ne la quittait pas des yeux. Il n’avait rien à craindre, au moindre mouvement, en un bond, Eté en finirait avec elle. Il l’avait déjà fait par le passé. Il attendit donc en silence qu’elle prenne la parole, frémit lorsqu’elle se pencha vers lui, mais ne bougea pas d’un cil.

Le Nord se souvient.

murmura-t-elle.

Alors, à cet instant, et seulement à cet instant, Bran plongea son regard brun dans celui de la jeune femme.  Confiant, non, pas encore, il lui fallait bien plus que 4 mots, aussi significatifs soient-ils, pour cela. Il avait toujours été de nature méfiante, bien que jovial, et plus encore depuis qu’il n’avait plus sa famille à ses côtés. Non, il voyait simplement dans ses quelques mots un intérêt à l’écouter, parce qu’elle n’avait pas encore terminé, le jeune seigneur l’avait bien compris. Ces mots pouvaient tout et rien dire. Alors il était toute ouï, attendant la suite presque avec impatience désormais.

« Je sais qui tu es mon garçon. Tu devrais faire attention aux endroits que tu fréquentes... Et avec qui tu les fréquente. »



Bran suivit le regard de la jeune femme, rencontrant les deux yeux dorés de son compagnon. Il tendit sa main sous la table, sentit le souffle chaud contre ses doigts et les nicha dans le creux du cou de l’animal. Mon garçon… Ces mots le refroidirent quelque peu tout d’abord. Qui était-elle pour le juger sur ses faits et geste ? De quoi se mêlait-elle et que cela pouvait-il bien lui faire, ce n’était pas son problème après tout. Il pourrait tout aussi bien lui retourner le conseil, beaucoup pourrait s’apercevoir qu’elle était une sauvageonne, et au-delà du mur, rare était ceux qui les appréciaient…

Mais il réalisa presque tout aussi rapidement qu’elle avait raison, et cela lui fît froid dans le dos. Tout œil un peu trop curieux pourrait remarquer le loup et avec un peu de jugeote, même sans mettre un nom dessus, en déduire qui était son maître. Mais Eté ne l’avait jamais quitté d’une semelle, pas même lorsqu’il était entre la vie et la mort, et jamais il ne le quitterait. Aussi gros était le risque de le garder près de lui, il prendrait tout autant de risques en s’en séparant, il était comme son garde du corps. Et au-delà de son utilité, il lui portait bien trop d’affection pour le laisser attendre dehors, c’était hors de question. Comme pour exprimer ses pensées à son compagnon, Bran lui gratouilla l’arrière des oreilles avec affection.

Il ne me quitte jamais, et quand bien-même je le lui dirai, il reviendrai.  

Affirma-t-il, presque froidement.

Le jeune seigneur reporta ensuite son attention sur elle. Elle avait raison, il devait rester sur ses gardes, faire plus attention. Et elle devait en connaître quelque chose sur ce point, elle aussi, tout comme lui, devait se faire discrète et dissimuler son identité. C’est ce qui fît réaliser au jeune garçon que ce n’était pas un reproche, mais un conseil. Mais alors pourquoi ? Pourquoi s’intéressait-elle au pauvre petit seigneur loin de chez lui qu’il était ? Et un détail qu’il avait alors laissé de côté jusque-là l’intrigua : certain désormais qu’elle en savait plus qu’elle ne le laissait entendre, il se demandait comment elle pouvait savoir qui il était ?

Comment pouvez-vous savoir qui je suis ?  



Il manqua de mentionner Oscha, supposant qu’elle pouvait peut-être la connaître, avant de se raviser. Personne ne devait jamais savoir. S’il n’était plus guère apte à régner sur Winterfell, Rickon lui, si. S’il devait venir à mourir, cela n’aurait plus vraiment d’importance, Rickon lui, devait vivre. Jamais personne ne le trouverait, lui.

Et vous, qui êtes-vous ?  


DEV NERD GIRL



PS:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Barbare
Allégeance : Stark
Missives : 410
MessageSujet: Re: Chance has done well the things ~ Ft. Naeva Mer 24 Fév - 14:28
Chance has done well the things
feat. Bran Stark



Par un hasard comme il y en avait peu, Naeva avait croisé la route du jeune garçon Stark. Et, maintenant qu'elle était face à lui, elle comptait bien en apprendre davantage sur la situation actuelle des héritiers de la maison au loup géant. Depuis presque un an, elle était à la recherche de Lady Sansa, souhaitant lui offrir services et protection. Et en ce moment même, elle posait les yeux sur son jeune frère, Bran Stark. Bien qu'il s'agisse là d'un accomplissement personnel, l'ancienne sauvageonne n'était pas du genre à se réjouir par avance. Pour l'instant, elle se souciait davantage de la sécurité du garçon. La mention à demie-voilée de son loup -Été, elle s'en souviendrait- semblait avoir fait mouche chez son jeune maître.

«Il ne me quitte jamais, et quand bien-même je le lui dirai, il reviendrai.»

Naeva n'en doutait pas une seule seconde. Cependant, le ton bourru et déterminé du louveteau l'amusa intérieurement. Ainsi, malgré sa situation certainement très délicate, il gardait en lui une flamme farouche et sauvage que la blonde appréciait particulièrement. A dire vrai, elle était impressionnée par la fermeté dont le jeune Stark faisait preuve. Le sang de ses ancêtres lui donnait bravoure et loyauté, valeurs sans égales chez les Stark, du moins, elle en était persuadée.

«Comment pouvez-vous savoir qui je suis ?  »

Très bonne question. Suite à laquelle il ajouta une deuxième interrogation, Et vous, qui êtes-vous ? C'était une requête tout à fait justifiée. Naeva était consciente de débarquer inopinément, et savait qu'elle pouvait représenter un énième danger aux yeux de Bran. L'incertitude gagna un instant la guerrière. Pouvait-elle vraiment lui confier son identité et ses motivations ? La question n'était pas de savoir s'il en garderait le secret, elle faisait inconsciemment confiance au jeune Lord. Mais plutôt, allait-il la croire...? Finalement, elle réalisa qu'elle ne s'était jamais préparée à se présenter. Cependant, le doute n'était pas permis, et Naeva disposait d'un aplomb naturel qui ne la laissait jamais se perdre dans des réflexions inutiles et floues.
Elle opta alors pour une demie réponse.

« Nos chemins se sont déjà croisés. Un grand homme t'accompagnais alors, et j'ai choisi de rester en retrait. »

Et c'était vrai. La dernière fois cependant, l'ex-sauvageonne n'était pas persuadée d'avoir vu Bran Stark. Mais ici, dans cette taverne, sa venue était peut être moins suspecte et moins dangereuse aux yeux du louveteau. Après tout, ils n'étaient pas complètement seuls, et les personnes qui l'accompagnaient allaient revenir d'un moment à l'autre. Ce qui laissait d'ailleurs peu de temps à Naeva pour s'expliquer. Elle ne tenait pas particulièrement à ce que l'échange soit partagé par d'autres.

« Mon histoire est moins intéressante que la tienne. Saches seulement que j'ai vécu un long moment avec une simple paysanne, qui voua une allégeance sans limite à ton nom, et ce, jusqu'à ce que l'âge l'endorme dans le sommeil sans fin. »

Inutile de parler de son objectif pour l'instant. Seule une question lui tournait dans l'esprit. Une qui devait obtenir une réponse positive. Sans quoi sa recherche de la Lady aux cheveux de feu allait devoir attendre.
Naeva analysa un instant les prunelles sombre du jeune garçon.

« Es-tu en sécurité, pour l'instant ?»

Elle ne souhaitait pas forcer Bran à lui faire part de ses propres projets. Il le ferait par la suite s'il en éprouvait le besoin, ou s'il acceptait une quelconque aide de sa part. Le simple fait de savoir qu'il n'était pas poursuivi à mort lui suffisait. Dans le cas contraire, elle se chargerait avec plaisir et honneur d'éliminer les éventuels poursuivants. Le sang appelle le sang, récita-t-elle mentalement.



Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Stark
Missives : 53
MessageSujet: Re: Chance has done well the things ~ Ft. Naeva Ven 26 Fév - 17:32

Chance has done well the things

Bran Stark & Naeva



Nos chemins se sont déjà croisés. Un grand homme t’accompagnait alors, et j'ai choisi de rester en retrait.



Hodor, supposa Bran avec une telle conviction qu’il prononça son nom à voix haute, dans un murmure. Si elle savait combien Hodor était inoffensif, seul, elle regretterait certainement sa décision. Mais on pouvait dire que c’était une bonne chose, il impressionnait ses potentiels ennemis. Néanmoins, lui, ne se souvenait pas d’avoir croisé son visage. Etais-ce il y a longtemps à Winterfell ? Il aurait pourtant dû s’en souvenir, il n’avait connu qu’une seule sauvageonne jusque-là : Oscha.  A moins qu’elle n’était pas habillée de cette façon ce jour-là, où qu’ils s’étaient croisées quelque peu avant l’ascension de la tour, peu avant sa chute, ce qui expliquerait qu’il n’en est aucun souvenir. Ce remémorer ce souvenir le fit frémir, à tel point qu’il fût parcouru de frisson, et il le chassa aussi vite qu’il était apparût. Peu importait où et quand ils s’étaient croisés, après tout, puisqu’il ne s’en souvenait pas.

« Mon histoire est moins intéressante que la tienne. Saches seulement que j'ai vécu un long moment avec une simple paysanne, qui voua une allégeance sans limite à ton nom, et ce, jusqu'à ce que l'âge l'endorme dans le sommeil sans fin. »



L’attitude de Bran était désormais bien différente de précédemment, et un mince sourire étira même ses lèvres. Son histoire était tout, sauf intéressante, et le jeune Stark aurait tout donné pour échanger sa vie contre la sienne, pour vivre une vie moins intéressante, selon elle. Mais savait-elle seulement son état actuel ? Probablement que non, à moins qu’elle n’en sache plus sur lui qu’il ne s’en doutait.

Ma vie n’a rien d’intéressant, et je ferais tout pour en avoir une autre vous savez…   



Il n’était guère difficile de réaliser la mélancolie que le jeune seigneur avait mise dans sa voix. Mais il retrouva son aplomb bien vite. Ce qui interrogeait le plus Bran, à cet instant, c’était la femme avec qui elle avait vécu qu’elle avait mentionné. Elle avait bien précisé qu’elle portait allégeance Stark… Se pourrait-il qu’elle vienne du Nord elle aussi, de Winterfell ?

Etiez-vous à Winterfell ?   



Il avait baissé la voix, pour être sûr que personne ne les entende, et pourtant, elle avait vibré d’une nouvelle intensité. Une lueur brillait désormais dans ses prunelles sombres. Se pourrait-il qu’il puisse avoir en face de lui une alliée ? Il ne voulait pas s’enthousiasmer trop vite et se rattacher trop facilement à cette possibilité, mais il avait besoin de croire en ce nouvel espoir, aussi mince soit-il, il avait besoin de se laisser à croire qu’il n’était pas seul, qu’il y avait encore des gens prêt à l’aider. Et sa suivante question le concilia dans sa supposition.

Es-tu en sécurité, pour l'instant ?  



En sécurité ? Depuis que sa famille l’avait quitté, et qu’il avait quitté sa demeure, Bran ne se sentait plus en sécurité nulle part, et devait s’efforcer de vaincre ses peurs à tout moment. Mais il ne courait pas pour autant un grave danger. Et il n’était pas seul, il pouvait compter sur Jojen et Meera, et même sur Hodor, il le savait, ils pouvaient leur faire confiance. Mais pouvait-on vraiment dire qu’il était en sécurité, à devoir continuellement se cacher ainsi, à redouter à tout moment d’être démasqué ? Qui pouvait savoir ce que feraient les Lannister de lui s’il le retrouvait ? Probablement rien de bon. Néanmoins, il était bien loin d’elle désormais, et le jeune seigneur s’efforçait de croire dur comme fer à cette force, à cet avantage considérable qu’il avait, en ses pouvoirs. Il s’en tenait à son objectif, trouver la corneille, sans regarder derrière lui. Et à dire vrai, ce n’est pas pour lui qu’il avait peur, mais pour son petit frère, Rickon.

Je n’en sais rien… Je crois que oui. Je ne suis pas seul, j’ai des personnes sur qui je peux compter. Et je suis loin de mes… ennemis.  



Il avait hésité sur ce dernier-mot, il ne savait à vrai dire comment les définir.

Mais… pourquoi… Pourquoi cette question ?  



Il était vrai que cette question pouvait signifier qu'elle supposait le contraire, ou bien qu'elle savait quelque chose, et Bran s'interrogeait. Un peu trop peut-être, mais maintenant qu'elle était venue à elle, il voulait en savoir plus.

DEV NERD GIRL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Barbare
Allégeance : Stark
Missives : 410
MessageSujet: Re: Chance has done well the things ~ Ft. Naeva Sam 27 Fév - 16:10
Chance has done well the things
feat. Bran Stark



Jusqu'ici, le jeune garçon lui avait paru perplexe. Quoi de plus normal... A sa place, Naeva aurait surement dressé une identique barrière de vigilance. Les menaces qui pesaient sur les héritiers Stark étaient lourdes et nombreuses, et le seul fait d'y penser faisait bouillonner le sang sauvage de la guerrière. Elle garda dans le coin de sa tête le nom Hodor, que le louveteau avait prononcé à voix presque haute. Elle en déduisit qu'il s'agissait du grand homme qu'elle avait vu en sa compagnie.

«Ma vie n’a rien d’intéressant, et je ferais tout pour en avoir une autre vous savez…» Naeva inclina la tête sur le côté, touché malgré elle par les notes de détresse qui se dégageaient de la voix du garçon, pendant qu'il poursuivait: « Etiez-vous à Winterfell ?» La blonde se contenta d'hocher la tête avec un demi sourire, l'image de sa logeuse lui venant soudainement à l'esprit.

Naeva se rendit compte qu'elle tutoyait le jeune Seigneur Stark, et se maudit un instant. Qu'est-ce qui lui autorisait une telle familiarité ? L'âge du garçon ? Quoi qu'il en soit, elle ne s'en formalisa pas. L'enjeu était bien trop important pour qu'elle se perde dans te telles considérations, aussi futiles qu'elles lui paraissaient. Il aborda enfin la question de sa sécurité, aussi Naeva plissa les yeux, plus qu'attentive.

« Je n’en sais rien… Je crois que oui. Je ne suis pas seul, j’ai des personnes sur qui je peux compter. Et je suis loin de mes… ennemis. Mais… pourquoi… Pourquoi cette question ? »

Au moins, il n'était pas seul. C'était le plus important pour le moment. Imaginer un si jeune garçon livré à lui même, bien loin de sa vie de Seigneur et prompt à sombrer face aux nombreux tourments qui l'accablaient l'inquiétait.
Cependant, pour le moment, Bran avait soulevé une branche du fil rouge qui constituait la ligne d'action de Naeva. Pour ainsi dire, son objectif, sa raison de vivre.
Elle resta un instant silencieuse, choisissant ses mots pendant qu'elle fixait le petit garçon. Il était tant de lui faire part de ses intentions. La guerrière se redressa un peu, et se pencha à nouveau vers Bran Stark, histoire de bien appuyer ses propos.

« J'ai décidé de lier mon destin à celui de la noble famille des Stark. Par ma vie où par ma mort, je me dois d'offrir mes services à ses héritiers.»

Sa respiration lui échappa un instant, tant elle s'était embrasée en abordant ses convictions. Ses prunelles brillèrent encore follement, puis elle ajouta :

« J'ai la certitude de pouvoir jouer un rôle dans la ré-unification et le rétablissement de ta famille. Ainsi que dans la vengeance contre les lions.»

L'appel farouche du sang coulait dans ses veines de sauvageonne. Aussi regretta-t-elle son ton un peu rude sur ses dernières paroles... Néanmoins le fait était là. Elle voulait venger les défunts membres de la famille Stark. Et Naeva ne trouverait repos et satisfaction que lorsque les Stark de Winterfell règneraient à nouveau dans le Nord. Quand aux Lannister, l'idée de mettre fin à leur lignée la faisait frissonner bien trop agréablement.
Mais elle ne voulait pas effrayer le jeune garçon... Après tout, qui était-elle pour crier vengeance et agir dans l'ombre ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Stark
Missives : 53
MessageSujet: Re: Chance has done well the things ~ Ft. Naeva Dim 6 Mar - 16:59

Chance has done well the things

Bran Stark & Naeva



Aussitôt eu-t-il avoué sa tristesse, Bran le regretta. Pouvait-il se dévoiler ainsi devant-elle, abaisser ses défenses pour se laisser voir si faible ? Il était ainsi à sa merci. Il ne savait encore rien d’elle, et quand bien-même il lui semblait qu’elle pût être des leurs, il ne pouvait encore connaître ses intentions. Et quelle qu’elles soient, elle n’était pas là pour entendre ça, et d’ailleurs, Bran lui-même ne voulait pas vraiment en parler. Néanmoins, la jeune femme n’ajouta rien, et il lui en fût reconnaissant. Le jeune seigneur décida donc d’enchaîner pour en apprendre plus.

Lorsque la sauvageonne hocha simplement la tête en réponse à sa question, le sourire de Bran s’élargit encore, plus sincère, et découvrant cette fois-ci 2 fossettes. Elle était-elle aussi une Nordienne, elle venait de Winterfell. Cette réalité réveilla quelque peu l’enthousiasme de son âme d’enfant, perdu dans le mental de fer d’un homme accompli qu’il avait dû se construire. En d’autres temps, il aurait certainement sauté de joie, ce serait exclamé, mais il ne pouvait plus se le permettre. Il se devait d’être sérieux et méfiant. Pouvait-il lui faire confiance ? Comment le savoir ? La seconde réponse de la jeune femme acheva de répondre à ses interrogations.

J'ai décidé de lier mon destin à celui de la noble famille des Stark. Par ma vie où par ma mort, je me dois d'offrir mes services à ses héritiers.



Bran se redressa quelque peu à ces mots, le visage impassible cette fois, l’air presque grave. De nombreux sentiments se bousculèrent dans sa tête. Tout d’abord, l’apaisement, de savoir qu’elle était de leur côté, qu’il pouvait alors lui faire confiance, ses mots le lui confirmait. Puis la fierté, celle de trouver à nouveau quelqu’un prêt à lui offrir ses services ; la fierté de se sentir tel qu’il l’était réellement : un héritier, comme elle l’avait dit, un seigneur. Et enfin la reconnaissance, de savoir qu’il pouvait compter sur elle, qu’elle  était prête à l’aider.

« J'ai la certitude de pouvoir jouer un rôle dans la ré-unification et le rétablissement de ta famille. Ainsi que dans la vengeance contre les lions. »



Si ces mots apaisèrent Bran, ils eurent également l’effet inverse. S’il était rassuré de savoir qu’elle partageait le même point de vue que lui sur les Lannister, et qu’elle voulait l’aider, une réalité s’offrit ainsi à lui : il n’était pas seul dans cette guerre qui se préparait, et l’ampleur qu’elle prenait était beaucoup plus grande que ce qu’il croyait. Et il aurait aimé croire qu’avec du soutien, comme la sauvageonne le désirait elle aussi, il pouvait retrouver sa famille et la venger un jour. Mais il n’y croyait plus. Non, les Lions n’avaient pas encore gagné, mais lui, Bran Stark, avait déjà perdu. Il n’avait plus qu’un seul but désormais, aller de l’avant, ne plus regarder derrière lui, et trouver sa force : la corneille.

Je suis honoré qu’une femme telle que vous souhaite nous offrir ses services, et je vous en suis reconnaissant.  



Il lui offrit un nouveau sourire, sans pour autant perdre le sérieux qu’impliquaient ses paroles.

Mais cette guerre n’est plus mienne. Et je ne veux mêler personne à tout ça, il y a déjà eu bien assez de morts et de larmes ainsi.  



La voix du jeune Stark avait quelque peu baissé en intensité à ces derniers mots. Il pensait ce disant à Ser Rodrik et Mestre Luwin, deux des plus fidèles aux Stark, tous deux lâchement tués par Théon. Ils ne méritaient ni de mourir ainsi, ni même leurs morts… Non, Bran ne voulait plus qu’on meure pour lui, pas de cette façon. Et si c’était le devoir d’un seigneur de laisser ses hommes mourir pour lui de cette façon, alors il léguait son titre à n’importe qui.

DEV NERD GIRL



Petit cadeau:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Barbare
Allégeance : Stark
Missives : 410
MessageSujet: Re: Chance has done well the things ~ Ft. Naeva Lun 7 Mar - 16:50
Chance has done well the things
feat. Bran Stark



Ses convictions étaient dévoilées, son attachement également, ainsi que sa soif de sang. Le tout faisait beaucoup d'information pour un petit Seigneur tel que Bran, et c'est ce que Naeva pensait. Malgré tout, elle restait de marbre, fixant le jeune garçon de ses iris glacés. L'avenir de la Sauvageonne dépendant maintenant de ce qu'il allait dire. Il la remercia poliment, avec une sagesse propre aux Lord du grand Nord. La guerrière inclina la tête en retour.
C'était tout de même la moindre des choses. Autant le sang de la guerrière battait à l'idée d'offrir ses services, autant une partie d'elle-même serait toujours étonnée, voire écœurée qu'aussi peu de sujets manifestent leur soutient à la famille Stark. Bien sûr, elle savait leur allégeance profonde et inébranlable. Mais leur crainte du courroux Lannister lui donnait presque la nausée. Après tout, chacun n'était que de passage sur cette Terre. Alors il fallait en profiter pour porter ses convictions jusqu'au bout, et se battre pour la cause qui donnait l'envie de se lever le matin.

Un sourire illumina un instant le visage d'enfant de Bran, qui semblait pourtant avoir souffert bien plus que n'importe quelle personne dont elle avait la connaissance. C'était le genre de chose qui impressionnait Naeva.
Accablé par le malheur qui s'acharnait sans merci sur sa famille, le jeune Lord restait digne. Pourtant, ses paroles lui firent hausser les sourcils.

« Mais cette guerre n’est plus mienne. Et je ne veux mêler personne à tout ça, il y a déjà eu bien assez de morts et de larmes ainsi. »

Naeva resta un instant silencieuse.
Bran faisait preuve d'une rare noblesse en s'exprimant ainsi. Même si la lame aiguisée de la vengeance lui tenait à coeur, elle pouvait comprendre le jeune Lord.
Après tout, que savait-elle réellement de tout ce que le jeune Seigneur avait enduré ? Des bribes. Elle ne faisait que se l'imaginer.
Finalement, Naeva inspira longuement, choisit ses mots avec soin, et répondit, un léger sourire aux lèvres :

« Il n'est pas question pour moi d'obtenir une quelconque permission. Avec l'immense respect que je te... Que je vous porte, rien ne m'empêchera d'agir dans l'ombre, au nom de mes convictions. »

Il est clair que la Sauvageonne n'avait nullement appris à s'adresser aux gens de haut rang. Si elle s'était montrée maladroite depuis le début, elle pensait qu'il était encore temps de se ressaisir.
D'un geste de la tête elle commanda au tavernier deux coupes de boisson chaude, comme si le liquide allait faire fondre les peines du petit Seigneur.

« Je dois enfin vous avouer que mon premier objectif s'avère être la recherche de votre sœur aînée. Cependant, s'il m'est possible de vous venir en aide, qu'importe soit-elle, ce serait pour moi un immense honneur. »



Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Stark
Missives : 53
MessageSujet: Re: Chance has done well the things ~ Ft. Naeva Lun 28 Mar - 16:42

Chance has done well the things

Bran Stark & Naeva



Il n'est pas question pour moi d'obtenir une quelconque permission. Avec l'immense respect que je te... Que je vous porte, rien ne m'empêchera d'agir dans l'ombre, au nom de mes convictions.  



Le jeune Stark ne manqua pas de remarquer le soudain changement d’attitude de la jeune femme, et tandis qu’il aurait pu en être flatté, il en fût surpris, et même intimidé. Car si en réalité se présenter de cette manière à lui, sans plus de formalités, l’avait au départ effrayé, Bran se rendait compte à présent qu’elle avait été ainsi droit au but et que quelque  part, c’était rassurant. Si certes elle montrait ainsi qu’elle savait ce qu’elle voulait, elle lui avouait également avouée ses intentions sans méfiance et à cela suivait la confiance.

Rien ne vous oblige à me vouvoyer. Je ne suis qu’un humble voyageur, tout comme vous, aux yeux de tous, et c’est bien mieux ainsi.  Je ne suis plus le seigneur de quoi ou qui ce soit maintenant.  



Il est vrai que Bran avait toujours eu l’habitude d’employer le vouvoiement avec les personnes qui l’entourait, avec ses sujets, excepté ses frères et sœurs, par noblesse et courtoisie. Mais tout avait changé désormais, et il ne voulait pas considérer cette sauvageonne comme telle. Il n’était d’ailleurs pas sûr de devoir un jour avoir à considérer à nouveau quelqu’un comme l’un de ses sujets. Elle ne s’était pas présenté à lui ainsi, et il avait fait erreur en l’interprétant ainsi : elle venait elle-même de l’exprimer, elle agissait à sa guise, selon ses convictions. Et en cela, Bran lui fût soudain très admiratif et respectueux.

J’envie votre liberté…    



Lâcha alors le jeune seigneur. Il avait toujours rêvé, tout comme elle le faisait, de pouvoir ainsi sillonner les routes librement, sans attachements, de pouvoir accorder sa confiance à ceux qui lui semblait la mériter, en toute honnêteté et simplicité, sans plus de manières. Ne plus vivre pour son royaume et ses sujets, simplement pour soi, avec ses propres choix. Mais ce n’était que des rêves. Bran ne connaissait rien de cette vie-là, et même s’il en avait aujourd’hui un avant-goût, ce n’était qu’un aperçu. La réalité était bien différente, il le savait. Il avait toujours rêvé d’aventure, mais elle lui était totalement inconnue, et il avait même presque honte d’avoir pu croire le contraire. Cette femme-là était aux yeux de Bran bien plus respectable pour cela que n’importe quel seigneur.

Et d’ailleurs elle était également aussi courtoise que ne le serait n’importe quel seigneur, puisqu’elle commanda deux chopes de boissons chaudes. Et à cet instant, Bran se maudit lui-même ainsi que vieille Nan pour toutes ces histoires qui décrivait les sauvageons… comme de véritables sauvages, sans aucun bon sens, ne communiquant que par leurs armes… Le jeune Stark avait ouvert les yeux depuis longtemps sur ses contes enfantins et mensongers, et il avait même conscience que ses contes qui autrefois guidait ses rêves l’avait rendu aveugle. Bran n’avait pas vraiment soif et ne voulait pas profiter de la courtoisie de la jeune femme justement, et s’apprêtait à refuser son offre. Mais il se ravisa, d’une part parce qu’elle ne lui en avait pas vraiment laissé le choix et aussi par politesse et respect. Pour quoi lui refuser cela ? Et puis la chaleur rassurante d’une boisson ne pourrait que lui faire bien. Bran la remercia donc dans un nouveau sourire.


Je dois enfin vous avouer que mon premier objectif s'avère être la recherche de votre sœur aînée. Cependant, s'il m'est possible de vous venir en aide, qu'importe soit-elle, ce serait pour moi un immense honneur.   



A l’évocation de sa sœur, Bran fût d’abord un court instant déstabilisé. Son cœur se serrait tandis que ses prunelles sombres se perdaient. Se mêlèrent alors en lui l’incompréhension, la tristesse, la rancœur, la panique, et tant d’autres sentiments qu’il serait incapable de nommer. Pourquoi une sauvageonne voulait donc trouver sa sœur ? Que lui voulait-elle ? Savait-elle des choses qu’il ignorait lui-même ?

Ma sœur ? Laquelle ? Vous savez où elles sont, comment elles vont ? Est-ce que…   



Bran se reprit bien rapidement. Il avait perdu son sang-froid en quelques instants, mais il avait aussi appris, parce qu’il n’avait pas eu le choix, à le retrouver aussi vite qu’il le perdait. Il s’était laissé emporter par le flot d’inquiétudes qu’il portait à ses sœurs, mais il se résonna bien rapidement : cette sauvageonne était dans la même position que lui.  Il était évident qu’elle ne savait rien de plus que lui, sinon elle ne serait pas ici, dans le Nord, et elle n’aurait pas employé le mot recherche. Il baissa les yeux autant par honte que par dépit.

Pardon, je... Il est évident que vous n’en savez rien, sinon vous ne seriez pas ici... Etes-vous venu jusqu’ici pour la trouver ? Je suis désolé mais elle n’est pas ici et je ne peux guère vous aider, j’ignore où elles sont. Je peux seulement vous dire qu’elles étaient partis à Port-Réal, je suppose qu’elles doivent toujours se trouver quelque part dans le Sud, si elles ne sont plus dans la capitale…   



DEV NERD GIRL



PS:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Barbare
Allégeance : Stark
Missives : 410
MessageSujet: Re: Chance has done well the things ~ Ft. Naeva Mer 6 Avr - 12:41
Chance has done well the things
feat. Bran Stark



Le jeune Lord faisait encore une fois preuve d'une immense humilité. Mais il avait beau se considérer comme un simple voyageur, Naeva n'était pas de cet avis, et ne le serait jamais. Et puis, les gens du Nord, les vrais, ceux dont le coeur et l'esprit restaient fidèle à la Maison Stark, considéreraient eux aussi toujours Bran comme un Seigneur de Winterfell. D'une petite voix teinté d'une sorte de lassitude, il lui avoua envier sa liberté.
Elle pouvait le comprendre, cela. Simplement parce qu'il se trouvait dans une situation infiniment compliquée. Le chemin sur lequel les anciens dieux l'avaient conduit était semé de pierres tranchantes, d'obstacles en tout genres. Mais la sauvageonne qu'elle était était persuadée qu'avec la force dont il faisait preuve, et de solides soutiens, il arriverait sur un sentier clair, bercé par la brise chaude et réconfortante de la victoire.

Et puis, elle avait avoué le but de sa quête actuelle. Lady Sansa Stark. Dont le chemin de vie n'était guère plus agréable à arpenter. L'effet sur le jeune garçon fut immédiat. « Ma sœur ? Laquelle ? Vous savez où elles sont, comment elles vont ? Est-ce que… » Naeva observa les quelques clients encore présents du coin de l'oeil. Mais ils semblaient tous trop saouls pour prêter attention à ce qui se disait à cette table. Pas de témoin potentiellement gênant à filonner, et éliminer, donc.
Le doux regard brun du jeune Lord s'illumina de multiples ressentis. L'espoir, peut être. La tristesse, sans aucun doute. Mais finalement, il se résonna de lui même, et fit preuve d'une épatante maturité, de noblesse d'âme, encore une fois. « Pardon, je... Il est évident que vous n’en savez rien, sinon vous ne seriez pas ici... Etes-vous venu jusqu’ici pour la trouver ? Je suis désolé mais elle n’est pas ici et je ne peux guère vous aider, j’ignore où elles sont. Je peux seulement vous dire qu’elles étaient partis à Port-Réal, je suppose qu’elles doivent toujours se trouver quelque part dans le Sud, si elles ne sont plus dans la capitale… »
La blonde lui accorda un regard bienveillant, comme l'aurait fait une mère à son enfant.

Bran Stark ne lui apprit cependant rien, ce qui était dommage. Mais après tout, elle s'y attendait. Comment aurait-il pu avoir des nouvelles, lui même en fuite, habité par l'incertitude de ce que serait fait le jour suivant ?
Le Tavernier arriva à point nommé, et servit rapidement les deux boissons. Il ne s'attarda pas, visiblement pressé de finir sa longue journée de labeur pour reposer sa carcasse. Naeva le suivit du regard, puis réchauffa la paume de ses mains contre le contenant du liquide fumant. Elle possédait peut être des informations qui lui étaient inconnues. Sources nouvelles d'inquiétude, où d'espoir, c'était à chacun d'en juger. Mais il était de son devoir d'en faire part au jeune garçon. Aussi murmura-t-elle à son intention :

« Surement es-tu au courant du meurtre du bâtard royal, Joffrey Lannister. » Elle marqua une légère pause, puis continua : « J'ai entendu dire que Lady Sansa en avait été accusée. Aussi, on la dit désormais en fuite... » Ajouter que la jeune femme à la chevelure de feu était innocente était futile. Il est évident qu'elle l'était, et que Bran le comprendrait de suite. Il s'agissait là d'un complot énorme aux retombées fatalement appliquées à Lady Sansa.
La guerrière laissa le temps au jeune Lord de digérer les nouvelles qu'il ne connaissait peut être pas. Et puis, elle ne pu s'empêcher de poser une question, essentielle à la suite de sa quête. « Connaîtrais-tu quelqu'un capable d'avoir aidé ta soeur à quitter la capitale ? Un endroit où elle pourrait se cacher ? »

Impatiente, elle n'en montra cependant rien, et s'appliqua à boire de petites gorgées de la boisson brûlante.



Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Stark
Missives : 53
MessageSujet: Re: Chance has done well the things ~ Ft. Naeva Jeu 28 Juil - 16:53

Chance has done well the things

Bran Stark & Naeva

LLa jeune sauvageonne ne dit mot ni aux questions de Bran, malgré qu’elles ne supposaient pas réellement de réponses, ni mêmes à son affirmation. Mais le jeune seigneur n’en fût nullement offusqué. Si milles questions lui traversait l’esprit, il n’attendait cependant d’elle aucune réponse. Il n’était pas même sûr qu’elle puisse lui en apporter. Qui avait les réponses aux questions qu’il se posait chaque jour, si lui-même ne les avait pas ?

Un long silence suivi les paroles de Bran, silence qui fût finalement rompu par le bruit sec des deux chopes posés sur la table. Le jeune Stark en aurait presque sursauté tellement il était perdu dans ses pensées. Avait-il seulement un jour autant réfléchi qu’il ne l’avait fait aujourd’hui, depuis que cette femme s’était assise  à sa table ? Il fixa sans grand intérêt sa chope, avança sa main, et se joua de la fumée ondulant autour de sa main. Il avait l’impression que cette discussion l’avait fatigué, et le retour de Jojen et Meera lui tardait. Peu importe où il se trouvait et avec qui, il se sentait constamment moins rassuré sans eux, heureusement qu’Eté ne le quittait jamais. Justement, comme s’il avait lu dans ses pensées, ce dernier posa un museau tiède contre son bras.  Bran en profita pour lui offrir quelques gratouilles sous le menton.


Surement es-tu au courant du meurtre du bâtard royal, Joffrey Lannister.  



Cette affirmation manqua de faire lâcher à Bran la chope qu’il venait tout juste de saisir.

« J'ai entendu dire que Lady Sansa en avait été accusée. Aussi, on la dit désormais en fuite... »



Joffrey Lannister avait été tué ? Joffrey même qu’il avait aperçu ici à Winterfell, le fils de Cercei Lannister, la femme du roi ?  Le prince héritier qui s’était battu contre Robb au tournoi amical, le grand-frère du petit grassouillet à qui Bran avait lui-même fait la misère ? Qui et pourquoi avait-on pu le tuer ? Bran n’arrivait pas y croire. Et pire encore, comment pouvait-on accuser Sansa ? Elle qui était éperdument amoureuse du prince, Arya n’avait cessé de s’en moquer ! La douce et obéissante Sansa, qui ne manquait  pas de faire sensation par sa grâce et sa noblesse, tout le contraire d’Arya… Que l’on eut accusé Arya, bien que ce fût tout autant impensable, Bran l’aurait cependant d’avantage compris. Alors elle aussi se trouvait dans la même situation que lui-même, à fuir… Aurait-elle était trahie elle aussi ? Et quand était-il de Arya ?

Connaîtrais-tu quelqu'un capable d'avoir aidé ta soeur à quitter la capitale ? Un endroit où elle pourrait se cacher ?   



Tout se bousculait dans la tête du jeune seigneur, elle était aussi embrumée que ne l’était sa chope qu’il tenait furtivement. Bran n’était pas même certain de réaliser encore très bien la situation. Qui ? Où ? Voilà des questions auxquelles il lui semblait impossible de répondre. De ce qu’il avait pu savoir, les hommes de Père étaient mort avec lui. Arya était bien trop jeune pour l’avoir aidée, comment auraient-elles pu fuir la capitale à elles seules ? Jon était consigné au mur, il était impossible que ce ne soit lui. Sansa semblait seule Louve parmi les Lions… A moins qu’un allié insoupçonné ne lui soit venu en aide mais qui ? Quant à où, Bran n’en avait aucune idée, il priait seulement pour qu’elle n’est pas décidée de revenir à Winterfell !

J'ai peur, un nouvelle fois, de ne pas pouvoir aider... J'ignore qui a bien pu l'aider et où elle a pu aller... J'espère seulement qu'elle ne cherche pas à retourner à Winterfell...   



Une idée lui traversa soudain la tête. Même s'il savait que lui et ses frères et soeurs n'avaient jamais beaucoup vu leur tante, Lysa Arryn, il n'était pas sans savoir que Mère avait été lui rendre visite. Et s'il ne savait rien de ce qui avait été dit et fait lors de leur retrouvailles, ce pouvait être une possibilité... D'ailleurs, c'était peut-être la seule personne vers qui Sansa aurait pu se tourner à y réfléchir. Mais cette personne était bien loin de Port-Real... J'hésitais à en faire part à cette femme, je ne voulais pas la mener nulle part. Mais après tout, elle était déjà nulle part en quelques sortes, et elle était venue à moi pour avoir des réponses...

A moins que... Je ne suis sûr de rien mais... S'il vous faut vraiment une réponse, le seul endroit où elle aurait pu se réfugier sont peut-être les Eyrié, chez ma tante... Mais c'est loin de Port Real, et je ne sais rien de cet endroit...


DEV NERD GIRL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Barbare
Allégeance : Stark
Missives : 410
MessageSujet: Re: Chance has done well the things ~ Ft. Naeva Lun 3 Oct - 12:34
Chance has done well the things
feat. Bran Stark



Les mains enserrées autour de sa choppe, la blonde observait les réactions du jeune Stark. Malgré son jeune âge, et le fait évident qu'il ignorait les nouvelles qu'elle lui balançait, il s'appliquait à tenter de rester digne. Sa question laissa plana un silence appuyé, pendant lequel Bran semblait réfléchir à toute vitesse, bien que ses idées soient certainement opaques.
Naeva en profita pour observer discrètement les clients de la Taverne. Des ivrognes, et simples gens de passage. Son regard s'attarda sur une issue qui laissait aller et venir plusieurs personnes. Les accompagnateurs de l'enfant Stark devaient l'avoir emprunté plus tôt, et ne tarderaient pas à revenir.
Après tout, ils avaient en charge la sécurité de Bran, ce qui n'était pas une mince affaire.
Le fait qu'il se retrouve seul, dans une auberge, faisait tiquer la sauvageonne.
Mais heureusement pour lui, Été, son loup-géant, paraissait veiller sur son maître avec une application farouche.

La chasseresse ne pouvait s'attarder bien plus longtemps.
Elle ne tenait pas à être vue par les compagnons du jeune garçon. « J'ai peur, un nouvelle fois, de ne pas pouvoir aider... J'ignore qui a bien pu l'aider et où elle a pu aller... J'espère seulement qu'elle ne cherche pas à retourner à Winterfell... » Naeva s'était elle aussi posée ces questions. La Lady s'était retrouvée seule, à Port-Réal, prise dans les griffes de la famille Lannister. Son union avec Joffrey avait prit fin avec son assassinat, et fatalement, la Reine Régente avait jugée la jeune louve coupable.
Peut-être la rousse s'était-elle trouvée un allié, là-bas. Un personne qui ne partageait pas l'idée que les lions devaient rester sur le Trône de Fer. Un Tyrell ? Un pro-Targaryen ? La sauvageonne n'avait malheureusement pas assez de connaissances sur les alliances des Grandes Maisons pour pouvoir répondre à cette question. Sansa Stark était en vie, et nécessitait une lame protectrice à ses côtés. Voilà ce qu'elle savait.

« A moins que... Je ne suis sûr de rien mais... S'il vous faut vraiment une réponse, le seul endroit où elle aurait pu se réfugier sont peut-être les Eyrié, chez ma tante... Mais c'est loin de Port Real, et je ne sais rien de cet endroit... » La révélation de son jeune interlocuteur eu l'effet d'un coup de poing sur la sauvageonne. Les Eyrié... Sa tante ? Ça valait largement le coup d'aller y faire un détour. Après tout, depuis que sa vieille logeuse avait rejoint les morts, la blonde n'avait pas obtenu masse d'informations.
Après avoir vidé sa choppe, elle adressa un sourire sincère à Bran. Elle se pencha doucement vers lui, prenant garde à ne pas alerter Été par des mouvements trop brusques. Dans une attitude quelque peu maternelle, elle ré-ajusta le manteau du jeune garçon, et posa sa main sur son épaule. «Je te remercie de ta confiance, Bran Stark. Ceci est une piste très sérieuse que je vais suivre.» S'adossant à son siège, elle jeta une œillade à l'issue, dans le coin du bar, avant d'ajouter : «J'espère que tes amis t'accompagneront encore longtemps. Puisses-tu rester sauf en attendant le retour de l'Ére des Loups.»

Suite à quoi, elle enfila son manteau de fourrure, ainsi que sa capuche. Elle tandis la main au jeune garçon, dans l'attente d'une poignée de main qui mettrait fin à leur entretien. « A présent, il me faut partir. Peut-être seront nous amenés à nous croiser de nouveau.» Les adieux passés, elle afficha un ultime sourire d'encouragement, et s'éloigna d'une démarche légère.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chance has done well the things ~ Ft. Naeva
Revenir en haut Aller en bas
Chance has done well the things ~ Ft. Naeva
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» eurydice&basile ❝ all these little things ❞
» Flavia Albina ¤ Real things in the darkness seem no realer than dreams...
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» Le Patronat Haitien aux Travailleurs “C’est à Prendre ou à Laisser”

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winter of Blood :: 
 :: Reste du Nord :: 
Motte la Fôret
-
Sauter vers: