AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Illusion de Stark et as de pique [Ft: Oropheria]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: Les Terres de l'Ouest
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: If only... ~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Moineau
Allégeance : Lannister
Missives : 1560
MessageSujet: Illusion de Stark et as de pique [Ft: Oropheria] Mar 23 Juin - 17:05

Illusion de Stark et as de pique



Il y a de cela quelques jours, le Moineau avait décidé d'explorer les terres d'origine de sa bien aimée : la Reine, Cersei Lannister. Plaçant adroitement ses bottes sur le sol de l'Ouest, il avait donc tout bonnement choisi de commencer par faire un peu de tourisme. Pour l'homme, cela signifiait premièrement visiter un bordel. Chacun sa vision des monuments à explorer et des édifices emblématiques de la région...
Quoi qu'il en soit, le similacre de pirate qu'il était n'avait pas été déçu, et, pour finir sa journée en beauté, s'était confortablement installé dans une auberge. Là, il avait enchaîné les choppes d'alcools divers, et s'était même trouvé des compagnons de jeu.

Abattant ses cartes sur la table de bois abîmée, Kazan agita les bras. Ses "partenaires" soufflèrent bruyamment, et dirigèrent leurs mises vers le butin grandissant du métisse. Pour sûr, sa Reine était originaire d'une bien belle Terre. Toutefois, après avoir gloussé comme un chien en fin de vie, il sentit que ses petits camarades se laissaient de lui passer leurs économies. Bondissant comme il pouvait encore sur ses pattes, il appela la serveuse et commanda des ravitaillements.

_ HÉ LA ! Aaah~ Amenez nous donc à boire ma belle. 'seriez fort aimable.

Une dangereuse embardée sur la table, et l'homme était de nouveau au taquet. Quoique. Étrangement, les trois hommes qui partageaient le jeu le regardaient... Intensément. Certes, Kazan était sans se vanter bel homme, mais tout de même ! Lui n'était pas du tout de ce bord là, et de toute évidence, son coeur était pris... Les petits yeux sombres du Moineau tombèrent alors sur ses cartes. Pas celles qu'il avait dans son jeu, non, pas celles là. Celles qu'il cachaient habilement sous sa montagne capillaire pour "changer la donne". Oups... A peine eut-il le temps d'afficher un sourire béat d'innocence alcoolisé que sa vision se flouta. Bon dieu, on l'avait frappé !

En moins de temps qu'il ne lui en fallait pour dire Cersei, il fut jeté dehors comme un malpropre. Après une déferlante de coups -cependant créant peu de dommages- et une volée d'insultes, Kazan fût enfin laissé en paix, posé contre le mur. Cersei est issue d'un lieu rude... C'est donc de là qu'elle tire toute sa force et sa splendeur. Se laissant couler au sol comme une vieille loque, il ramena ses genoux vers son visage. Pour un peu, il aurait presque été content de sa raclée. Frappé par des hommes issus du même berceau que sa belle... Lorsqu'un goût métallique lui rappela qu'il avait tout de même quelques blessures ouvertes.

Reniflant comme un gamin, il sortit de nulle part une petite bouteille, et en avala goulument une lampée. Alors, il se passa quelque chose de fort étrange. Un genre de chien géant vint à son champ de vision. Dieu du ciel, voilà qu'il avait des hallucinations. Plus ahurissant encore, une belle femme lui apparu. Il n'arrêterais certainement pas de boire pour autant, mais tout cela l'avait calmé.
Levant vers son hallucination des yeux ronds, un as de pique tomba d'entre ses dreads.

_ Est-ce que je suis mort, Milady ?



© Nye-Hael sur Epicode

_________________

Je suis complètement fan °-° Merci ma Mouette ♥ 2.0:
 

I AM THE TRUE KING:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Illusion de Stark et as de pique [Ft: Oropheria] Mar 23 Juin - 17:57


   


You will die if you drunk again.

   
Orophéria avait débarqué d'Essos il y avait quelques jours. Curieuse et aventurière, elle avait souhaité visiter un peu ce continent qui lui était inconnu. Poussée par sa mère afin de se rendre au mariage du nouveau roi des sept couronnes, Orophéria n'avait pas le choix que de s'y rendre pour représenter la maison la plus puissante d'Asshaï-Les-Ombres. La sorcière n'aimait pas le nouveau roi, non pas qu'elle le connaissait personnellement. Mais son allégeance allait vers la dernière Targaryen. Vêtue de sa robe bleue et blanche faite de voiles, Orophéria était assise en amazone sur sa jument grise à la crinière blanche.

Balerion, son loup géant encore jeune mais ayant déjà une taille considérable marchait devant elle. Nul besoin de se presser, le mariage entre la Tyrell et le Barathéon n'avait lieu que dans quelques jours. C'est dans un petit village que la sorcière s'arrêta. Orophéria avait soudainement envie de marcher et de découvrir le peuple des Terres de l'Orage. Son meilleur ami et ancien esclave de Meeren était à ses côtés. Leurs relations était très ambigües mais aucun des deux n'avait osé en parler. En faite, ils ne parlaient pas, silencieux comme des ombres. Orophéria souria à son ami puis lui dit qu'il pouvait se reposer un peu et mener les deux chevaux dans une écurie. Ce dernier assurait la sécurité de l'héritière. Mais elle pouvait se défendre seule, après tout n'était-elle pas une sorcière ?

Alors qu'il se rendait dans le marché qui avait lieu pour acheter des vivres, Orophéria, elle, entendit un fracas venant de l'auberge. Elle remarqua alors un homme ivre jeté dehors comme un chien. Assis contre le mur de l'auberge à boire comme un trou, Balerion s'approcha de l'homme tandis que la sorcière le suivait. Elle s'arrêta devant lui. L'homme semblait avoir vu un fantôme.

"Est-ce que je suis mort, Milady ?"

Une carte tomba de son chapeau, Orophéria comprit mieux la situation. Il avait été prit à tricher et s'était fait jeter.

- Pas encore, Lord. Mais si vous continuez de boire, cela ne saurait plus tarder.

Orophéria se baissa puis saisit la carte qui était tombée du tricorne de l'homme. Un sourire amusé mais doux se dessina sur les lèvres de la sorcière.

- Surtout si vous n'êtes pas honnête aux jeux d'alcool.



(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: If only... ~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Moineau
Allégeance : Lannister
Missives : 1560
MessageSujet: Re: Illusion de Stark et as de pique [Ft: Oropheria] Jeu 25 Juin - 14:59

Illusion de Stark et as de pique




Étrange chose qu'est le cerveau humain sous l'emprise de l'alcool. Plus étrange encore, cervelle de Moineau agitée de soubressauts alcoolisés. Peut être était-ce pour ça qu'après la mort, une incarnation de la beauté accompagnée d'un loup lui était apparues. C'est du moins ce que Kazan était disposé à croire, son esprit tordu assimilant parfaitement tout ce que sa débordante imagination lui imposait. Quoi qu'il en soit, sa rêverie de l'au delà lui répondit. " Pas encore, Lord. Mais si vous continuez de boire, cela ne saurait plus tarder." Nyéh ? Alors il était vivant !? Pas mort ? Il pourrait à nouveau honorer les bordels et écouter les piailleries pour rapporter à Cersei !? Dieu que la vie était belle...

La femme blonde, pas moche à regarder d'ailleurs, se baissa vers lui. Esquissant un mouvement de recul, - si c'était elle, la mort, et qu'elle allait le saisir d'un coup...?- il papillona des yeux, afin de clairifier sa vision. Avec délicatesse, elle saisit une carte tombée au sol. L'as de Pique. Je savais plus ou je l'avais foutu celui-là... Un agréable sourire se dessina sur son tout aussi agréable minois. "Surtout si vous n'êtes pas honnête aux jeux d'alcool." Ajouta-t-elle, d'une voix empreinte de mysticité.
Esquissant un sourire de pirate dont il avait le secret, Kazan se redressa comme il le pû sur ses guibolles. Epoussetant son accoutrement par des gestes diffus, il se tint bien droit, ou tout du moins il le pensait. Toujours faire bonne impression quand on s'adresse à une dame. Surtout si cette dernière semble d'un rang supérieur au votre.

_ Par la virilité des Immaculés, j'ai bien cru être face à un ange ou une créature du genre !
Reniflant, il reposa son attention sur le canidé, qui avait l'air d'une taille véritablement conséquente. Il lui adressa niaisement un petit signe de la main, et se retourna vers sa maitresse. Au chien/loup, pas à lui. Rassemblant les neurones assez braves qui lui restaient, il plissa les yeux en détaillant l'inconnue. Que diable une aussi jolie représentante du sexe féminin venait faire ici...? Et c'est précisément ce qu'il comptait lui demander par la suite. Quoi qu'il en soit, il choppa la carte d'un geste acrobatique en souriant.

_ Hé bien on me nomme Kazan. Kazan le Moineau. *petite révérence* Pour vous servir. Puis-je m'enquérir de votre identité ?

Maintenant qu'il y réfléchissait un peu, elle avait tout l'air d'une riche héritière. Telle que... Stark. Les yeux noirs du métisse passèrent du Loup à la Femme. Encore. Et Encore. Bon dieu. Depuis quand le Nord enfantait-il d'aussi jolies demoiselles ?!


[size=8]© Nye-Hael sur Epicode

_________________

Je suis complètement fan °-° Merci ma Mouette ♥ 2.0:
 

I AM THE TRUE KING:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Illusion de Stark et as de pique [Ft: Oropheria] Ven 26 Juin - 15:59


   


You will die if you drunk again.

   
Parfois, un seul détail, un grain de sable, un imprévu, peut tout faire basculer. Peut bousculer les plus intimes convictions. Une vie entière. Alors tous s'écroule comme un château de cartes, ainsi que toutes les certitudes qu'on avait fondées. Tout notre petit monde qu'on avait pris soin de protéger éclate comme une bulle de savon. On avait pris du temps pourtant à construire tous cela. Mais tout est fragile. Tout est si facile à détruire. Orophéria avait beaucoup construit à Asshaï-Les-Ombres avant que sa belle mère l'enlève jusqu'à Braavos. Masi la sorcière avait retrouvée son père. Ce qui faisait d'elle, une princesse. Orophéria contemplait le pirate, qui abordait de drôles de gestes.

"Par la virilité des Immaculés, j'ai bien cru être face à un ange ou une créature du genre !"
- Je suis flattée de vous être apparue comme un ange.

Souriait-elle dans un rire cristallin. Le pirate avait une drôle de manière de se tenir, mais cela l'amusait. Était-ce à cause de l'alcool ? Elle n'en savait rien. Balerion redressa ses babines un instant lorsque l'homme lui fit un geste. Le loup d'Orophéria était bien agressif, trop quelques fois. Pour un geste ou un bruit, il redressait les babines. Mais tant qu'il ne grognait pas, il n'y avait aucun danger. La jeune femme se redressa alors. L'homme récupéra sa carte dans un geste acrobatique puis sourit tout fière.

"Hé bien on me nomme Kazan. Kazan le Moineau. Pour vous servir. Puis-je m'enquérir de votre identité ?"
- Pardonnez-mon impolitesse, je suis Orophéria. Princesse d'Asshaï-Les-Ombres. Je suis venue à Westeros pour présenter la loyauté de mon peuple envers le roi des sept couronnes.

Orophéria aimait bien la drôle de personne qu'était le pirate. Il l'amusait en étant sûrement naturel.

- Je suis enchantée de faire votre connaissance Lord Kazan.



(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: If only... ~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Moineau
Allégeance : Lannister
Missives : 1560
MessageSujet: Re: Illusion de Stark et as de pique [Ft: Oropheria] Dim 28 Juin - 18:23

Illusion de Stark et as de pique




Alors que l'ivrogne s'enquérait des présentation, le canidé montrait dangereusement les dents. Le Moineau, appréciant autant les animaux qu'un nourrisson hyper-actif, lorgnait sur la bête géante, les yeux luisants. Qui donc pouvait être cette demoiselle pour posséder un compagnon de route aussi impressionnant et à la fourrure semblant si douce...? Alors qu'il s'imaginait une descente de lit du même aspect que l'animal, l'inconnue éclairci son identité : "Pardonnez-mon impolitesse, je suis Orophéria. Princesse d'Asshaï-Les-Ombres. Je suis venue à Westeros pour présenter la loyauté de mon peuple envers le roi des sept couronnes.". Les pupilles du pirate s'arrondirent. Elle... Va voir Cersei ? Car oui, son esprit tortueux avait assimilé directement les paroles de la jeune femme au visage suprêmissime de la belle Reine Lannister.

Et finalement, l'autre partie de l'information lui monta au cerveau comme une bulle à la surface d'un gobelet de cervoise. Princesse ?! Il le pensa si fort qu'il en murmura le mot lui même, affichant une certaine panique passagère. C'est en toute simplicité que la blondinette ajouta "Je suis enchantée de faire votre connaissance Lord Kazan." Si le teint de l'homme l'avait permis, -et peut être s'il pensait à se laver plus souvent- il aurait rosit comme une jouvencelle. Lord Kazan... Une image de lui même, tenant Cersei par la main, souriant tous deux avant d'être unis par le grand Septon lui vint à l'esprit. Effaçant le sourire extrêmement niais qui s'installait sur sa face, il secoua légèrement la tête par la même occasion.

Ayant certainement les dreads plus claires, il pût tout de même répondre :

_ Je ne suis qu'un simple citoyen, Princesse... Mais j'ai la chance d'être établi à la capitale ou vous vous rendez pour le Mariage Royal... *hoquet alcoolisé* Nous nous y croiserons peut être, Milady !

Exécutant une suite de gestes complexes, il désigna finalement de la barbiche le toutou qui siégeait à côté de sa maîtresse, et ajouta : _ Je vous aurez bien prise pour une Stark, si ceux ci n'étaient pas en voie d'extinction. Quel est donc ce noble animal qui semble protéger vos arrières...?

L'oeil lubrique, Kazan observait la bête avec un sourire d'enfant attardé. En y regardant mieux, et maintenant que l'alcool devait passer, le chienchien n'avait pas l'air fatalement amical. Du moins au premier abord. On ne juge pas quelqu'un sans le connaitre Kazan ! Pas bien ! Reniflant de façon particulièrement... Glamour; il fut effleuré par la pensée que cette bête là pouvait le découper en morceau sans sortir la moindre griffe. Déglutissant, il leva un regard presque implorant vers la Princesse. Si le canidé tentait quoi que ce soit, au diable l'honneur ! Il se planquerait derrière la jolie lady, et trembloterait certainement comme une feuille paraplégique...


© Nye-Hael sur Epicode

_________________

Je suis complètement fan °-° Merci ma Mouette ♥ 2.0:
 

I AM THE TRUE KING:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Illusion de Stark et as de pique [Ft: Oropheria] Dim 28 Juin - 20:47


   


You will die if you drunk again.

   
L'homme semblait un instant, dans ses pensées. Des pensées joyeuses en apparence. Était-il amoureux d'une personne ? Orophéria se demanda un instant s'il n'allait pas tomber dans les pommes. Ivre comme il l'était, cela ne l'aurait pas étonné. Pas le moins du monde d'ailleurs. Elle arquait les sourcils lorsque Kazan déclara qu'il n'était qu'un simple citoyen mais qu'il s'était établi à Port-Réal. De part son allure, n'importe qui aurait put croire qu'il venait d'un bateau siégeant à Port Lannis. Comme quoi, il ne fallait pas se fier à une image.

"Je ne suis qu'un simple citoyen, Princesse... Mais j'ai la chance d'être établi à la capitale ou vous vous rendez pour le Mariage Royal... Nous nous y croiserons peut être, Milady !"

Toujours avec un joli sourire dont seule Orophéria avait le secret, elle déclara :

- Je l'espère bien, je dois avouer que j'apprécie votre compagnie. Vous êtes une très étonnante personne.

Quand la jeune femme pensait à quelque chose, elle le disait. C'était une colombe franche et qui n'hésitait pas à dire ce qu'elle pensait. Sauf évidemment, ce qui pouvait la mettre dans un grand malaise. Avouer son allégeance à la dernière Targaryen, avouer sa nature de sorcière, avouer qu'elle était triste de voir que Westeros était rempli de menteurs et d'hypocrites. Orophéria savait bien qu'aucunes personne n'était digne de confiance. Du moins, c'est ce qu'elle pensait, peut-être qu'une amitié soudaine lui prouverait le contraire. Orophéria balayait les environs de ses yeux de saphirs. Elle pouvait sentir l'air marin alors qu'ils étaient sûrement bien loin de la mer. Peut-être était-ce une envie de voir la mer ? Orophéria avait vu la mer étroite creusée entre Westeros et Essos mais n'avait jamais vu la mer du crépuscule. Orophéria remarqua que les yeux de son interlocuteur se dirigeaient souvent vers Balerion.

"Je vous aurez bien prise pour une Stark, si ceux ci n'étaient pas en voie d'extinction. Quel est donc ce noble animal qui semble protéger vos arrières..."

Orophéria esquissa un rire léger avant de passer ses doigts dans la fourrure de son compagnon à quatre pattes. Ce dernier fixait le pirate et relevait souvent les babines.

- Un loup géant provenant de l'Ile aux Basilics, à la Montagne Hurlante. C'est encore un louveteau malgré sa taille. Pardonnez ses airs agressifs, il n'aime pas vraiment les gens. Mais ne vous inquiétez pas, il n'attaquera pas.

Dis je d'un air amusé. C'était amusant pour Orophéria mais sûrement pas pour le Pirate qui semblait bien gêné. Il était vrai que sa taille ne cessait de croître malgré son jeune âge. Quelques fois, Orophéria s'était demandé si cela était normal... Mais venant d'une île aux effets magiques là où vivaient jadis des serpents énormes de la taille d'un dragon, il ne fallait pas s'inquiéter.

- Qu'allez-vous faire désormais ? Sans auberge où passer la soirée ? J'aurais beaucoup aimer en apprendre plus sur cette famille... Les Stark, j'imagine que vous semblez bien connaître leurs histoires.




(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: If only... ~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Moineau
Allégeance : Lannister
Missives : 1560
MessageSujet: Re: Illusion de Stark et as de pique [Ft: Oropheria] Lun 29 Juin - 11:53

Illusion de Stark et as de pique




Ainsi donc, sans pour autant être gêné le moins du monde, Kazan papotait avec une Princesse d'Asshaï-Les-Ombres. Enfin, ce n'était pas tout à fait exact. A vrai dire, il était aidé par les volutes d'alcools, mais, à mesure que ces dernières s'évaporaient de son être, il remarquait davantage la rangée de dents blanches qui lui apparaissaient parfois. Et le toutou lui semblait grossir à vue d'oeil.
Lui souriant en découvrant une dentition infiniment plus agréable, la demoiselle lui répondit "Je l'espère bien, je dois avouer que j'apprécie votre compagnie. Vous êtes une très étonnante personne.". Touché dans son petit coeur de Moineau marginalisé, l'homme esquissa un sourire niais. La comparaison qu'il avait faite d'elle, par rapport au Stark l'avait faite rire. Durant ce petit moment, il l'accompagna volontiers d'un rire gras certainement moins charmant.

Finalement, son interlocutrice leva une main blanche pour la poser dans la toison de son animal, tant envié et légèrement redouté par le métisse. Les yeux du prédateur ne quittaient pas ses dreads, et Kazan se demanda si, finalement, il n'était tout simplement pas jaloux de sa densité capillaire.

"Un loup géant provenant de l'Ile aux Basilics, à la Montagne Hurlante. C'est encore un louveteau malgré sa taille. Pardonnez ses airs agressifs, il n'aime pas vraiment les gens. Mais ne vous inquiétez pas, il n'attaquera pas."

L'île aux Basilics...? Il n'avait absolument aucune idée de ce que cela pouvait bien être, un Basilic. Cependant le reste de son intelligence se focalisa sur le mot "Louveteau". Par la blondeur des Targaryen, il espérait sincèrement ne pas le croiser seul quand ce machin là serait adulte. Triturant nerveusement une de ses nattes étranges, il fini par se convaincre que sa maîtresse devait avoir raison. Mais ne vous inquiétez pas, il n'attaquera pas.
L'orphelin détacha son regard sombre et perturbé du loup quand Orophéria continua :

"Qu'allez-vous faire désormais ? Sans auberge où passer la soirée ? J'aurais beaucoup aimer en apprendre plus sur cette famille... Les Stark, j'imagine que vous semblez bien connaître leurs histoires."
Pour le puis d'histoire qu'était Kazan, l'offre était particulièrement tentante. Cependant, même avec des grammes d'alcool, la bête avait développée une certaine méfiance vis-à-vis des étrangers. Qui plus est, il était en territoire étranger également. Penchant la tête sur le côté, surement pour achever sa réflexion, il renifla. Qui laisserait une Dame de si haute lignée seule et sans défense...? Bien qu'elle était admirablement suivie par ce loup géant, Kazan doutait fermement qu'elle n'ait pas au moins une fine lame prête à se sacrifier dans la minute pour défendre la Princesse. Tout comme lui même l'aurait fait pour sa Reine. C'est surement rassuré par cette pensée qu'il haussa les épaules en souriant.

_ Hé bien ma chère Lady, il se trouve que ma profession consiste justement à tendre l'oreille pour enregistrer toutes les fabuleuses histoires qui se racontent à Westeros. Cependant, je crains que ma compagnie ne sied guère à une personne de votre rang...

Sa curiosité étant tout de même attisée, il afficha un léger sourire en plissant les yeux, d'une façon qui se voulait apportant du mystère comme il le pensait lui même...

_ N'avez vous donc jamais eu vent de la Maison Stark ? A la bannière au Loup-Géant et la devise si souvent utilisée...?


© Nye-Hael sur Epicode

_________________

Je suis complètement fan °-° Merci ma Mouette ♥ 2.0:
 

I AM THE TRUE KING:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Illusion de Stark et as de pique [Ft: Oropheria] Lun 29 Juin - 21:27


   


You will die if you drunk again.

   
Bien qu'elle était la princesse d'Asshaï-Les-Ombres de par son père qui régnait sur les contrées d'Asshaï, de Yi-Ti et tout ce que contenait les zones sauvages des contrées de l'extrême Est. Orophéria ne souhaitait pas devenir reine des sept couronnes mais elle avait tant hâte de ce mariage. C'était peut-être l'une des personnes absolument pas intéressées par ce pouvoir. Et puis, à la mort de son père, elle deviendrait reine de l'Empire doré. Gouvernant l'extrême Est. Mais cela ne l'intéressait pas non plus car gouverner une région seule était bien trop dur, elle espérait qu'un jour, le bon roi ou la bonne reine aurait le trône de fer et qu' Orophéria servirait cette personne en allongeant son pouvoir jusqu'à l'extrême Est. Cette reine s'était montrée... Daenerys Targaryen. La dernière dragonne... La sorcière souhaitait voir la paix à Westeros et en Essos et la jolie Daenerys pouvait rétablir cela. Orophéria l'avait pressentie. Il n'y avait nullement besoin d'être voyante pour le comprendre. Aussi proche du peuple, briser les chaînes des esclaves était une preuve de sagesse que beaucoup n'avaient pas. Mais Orophéria avait hâte de rencontrer le roi et la reine. Par les rumeurs, on disaient que la reine était la plus belle femme de Port-Réal mais que le roi : Jeoffrey Baratheon était un monstre. Orophéria avait besoin de connaître un peu mieux le monde de Westeros.

"Hé bien ma chère Lady, il se trouve que ma profession consiste justement à tendre l'oreille pour enregistrer toutes les fabuleuses histoires qui se racontent à Westeros. Cependant, je crains que ma compagnie ne sied guère à une personne de votre rang..."

La jeune princesse n'aimait absolument pas qu'on lui dise si quelqu'un était une bien bonne compagnie pour elle ou non. Son père et son épée lige l'avait appris à leurs dépends. Et puis en Essos, la vie était bien différente, Orophéria avait eut la compagnie de personnes bien plus étrange et même bien plus dangereux que le Lord Kazan. Elle afficha un léger sourire, mais son regard s'assombrit légèrement. Balerion se mit alors à grogner sur le Pirate.

- Pensez-vous prétendre savoir ce qui sied à ma compagnie ou non ? Lord Kazan ?

Balerion avait les babines relevées au plus haut, et poussait de longs grognements agressifs assez forts. Orophéria continuait de sourire sombrement. Balerion avança vers le Pirate, un filet de bave coulant de sa belle dentition aiguisée.

- C'est à moi de décider ne pensez-vous pas ?

La princesse murmura alors en guise d'avertissement :

- Ne prétendez de rien avec moi... Mon ami...

Orophéria pouvait très bien en savoir plus en touchant une partie nue de Kazan, apprenant ses faiblesses, ses points forts, son passé et également son plus sombre secret. Cela ne serait pas sans douleurs pour lui, mais Orophéria était plutôt du genre pacifique. Elle n'utilisait pas ses pouvoir pour faire le mal. Lorsqu'il parla très légèrement de la famille Stark, Orophéria réfléchit un instant puis elle proposa :

- Je vous propose un service contre un autre. Est-ce bien ainsi que cela fonctionne à Westeros non ? Je vous fait rentrer à nouveau dans l'auberge et l'alcool coulera à flots pour vous et en guise de remerciement, vous m'apprenez un peu plus le monde de Westeros ? Dont cette histoire avec les Stark.

Orophéria leva légèrement la main et son loup géant revînt à sa place sans grogner bien qu'il "souriait" à nouveau de temps en temps. La sorcière reprit un sourire bien plus franc et plus éclatant que jamais.

- Comme vous le savez, je viens d'Essos, je ne connais pas beaucoup les familles respectables ou non. C'est un échange correcte non ?




(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: If only... ~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Moineau
Allégeance : Lannister
Missives : 1560
MessageSujet: Re: Illusion de Stark et as de pique [Ft: Oropheria] Mer 1 Juil - 18:45

Illusion de Stark et as de pique




Même avec quelques effluves d'alcool dans les dreads, la bête était méfiante. Qui lui assurait que cette charmante représentante du sexe féminin n'allait pas ordonner à son animal de le dévorer ? Peut être même lui mentait-elle et incarnait les espoirs de la famille Stark. Ainsi, en éliminant le Moineau de Cersei, la maison Lannister aurait un tout petit dommage. A vrai dire, Kazan n'était vraiment irremplaçable. Mais au fond de son petit coeur tortueux, il ne voulait pas entrer dans un sommeil éternel. Non seulement car la Mort, aussi douce soit-elle était incroyable effrayante par sa durée, mais... Qui veillera sur Cersei si je disparais...? Les candidats ne devaient pourtant pas manquer. Seulement, le métisse avait des intentions sincère, un attachement tout aussi concret. Qui plus est, il ne demandait nulle compensation en terres ou même en monnaie.

Toujours est-il que la conversation, jusqu'ici tout à fait pacifique, prit un tournant différent. La belle Princesse se fit plus froide, et son loup beaucoup plus agressif. Alors que le pirate se voyait clairement patauger dans l'estomac du canidé, il ne savait pas vraiment si c'était la bête, ou la maitresse qui lui semblait le plus dangereux. Cependant, quand l'animal s'avança vers lui, la bave au museau, Kazan trouva la réponse.

- Je vous propose un service contre un autre. Est-ce bien ainsi que cela fonctionne à Westeros non ? Je vous fait rentrer à nouveau dans l'auberge et l'alcool coulera à flots pour vous et en guise de remerciement, vous m'apprenez un peu plus le monde de Westeros ? Dont cette histoire avec les Stark.
Et d'un signe de la main, elle rappela son garde du corps à quatre pattes. L'orphelin, qui s'était collé contre le mur derrière lui, déglutit sous la pression des évènements. Levant un index, il haussa un sourcil, affichant un regard qui se voulait amical, bien que ferme. Le temps qu'il réfléchisse à ses mots et par la même occasion, qu'il retrouve l'usage de la parole, Orophéria poursuivit :

- Comme vous le savez, je viens d'Essos, je ne connais pas beaucoup les familles respectables ou non. C'est un échange correcte non ?

Inclinant la tête, il ne contesta pas. Qui aurait été assez fou pour le faire. Cependant, selon son humble avis, la Princesse en question avait de drôle de manières de se comporter avec des gens dont elle "appréciait la compagnie" Mettant le tout sur une éducation stricte et un caractère prompt que possédaient généralement les gens de haute famille, le Moineau songea que de toute évidence, si lui même avait possédé un tel animal, il en aurait joué également.
Kazan croisa donc les bras sur sa poitrine, et renifla. Après un léger silence, il leva brusquement les main en l'air, et énonça :

_ Ma très chère, un homme doit savoir arrêter ses loisirs pour se mettre au travail. Votre offre est très alléchante je dois dire, mais je ne puis l'accepter. Aussi, je m'en vais vous compter l'histoire des Starks, et ceci fait, il me faudra prendre congé de votre agréable compagnie.


Adressant un clin d'oeil au canidé, il dégota un rocher de taille assez conséquente, qu'il plaça avec quelques difficultés non loin de la Princesse d'Asshai-les-Ombres. Lui même posa son derrière à même le sol, et désigna le roc de l'oeil:

_ Une telle assise vous conviendra-t-elle ? Je ne peux me faire à l'idée que vous vous salissiez pendant que je vous expose la pauvre situation de la Maison au Loup Géant...



© Nye-Hael sur Epicode

_________________

Je suis complètement fan °-° Merci ma Mouette ♥ 2.0:
 

I AM THE TRUE KING:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Illusion de Stark et as de pique [Ft: Oropheria] Lun 6 Juil - 14:22


   


You will die if you drunk again.

   
Rares étaient les fois où la princesse s'énervait, ou ressentait une énergie négative s'emparer d'elle. Mais déjà qu'elle ne connaissais personne en Westeros et que personne ne souhaitais lui dire le nom des familles et si elles étaient respectables où non. Passer pour une ignorante ne plaisait pas du tout à Orophéria. Pour bien vivre, il faut se lancer dans la vie, se perdre et se retrouver et se perdre encore, abandonner et recommencer mais ne jamais, jamais penser qu'un jour on pourra se reposer parce que ça ne s'arrête jamais... La tranquillité, c'est plus tard que nous l'aurons. Et la tranquillité, la sorcière était loin de l'avoir dans la poche. Elle secoua légèrement la tête pour faire disparaître cette énergie négative. Elle murmura un "désolée" à Kazan pour la menace qu'elle venait de lui faire. Orophéria n'était jamais ainsi, Westeros ne la réussissais pas.

"Ma très chère, un homme doit savoir arrêter ses loisirs pour se mettre au travail. Votre offre est très alléchante je dois dire, mais je ne puis l'accepter. Aussi, je m'en vais vous compter l'histoire des Starks, et ceci fait, il me faudra prendre congé de votre agréable compagnie."

C'était honnête, et puis loin était l'envie de la sorcière de torturer ce pauvre homme en le menaçant de question. Elle saurait quoi faire pour en savoir plus. Le Pirate déplaça un gros cailloux.

"Une telle assise vous conviendra-t-elle ? Je ne peux me faire à l'idée que vous vous salissiez pendant que je vous expose la pauvre situation de la Maison au Loup Géant..."

Ironie ou non, la princesse s'en moquait, elle avait soif d'histoire. Soif d'apprendre. Orophéria s'assieds alors sur le cailloux, Balerion se couchant à ses côtés en jetant un regard à Kazan de temps à autres. Mes coudes placés sur mes genoux et mes mains tenant ma tête, un sourire se dessinait sur ses lèves.

- Cela me va, merci.

Comme si elle avait ne l'avait jamais menacé, Orophéria souriait de ses dents blanches d'un air délicat et doux. Elle aimait connaître l'histoire des familles, bien que beaucoup de questions lui traversaient l'esprit sur la famille Lannister ou bien les Greyjoy, si la jeune femme avait déjà une bonne réponse de la famille Stark, elle serait comblée.

- Je vous suis toute ouïe.




(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: If only... ~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Moineau
Allégeance : Lannister
Missives : 1560
MessageSujet: Re: Illusion de Stark et as de pique [Ft: Oropheria] Mar 28 Juil - 15:42

Illusion de Stark et as de pique




Comme quoi, chaque jour réservait bien des surprises. Et aujourd'hui, le destin avait choisi de lui faire rencontrer nulle autre que la Princesse d'Asshaï-Les-Ombres, la belle Oropheria. Bon, elle et son toutou sur-dimensionné, Balerion. Et faut dire que malgré la beauté hypnotisante de la brune, le loup géant était du genre à garder au coin de l'oeil, lui aussi. Toujours est-il que, désormais posé à même le sol, le Moineau de la Reine se retrouvait à rassembler ses connaissances au sujet de la Maison Stark.
La Princesse en effet semblait manquer d'informations à leur sujet, même si elle détenait un exemplaire vivant de ce qui semblait être à première vue un Loup-Géant.

Les vapeurs d'alcools en tout genre étant passées naturellement, Kazan patienta pendant que son interlocutrice s'installait. A moins de faire parfaitement semblait, elle paraissait réellement intéressée par le futur récit du métisse. Et ce dernier en était plus qu'enchanté, évidemment. Ainsi donc, le Moineau adressa un sourire de prédateur à la belle nymphe qui attendait son récit, et commença :

- Pour commencer par une rapide description de cette noble Maison, je vais vous enseigner leur devise. Elle reste bien en mémoire : "L'Hiver vient". En effet, le berceau des Stark est situé à Winterfell, non loin du Mur qui nous protège des Sauvageons. C'est ainsi depuis huit milles années.

Comme les conteurs qui effraient les enfants autour d'un feu, Kazan laissa quelques secondes de silence s'installer, avant de reprendre.

- La légende raconte que les Stark possède du sang de loup. Leur emblème est un sombre loup, qui est du même genre que votre Balerion. Une bête puissante, loyale et courageuse, qui sont des valeurs montrées par les Stark. Cette maison est certainement l'une des plus respectées. Surtout dans le Nord. Les Seigneurs Stark se montrent proches du peuple, et agissent avec honneur, comme si la morsure du froid intense ne faisait qu'adoucir leur coeur...

Le Moineau quitta le sol des yeux, pour établir un contact visuel avec la Princesse. Lentement, il avança son buste et prit appui de ses coudes sur ses genoux, rendant l'atmosphère plus intime.

- De nos jours, les Starks ont bien des ennuis. Lord Eddard Stark, Seigneur de Winterfell, à été décapité il y a peu. Il laisse alors derrière lui Robb Stark, l'ainé des jeunes loups, Brandon et Rickon, les deux plus jeunes, et deux filles, Lady Sansa et Lady Arya. Jon Snow, un bâtard à lui rejoint la Garde de Nuit. Imaginez donc le désespoir de Lady Catelyn, une femme forte, fidèle et au coeur bon, apprenant le décès de son époux...

Ravi d'avoir une oreille attentive, Kazan sourit comme un gamin. Maintenant, ce qu'il voulait voir, c'était ce qu'allait exprimer Lady Orophéria. Compassion, peine, admiration, indifférence, impassibilité...?




© Nye-Hael sur Epicode


_________________

Je suis complètement fan °-° Merci ma Mouette ♥ 2.0:
 

I AM THE TRUE KING:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Illusion de Stark et as de pique [Ft: Oropheria]
Revenir en haut Aller en bas
Illusion de Stark et as de pique [Ft: Oropheria]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Illusion de Stark et as de pique [Ft: Oropheria]
» Qui ose troubler ma tranquillité ? {Pour Illusion}
» Ce matin, j'aurai du rester au lit[pv: Shizuo Stark]
» Mister Stark
» [Foot en Herbe] Christian Gourcuff, qui s'y frotte s'y pique !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winter of Blood :: 
 :: Les Terres de l'Ouest
-
Sauter vers: