AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

les amis de confiance se font rares + sansa stark.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: Les Terres de la Couronnes
Invité
Invité
MessageSujet: les amis de confiance se font rares + sansa stark. Mar 23 Juin - 18:28


   


The real friend doesn't exist here.

   
Orophéria avait débarqué à Port-Réal il y avait quelques jours. Poussée par sa mère afin de se rendre au mariage du nouveau roi des sept couronnes, Orophéria n'avait pas le choix que de s'y rendre pour représenter la maison la plus puissante d'Asshaï-Les-Ombres. La sorcière n'aimait pas le nouveau roi, non pas qu'elle le connaissait personnellement. Mais son allégeance allait vers la dernière Targaryen. Car cette femme avait fait beaucoup de choses. La libération des esclaves d'Astapor et de Yunkaï pour finir avec ceux de Meeren n'était pas chose aisée. Et Orophéria l'admirait pour cela. Face à l'océan, le vent faisant virevolter les voiles de sa robe et ses cheveux derrière elle, son regard s'y perdit.

Balerion, son loup géant encore jeune mais ayant déjà une taille considérable marchait derrière sa maîtresse, s'intéressant à tel ou tel chose. La blancheur de son pelage éblouissait presque les yeux trop sensibles. Il se dirigeait dans la rue sous les regards des bourgeois. Quand il revînt vers la sorcière, cette dernière se tourna, sentant une présence. Une jolie jeune femme aux cheveux de feu et à la peau pâle lui faisait face. Son regard semblait éprit d'une tristesse sans nom. Orophéria ne connaissait pas l'histoire des Stark, ni celle des Martell ou des Lannister. Il semblerait que le loup avait apporté a Orophéria une compagnie.

- Est ce que tout va bien ?

S'enquit Orophéria d'une voix douce et anxieuse. Les yeux de cette femme reflétaient tellement de tristesse que cela était difficile à croire. Qui était-elle ? Pourquoi elle représentait à elle seule le mot "tristesse" ? Orophéria passa ses doigts dans la fourrure de Balerion par habitude. Le teint de la Lady se faisait de plus en plus pâle, comme si elle avait vu un fantôme.

- Lady ?

Insista Orophéria en voyant le malaise.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Just a broken thing
Age : 21
Maison/Rang : Lady/Stark
Missives : 712
MessageSujet: Re: les amis de confiance se font rares + sansa stark. Dim 5 Juil - 0:29



"Les amis de confiance se font rares" Feat Oropheria

Le bateau repart du port, et je suis du regard sa lente procession sur les flots jusqu'à ce qu'il ne soit plus qu'un grain de sable se brouillant dans l'horizon bleuté. Parfois j'envie la vie de ces gens, qui ne sont pourtant que de simples marchands. Parfois j'envie n'importe quelle vie à vrai dire, autre que la mienne. Je devrais peut-être partir, monter clandestinement dans n'importe quel navire, me faire oublier ... Comme si c'était possible. Je suis attachée ici, maintenant. Emprisonnée par les liens du mariage, et surveillée de près. Mon devoir est de rester ici, d'être digne de ma fonction de Lady, d'épouse. Pourquoi mes parents ne m'ont-ils pas prévenu, que ce serait difficile à ce point, d'être sans eux, sans attache avec mon passé ? Si seulement j'arrêtais de ressasser d'aussi noires pensées. Mais c'est comme Cersei avec son vin : une fois que j'ai commencé, la seule chose que je puisse faire, est de m'y enfoncer, dans ce gouffre béant et sombre qui s'est ouvert en moi. Mes yeux se détachent de la mer et viennent se poser doucement sur Shae, qui m'attend à quelques mètres. Je lui adresse un sourire, et soudain, je vois un éclat blanc passer derrière elle. Serait-ce ... ? C'est impossible ... Qu'est-ce que Jon ferait ici, à la capitale ? Du moins, est-ce bien son loup que j'ai vu ? Il faut que j'en aie le cœur net. Si c'est lui ... Si c'est lui, peut-être voudra-t-il bien me ramener au Nord, peut-être est-ce là ma seule opportunité de m'en aller ? M'adressant à Shae, je dis d'une voix tremblante :


❝ ▬ Reste ici ... Je reviens tout de suite, j'en ai pour une minute. ❞



Avant qu'elle n'ait le temps d'esquisser le geste de me suivre, ou de m'en empêcher, je m'enfonce dans la foule, suivant cette fourrure blanche que j'entrevois de temps à autres entre deux passants. Les pensées se bousculent en un flot incohérent dans mon esprit. Je me prends à espérer, puis, la seconde d'après, je me dis que c'est tout bonnement impossible, alors j'aperçois à nouveau le loup ; car c'est bien un loup, du moins n'ai-je jamais vu de chien de cette envergure là. Tout en le suivant, je cherche des yeux un manteau noir. Peut-être Jon est-il à la capitale afin de rapporter de nouvelles recrues au mur ? Finalement, le loup s'engouffre dans une ruelle un peu plus calme. Un sourire illumine mon visage. Alors que je le suis, il tourne brièvement sa majestueuse tête vers moi. Ma gorge se noue. J'ai tout juste le temps d'apercevoir ses yeux bleus, d'un bleu aussi profond que l'océan - à des années-lumières du rouge sombre qui caractérise si bien le regard de Fantôme -, que les miens se remplissent de larmes. Je fais quelques pas dans sa direction, mais il continue sa route. Je regarde derrière moi. Je ne ressens pas l'envie de retourner sur mes pas, alors je le suis, non sans sécher ces quelques larmes de déception. Je finis par me retrouver face à une femme d'une beauté à la fois douce et immaculée, vêtue d'une robe blanche, presque vaporeuse.
❝ ▬ Est ce que tout va bien ? ❞

J'essaie de donner une réponse positive, en vain : les mots restent irrémédiablement coincés dans ma gorge. La jeune femme insiste :
❝ ▬ Lady ? ❞
Je la dévisage, alors que l'incompréhension et un millier de questions s'emparent de mon être. Qui est-elle ? Vient-elle du Nord ? Que fait-elle ici ? Pourquoi possède-t-elle un loup géant ? Je sais que nous, enfants Stark, ne sommes peut-être pas non plus les seuls à posséder - avoir possédé serait un terme plus approprié, dans mon cas - de tels animaux. Les sourcils froncés, j'observe son loup, dans ses moindres détails, comme pour m'assurer qu'il est bel et bien réel, et, sans relever les yeux, je dis, l'hésitation ébranlant ma voix :


❝ ▬ Je ... Venez-vous du Nord ?❞



© By Halloween


Désolée du retard miss ><

_________________
❝ My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel. ❞
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: les amis de confiance se font rares + sansa stark. Lun 6 Juil - 15:03


   


The real friend doesn't exist here.

   
"Je ... Venez-vous du Nord ?"

Orophéria observa légèrement la belle rousse puis comprit alors qu'il s'agissait de Sansa Stark, la dernière Stark connue, du moins la seule qu'Orophéria connaissait. Kazan, avant d'arriver à Port-Réal, lui avait expliqué quelques faits de la famille Nordienne. Mais elle n'avait put voir que la vision qu'avait le Pirate de cette famille. La jeune princesse se sentait atrocement mal, Lady Stark semblait avoir été épris d'un espoir. Balérion regardait la Stark d'un air interrogatif.

- Oh... Non... Je suis désolée... Je suis Princesse d'Asshaï-les-ombres en Essos. Et Balérion viens de l'île aux basilics.

D'un geste, elle désigna son loup géant. Le visage de son interlocutrice semblait s'éteindre de ce petit espoir. L'espoir était une chose importante, sans cela, personne ne pouvait se battre. Orophéria était convaincue que le monde pouvait changer, que la vie proposait des épreuves mais que chacun pouvait rester soi-même et triompher de ces épreuves... En fin de compte, les souffrances font partie de l'existence, elles ne peuvent pas nous être épargnées mais elles valent cent fois mieux que des moments insipides, elles sont le prix à payer pour affirmer ce qu'on est et accomplir ce qu'on a décidé. Mais face à Lady Stark, Orophéria n'en menait pas large. Voir une aura aussi peu colorée la décontenançait. .

- Asseyez-vous un instant, Lady, vous êtes pâle...

Elle saisit délicatement les épaules de la jeune femme afin de l'aider à s'asseoir sur un rocher lisse. Ses yeux aussi bleus que ceux de son loup fixaient la jeune mariée.

- J'ignore ce qui est arrivé à votre famille... Du moins, ce qui est vraiment arrivé, mais sachez qu'il n'y a pas que le Nord qui vous soutient...

En effet, après avoir entendu ce que la famille Stark avait subie, Orophéria s'était jurée de faire quelque chose pour le Nord. Et la jeune sorcière avait déjà un plan dans la tête, mais ce dernier serait difficile à réaliser. La princesse prendrait beaucoup de risques...

- Je peux peut-être vous aider... Mais pour cela, j'ai besoin de connaître la vérité...


(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Just a broken thing
Age : 21
Maison/Rang : Lady/Stark
Missives : 712
MessageSujet: Re: les amis de confiance se font rares + sansa stark. Mer 8 Juil - 2:49



"Les amis de confiance se font rares" Feat Oropheria

D'une voix où semble poindre la compassion, elle me répond, me montrant son loup d'un signe de main :
❝ ▬ Oh... Non... Je suis désolée... Je suis Princesse d'Asshaï-les-ombres en Essos. Et Balérion viens de l'île aux basilics. ❞

Puis elle ajoute :
❝ ▬ Asseyez-vous un instant, Lady, vous êtes pâle... ❞
Je ne réagis pas, sur le coup, me laissant faire. Elle pose doucement ses mains sur mes épaules, afin de m'aider à m'asseoir. Il y a un certain temps, je lui aurais asséné une réplique cinglante et dégoûtée, la traitant de fille du bas peuple - malgré son apparence noble - ou quelque chose dans ce goût là. Mais tout ce ce que j'ai vécu me paraît comme une leçon d'humilité : autant certaines personnes me maltraitent, autant d'autres se montrent bons à mon égard, et j'ai appris à ne pas les rejeter. Je lève lentement les yeux vers Balérion, et les baisse presque aussitôt. C'est à peine si j'ose regarder le loup, maintenant. Je ne pense pas que je réussirais à soutenir son regard d'acier, j'ai comme l'impression que ça m'est interdit : le loup est le symbole de ma famille, et ma famille est sensée être traître à la couronne. A chaque fois que j'ai montré ne serait-ce qu'un peu de tristesse, il m'a été enjoint de me montrer indifférente, sous peine d'être moi-même considérée comme traître. Me repaître de la vision que me donne ce loup, fait-il vraiment de moi une parjure ? La jeune femme ajoute :

❝ ▬ J'ignore ce qui est arrivé à votre famille... Du moins, ce qui est vraiment arrivé, mais sachez qu'il n'y a pas que le Nord qui vous soutient... ❞


Je ne sais que répondre, les mots et les questions, dans leur précipitation, bloquant ma gorge. Sa gentillesse me touche, mais ... je n'ai pas vraiment envie de penser à ce qui leur est arrivé, à vrai dire. Que ce soit ce qui leur est vraiment arrivé ou non, toutes les versions des faits sont plus horribles et humiliantes les unes que les autres. Elles sont au moins d'accord sur un point : que ce soit mon père, mon frère ou ma mère, leurs dépouilles ont été profanées, et leurs mémoires, bafouées. Pour une famille qui accordait une place prépondérante à l'honneur, il n'y a rien de pire.


❝ ▬ Je peux peut-être vous aider... Mais pour cela, j'ai besoin de connaître la vérité... ❞


Je fronce les sourcils, me retenant de répliquer que pour quelqu'un qui cherche à m'aider, ne me connaissant ni d’Ève ni d'Adam, elle se montre bien indiscrète. Je n'irais certainement pas me confier à une inconnue, les quelques personnes de mon entourage en lesquelles j'ai un tant soit peu confiance, me répétant que c'est le meilleur moyen de se mettre en danger. Je regarde à nouveau le loup ... Tout cela pourrait n'être qu'un stratagème de plus afin de me tirer les vers du nez, et de me faire dire des choses déloyales à propos de Joffrey ou de la Reine. Peut-être me fourvoyé-je complètement, toujours est-il que je ne veux prendre aucun risque. Regardant le sol avec obstination, je réplique :


❝ ▬ Tout le monde sait ce qui est arrivé à ma famille, cela m'étonne que ce ne soit pas le cas pour vous. ❞


Je relève le menton comme pour la défier, fichant mon regard dans le sien, qui paraît pourtant dépourvu de toute trace de fourberie ou de mensonge. Autant prêcher le faux pour obtenir le vrai ; même si cela démontre une grande imprudence de ma part, je fais :

❝ ▬ Dites-moi, si ce n'est pas indiscret, comment vous appelez-vous ? ... Est-ce la Reine Cersei ou son fils, qui vous paye ... ? Ou peut-être bien Tywin Lannister, que sais-je ? ❞

Je garde un contact visuel avec elle, tentant de déceler colère ou malhonnêteté dans ses yeux, malgré mon incapacité à me rendre compte de ce genre de choses.
© By Halloween


_________________
❝ My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel. ❞
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: les amis de confiance se font rares + sansa stark. Mer 8 Juil - 16:45


   


The real friend doesn't exist here.

   
Il était bien normal que la jeune louve se méfie d'Orophéria, après tout, elle ne la connaissait pas, et puis elle venait de très loin. Les cheveux châtains clairs presque blonds foncés de la sorcière virevoltaient tout comme les voiles de sa robe. Orophéria avait l'impression d'avoir jeté une insulte envers Sansa, car elle put percevoir dans sa voix une légère fermeté.

"Tout le monde sait ce qui est arrivé à ma famille, cela m'étonne que ce ne soit pas le cas pour vous."

Orophéria pivota vers le sublime paysage qui s'offrait à elle. Restant silencieuse, si elle parlait, elle pouvait également se mettre en danger. Les prophètes étaient peut-être acceptés mais pas les sorcières. Orophéria le savait et elle devait se montrer prudente.

"Dites-moi, si ce n'est pas indiscret, comment vous appelez-vous ? ... Est-ce la Reine Cersei ou son fils, qui vous paye ... ? Ou peut-être bien Tywin Lannister, que sais-je ?"

La jeune sorcière haussa les sourcils, être payée ? Par un Lannister ? Orophéria ferma un instant les yeux, profitant de cette brise marine. Elle n'avait vu que deux mers, la mer d'été et la mer étroite. Sa passion pour l'eau la fera se noyer un jour. Un silence s'étant installé, Orophéria le brisa tout en portant ses deux yeux saphirs vers la jeune Stark, de cette voix délicate qu'était la sienne.

- Asshaï se situe à l'extrême Est de l'Essos. Les histoires de Westeros n'arrivent guère jusque là-bas... Et quand bien même elles arrivent, elles sont déformées. Je ne connaissais presque rien de votre famille avant d'arriver ici. Mais les gens parlent, et je les écoute. De nombreuses personnes m'ont prise pour une Stark car je possède un loup géant. Alors j'ai compris au fil de mon voyage que vous étiez la seule Stark facilement trouvable.

Commença t-elle avec toute franchise.

- Ce que je sais, en revanche... C'est que votre père était gouverneur du Nord et qu'il se montrait loyal envers son roi. Et que chaque membre de votre famille s'est battu pour une cause juste. Les nouveaux "gouverneurs" du Nord ne sont pas des gens dignes.

Orophéria marqua une pause et caressa la tête de Balérion. Puis elle s'approcha doucement de Sansa afin de lui murmurer :

- Je vais vous dire quelque chose que personne ne sait à Westeros. Quelque chose qui pourrait facilement me faire condamner à mort... Je suis une amie de la dernière Targaryenne et je lui suis loyale. Je suis également une sorcière. Et croyez moi quand je vous dit que je déteste la famille Lannister.

Orophéria lui souria puis recula.

- Je m'appelle Orophéria, fille de l'Empereur-Dieu d'Asshaï. Ma famille possède les trésors les plus précieux que même la banque de fer ignore. Je suis bien plus riche que la famille Lannister, alors pourquoi serais-je payée par eux ? Surtout pour vous tourmenter... Alors que mon but est purement pacifique.


(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Just a broken thing
Age : 21
Maison/Rang : Lady/Stark
Missives : 712
MessageSujet: Re: les amis de confiance se font rares + sansa stark. Sam 5 Sep - 0:16



"Les amis de confiance se font rares" Feat Oropheria

Un silence répond à ma question. Je n'ai ni antipathie, ni sympathie pour la jeune femme. Du moins pas tant qu'elle ne m'aura pas répondu. C'est assez effrayant, de se rendre compte que de simples paroles peuvent changer du tout au tout la vision que l'on a d'un être, qui nous était jusqu'alors inconnu. Elle finit par me répondre d'une voix claire et douce :
❝ ▬ Asshaï se situe à l'extrême Est de l'Essos. Les histoires de Westeros n'arrivent guère jusque là-bas... Et quand bien même elles arrivent, elles sont déformées. Je ne connaissais presque rien de votre famille avant d'arriver ici. Mais les gens parlent, et je les écoute. De nombreuses personnes m'ont prise pour une Stark car je possède un loup géant. Alors j'ai compris au fil de mon voyage que vous étiez la seule Stark facilement trouvable. ❞
J'avale ma salive, et baisse les yeux, troublée. N'est-elle pas presque en train de dire qu'elle nous cherchait, ma famille, ou même simplement moi ?
❝ ▬ Ce que je sais, en revanche... C'est que votre père était gouverneur du Nord et qu'il se montrait loyal envers son roi. Et que chaque membre de votre famille s'est battu pour une cause juste. Les nouveaux "gouverneurs" du Nord ne sont pas des gens dignes. ❞
Mes yeux s'ouvrent en grand. Personne ne prend le risque d'exprimer aussi clairement son soutien pour ma famille, et de telles idées, qui vont à l'encontre de la couronne ... Elle se baisse pour caresser lentement la tête de son loup. Mes yeux se perdent dans son pelage blanc et étincelant, alors que je cherche ce que je pourrait répondra à la dame. Je n'ai pas à chercher plus longtemps, car elle me murmure alors :
❝ ▬ Je vais vous dire quelque chose que personne ne sait à Westeros. Quelque chose qui pourrait facilement me faire condamner à mort... Je suis une amie de la dernière Targaryenne et je lui suis loyale. Je suis également une sorcière. Et croyez moi quand je vous dit que je déteste la famille Lannister. ❞
Elle me dit tout ça très rapidement, et j'ai à peine le temps d'emmagasiner les informations. Si ce qu'elle dit est vrai - et, il faut se rendre à l'évidence, il y a bien trop de détails pour que je puisse considérer que c'est faux -, elle est véritablement en danger de mort. Si un Lannister vient à mettre la main sur elle, je n'ose imaginer ce qu'elle deviendrait.
❝ ▬ Je m'appelle Orophéria, fille de l'Empereur-Dieu d'Asshaï. Ma famille possède les trésors les plus précieux que même la banque de fer ignore. Je suis bien plus riche que la famille Lannister, alors pourquoi serais-je payée par eux ? Surtout pour vous tourmenter... Alors que mon but est purement pacifique. ❞
Le regard dans le vide, je vais m'asseoir doucement sur un banc, non loin. Tout cela, d'un coup, c'est trop. Je lui fais signe de venir prendre place à côté de moi, et alors qu'elle s'approche, je l'observe. Je ne sais pas par où commencer. Je sens un tas de questions se bousculer dans mon esprit, et pourtant, aucune ne parvient à mes lèvres.
❝ ▬ Je ne pense pas que ... vous puissiez m'aider. Personne ne peut rien faire pour moi. Cela nous mettrait toutes deux en danger, et je ne vous le souhaite pas. La seule chose à faire, c'est de serrer les dents et de continuer à vivre. Ne pas leur donner la satisfaction de leur montrer que vous baissez les bras. ❞
Je ne sais pas où j'ai trouvé le courage de dire cela. Toujours est-il que je relève la tête vers elle, m'autorisant un sourire quelque peu fier :



❝ ▬ Et ... Je ne baisserais pas les bras. ❞



Je suis une Stark. Le sang du Nord coule dans mes veines. Ce sang froid, dur, et fier. Je continuerais de me battre, et de le défendre, ce sang.
© By Halloween


_________________
❝ My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel. ❞
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: les amis de confiance se font rares + sansa stark. Mer 25 Nov - 3:09


   



The real friend doesn't exist here.

   
Orophéria était au courant de bien des choses. Non pas seulement parce qu'elle pouvait lire l'esprit de chaque personnes qui l'entourait, non pas seulement parce qu'elle pouvait user de sa magie pour faire d'un insecte son espion mais également car elle avait comme le dit "maître chuchoteur" ou bien "le chef des oiseaux", bon nombres d'espions de sa propre garde comme des villageois, des nobles ou des pauvres. Non, Orophéria n'était pas une araignée dans sa toile à attendre que quelques mouches s'emmêlent. Comme le blason de son père, qui était aigle valyrien au plumage aux mille couleurs sur un champ argenté, la jeune femme entourait tout le monde entre ses serres et ressentait les vibrations de chaque chuchotements. La lady était très méfiante, et cela se comprenait entièrement.

"Je ne pense pas que ... vous puissiez m'aider. Personne ne peut rien faire pour moi. Cela nous mettrait toutes deux en danger, et je ne vous le souhaite pas. La seule chose à faire, c'est de serrer les dents et de continuer à vivre. Ne pas leur donner la satisfaction de leur montrer que vous baissez les bras." Déclarait alors la louve. "Et ... Je ne baisserais pas les bras." Ajouta t-elle assez fièrement. Orophéria esquissa un sourire.

- Je vois enfin le véritable courage et la dureté d'une pure lady du nord. Écoutez bien, Lady Stark et n'oubliez pas ces mots...

Cela enchantait énormément la sorcière de voir que Sansa Stark n'était pas une mollassonne mais qui - au contraire - avait du fil à retordre. La famille des lions était devenue l'ennemie des loups, mais également du dragon et depuis un certain temps, l'ennemie du cobra d'Essos. Si Orophéria devait agir aussi fourbement que les lions, elle en perdrait toute dignité. Jamais la brune ne s'abaisserait à ce niveau. Elle avait ses propres façons de gérer les secrets. La jeune femme avait la chance de toujours savoir s'en sortir, et il fallait avouer que la magie et l'alchimie était la moitié de ses plans.

- Les lions qui ont tant fait souffrir la louve ne se relèverons que tardivement de ce que je prédis... Car l'épine de la rose est extrêmement douloureuse lorsque l'on ne fait attention qu'à la beauté des pétales. Lorsque la "floraison touchera le lionceau", la louve sera en sécurité et retrouveras, malgré quelques souffrances, son lieu de naissance. Quand l'Aigle sous l'œil du Dragon rouge ramènera le dernier loup, le Nord à nouveau, à la meute, il appartiendras.

Orophéria avait dit cela d'une voix douce. Lady Stark ne pourrait sûrement comprendre cette prédiction que lorsque le drame se produirait. La sorcière baissa alors le regard vers Sansa puis posa un genou à terre, mimant apprécier et observer la jolie couture de la robe de la jeune louve puis elle déclara :

- Jon Snow sera le nouveau roi du Nord.

Orophéria sortit de sa manche une petite boîte en ébène puis l'ouvra sous le regard discret de Sansa. A l'intérieur, un minuscule bijoux. un pendentif valyrien en forme d'aigle au plumage multicolore.. Une fois que la sorcière fut sûre que la louve l'ait vu, elle referma la boîte qui se scella toute seule dans un mécanisme complexe.

- Seule une de vos larmes tombée sur cette boîte la fera s'ouvrir. Si un jour, vous sentez que le danger n'est pas loin, que votre vie est menacée, que l'espoir commence à disparaître ou bien seulement si vous avez besoin de parler, ouvrez la boîte et chuchotez. Ainsi le bijoux s'animeras et s'envolera. Attendez quelques minutes et un aigle réel reviendra le bijoux dans son bec. Cet animal ne sera personne d'autres que moi. Ne quittez jamais cette boîte, peu importe les circonstances.

Orophéria plaça alors la boîte de la taille d'une bague dans l'un des replis de la robe de la louve. La sorcière avait parlée sincèrement à celle qui était désormais sa protégée.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Just a broken thing
Age : 21
Maison/Rang : Lady/Stark
Missives : 712
MessageSujet: Re: les amis de confiance se font rares + sansa stark. Mer 17 Fév - 18:12



"Les amis de confiance se font rares" Feat Oropheria

Alors que je soutiens son regard, j'aperçois l'ombre d'un sourire sur son visage :

❝ ▬ Je vois enfin le véritable courage et la dureté d'une pure lady du nord. Écoutez bien, Lady Stark et n'oubliez pas ces mots... ❞


Malgré moi, je redresse un peu la tête, lorsqu'elle mentionne mes origines avec respect. Cela fait longtemps que mon nom n'a pas été dit sans être craché avec mépris. Alors qu'elle continue, de sa voix apaisante, je bois ses paroles, ne perdant pas une miette de ce qu'elle me dit.
❝ ▬ Les lions qui ont tant fait souffrir la louve ne se relèverons que tardivement de ce que je prédis... Car l'épine de la rose est extrêmement douloureuse lorsque l'on ne fait attention qu'à la beauté des pétales. Lorsque la "floraison touchera le lionceau", la louve sera en sécurité et retrouveras, malgré quelques souffrances, son lieu de naissance. Quand l'Aigle sous l'œil du Dragon rouge ramènera le dernier loup, le Nord à nouveau, à la meute, il appartiendras. ❞
Si les allusions aux grandes maisons sont très claires, il est toutefois difficile de savoir comment se réaliseront exactement ces événements. De plus, qui sont l'aigle et le Dragon rouge ? Je ne sais que répondre, alors je ne dis rien. Je ne veux pas paraître stupide, et puis, surtout, le propre des prophéties, c'est qu'on ne les comprend que lorsqu'elles se réalisent. La jeune femme pose un genou à terre, et déclare simplement :


❝ ▬ Jon Snow sera le nouveau roi du Nord. ❞



Je répète dans un murmure le nom de mon demi-frère, auquel je ne pense décidément pas assez, ces jours-ci. Roi du Nord ? Les Bolton seront vaincus ? Ma mère, mon frère, vengés ? Presque malgré moi, je sens mes lèvres s'étirer en un fin sourire. Ce n'est pas un sourire de bonheur, loin de là, c'est un sourire beaucoup plus froid. Et, aussi rapidement que cette expression est apparue sur mon visage, elle se gomme. C'est comme si elle n'avait jamais existé, et comme si la simple pensée d'obtenir vengeance ne me réjouissait pas.
Je reporte mon attention sur la jeune femme, qui me montre maintenant un bijoux à l'intérieur d'une boîte. C'est un pendentif en forme d'aigle, dont les ailes sont faites de pierres multicolores, que je devine précieuses juste en apercevant de quelle façon la lumière s'y réfracte. A peine l'ai-je vu, qu'elle referme la boîte, et c'est comme si le monde était plus sombre, soudainement. Alors que j'ouvre la bouche pour demander "Pourquoi ?", elle m'explique doucement :
❝ ▬ Seule une de vos larmes tombée sur cette boîte la fera s'ouvrir. Si un jour, vous sentez que le danger n'est pas loin, que votre vie est menacée, que l'espoir commence à disparaître ou bien seulement si vous avez besoin de parler, ouvrez la boîte et chuchotez. Ainsi le bijoux s'animeras et s'envolera. Attendez quelques minutes et un aigle réel reviendra le bijoux dans son bec. Cet animal ne sera personne d'autres que moi. Ne quittez jamais cette boîte, peu importe les circonstances. ❞
Durant toute sa tirade, un frisson me parcours l'échine. J'ai toujours été un esprit rationnel. Enfant, je dédaignais les histoires de vieille Naan, et ce que j'ai vécu ici, m'a peu à peu retiré tout espoir et toute croyance. Si bien que j'ai fini par considérer magie et religion comme strictement étrangères à ma vie. Mais sa déclaration bouscule complètement ma rationalité.
Elle glisse la boîte dans le replis que fait ma robe, à la hauteur de mon abdomen, et je sens un petit poids là où elle est. Même si je ne crois plus en rien, je ne peux pas rejeter ce présent. Peut-être après tout, ne parle-t-elle que par métaphores. Je n'en sais rien ... Ce qui est certain, c'est qu'elle me propose son aide. Je baisse les yeux, et je lui dis, en hésitant :

❝ ▬ Je vous remercie infiniment, je vous promet de prendre soin de ce présent, mais je-... Êtes-vous un-une magicienne, ou ... une sorcière ? ❞


Un millier d'autres questions bousculent mon esprit, mais je les tais, je n'ai aucune envie de la bousculer, elle.
Il est certain que cette femme dégage un charisme plus que mystérieux, voire même mystique. Sans compter son loup, qui nous observe sans bouger, calme.
Sans transition, mes pensées cheminent vers ma louve, à moi.
Lady me manque.
Si elle était là, tout serait bien plus simple. Mais elle n'est pas là. Moi je suis là. Orophéria est là. Et elle semble avoir amené avec un peu de lumière, à moins que cette lumière ne soit de la magie.
© By Halloween


_________________
❝ My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel. ❞
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: les amis de confiance se font rares + sansa stark.
Revenir en haut Aller en bas
les amis de confiance se font rares + sansa stark.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» "Les amis fidèles se font aussi rares que les "je t'aime"-B
» "When the Lioness meets the Little Bird" [Cersei Lannister~Sansa Stark]
» Sansa Stark
» "Quand le Lion dort, les oiseaux dansent" [Peter Baelish~Sansa Stark]
» Les bons comptes font les bons amis.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winter of Blood :: 
 :: Les Terres de la Couronnes
-
Sauter vers: