AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Sorcières et vin, vipères et venin (pv Cersei Lannister)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: 
Archive du Forum
 :: Rp Terminés
Invité
Invité
MessageSujet: Sorcières et vin, vipères et venin (pv Cersei Lannister) Sam 9 Mai - 0:43



Sorcières et vin,

Vipères et venin

Shaïra Kenning ft. Cersei Lannister


L'eau était brûlante, et pourtant Shaïra se sentait merveilleusement bien. Un léger soupir franchit la barrière de ses lèvres tandis qu'elle inclinait sa tête vers l'arrière, la posant contre le rebord de la baignoire et fermant les yeux pour échapper à la lumière qui commençait à emplir la pièce. Le jour se levait, et il était temps qu'il s'en aille. Son regard de glace se rouvrit doucement, scrutant l'homme encore nu qui s'affairait à regrouper ses affaires. Un noble dont elle avait probablement oublié le nom pendant la nuit -qui avait semblé bien courte- à cause de l'alcool. En effet, deux bouteilles de la Treille auré trônaient sur une table, plus loin, ainsi que deux verres vides. Elle soupira une seconde fois, et tourna son visage vers le jeune homme qui s'avança vers elle, un sourire presque idiot aux lèvres, pour lui voler un baiser. Un dernier baiser, lui rappela-t-elle par ces paroles :

-Tu dois partir, le jour se lève.

Il hocha la tête, ses mouvements se faisant un peu plus précipités tandis qu'il remettait sa chemise. Shaïra laissa doucement l'une de ses mains glisser de son bras à son épaule, repoussant des cheveux dégoulinants d'eau qui s'y étaient collés. S'appuyant sur les rebords de la baignoire, pleine de grâce, elle se releva et sortit du bain chaud qui les avaient accueillis, son amant d'un soir et elle. Le regard du jeune homme se perdit d'ailleurs quelques instants sur le corps fin et bien fait de la jeune femme, avant qu'un petit rire de celle-ci ne le coupe dans son admiration.
L'instant d'après, il était sorti.

Tournant la tête vers la lucarne entrouverte, elle put voir le soleil qui montait de plus en plus dans le ciel. Illuminés par le soleil, songea-t-elle en allant fermer la fenêtre, la fraîcheur matinale la saisissant maintenant qu'elle n'était plus protégée par la chaleur de l'eau et du corps d'un homme. Elle parcourut la pièce, laissant l'eau ruisseler le long de son corps tandis qu'elle se dirigeait vers une petite pile de serviettes. Elle en prit une, s'en couvrit et entreprit de se sécher.

-Lady Kenning, une missive de Kayce est arrivée.

Son regard se fit fiévreux, l'espace de quelques instants, avant qu'elle ne tourne la tête vers la voix qu'elle venait d'entendre dans son dos. Un frémissement désagréable lui parcourut l'échine, et pourtant elle se fendit d'un sourire doux, s'emmitouflant dans sa serviette pour venir à la rencontre de la jeune servante qui se tenait dans l'encadrement de la porte.
La remerciant et la congédiant immédiatement, elle s'assit sur son lit pour en lire le contenu.

Elle manqua de s'étrangler. Son père, sa mère, Symond, Taena, Gared et Lymond seraient présents au mariage royal. A vrai dire, seul le fait de revoir son père et Lymond lui faisait plaisir. Elle n'avait aucune envie de voir Symond et sa catin d'épouse, ni sa mère et ni Gared. Les deux premiers joueraient aux tourtereaux fous amoureux devant leur Roi, et les deux autres seraient simplement insupportables avec elle ; ils cherchaient sans doute à renvoyer une mauvaise image d'elle.
Par chance, Lymond serait là. Cette simple pensée lui mettait du baume au cœur. Lui, son cher petit frère, celui qui l'avait toujours épaulée et encouragée à ne jamais devenir faible face à toute la haine de leur mère au point de s'attirer les foudres de celle-ci. Elle eut un léger sourire à cette pensée. Oui, Lymond serait là, c'était une bonne chose.

Pourtant, le fait que son père laisse cette Taena venir lui restait en travers de la gorge. Comment osait-il ? S'habillant d'une robe à la couleur de nuit et parée d'or, elle se rendit aux appartements de Cersei. Elles auraient sans doute toutes deux beaucoup de choses à se dire à l'approche du mariage de Joffrey et de Margaery.
La Reine allait voir son fils aîné marié à une catin du Bief, tandis que le soleil de Kayce allait assister à la destruction de sa famille par son héritier.

Arrivée devant la porte, elle frappa simplement.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Sorcières et vin, vipères et venin (pv Cersei Lannister) Dim 17 Mai - 19:05
Sorcières & vin,vipères & venin
   feat. Cersei Lannister & Shaïra Kenning
The love is weakness
L'échéance se rapprochait de plus en plus, serrant un nœud coulant autour de mon cou gracile. Chaque aube, étendait une ombre de plus en plus persistante sur ma personne. Car une reine plus jeune viendra et me détrônera, faisant de moi une femme vieillissante sans plus aucun pouvoir que le souvenir qui restera de moi. Mais c'était le mariage de mon fils, de mon premier né, je me devais d'être heureuse pour lui. De plus, ce mariage est très important pour la sureté du trône, les Tyrell possèdent de nombreuses ressources qui nous sont nécessaires. D'une part pour satisfaire le peuple, pour renflouer les caisses vidées par feu mon mari et pour payer le coût de la guerre. Tant de chose, qui devait rassurer la partie rationnelle de mon âme. Seulement, je n'étais pas une femme raisonnable, non surtout en ce qui concerne mon pouvoir. Et à cette espèce de folie, s'ajoutaient des images du passé se mélangeant au présent : Je voyais mon sang couler sur mon doigt tandis que la diseuse de bonne-aventure léchait celui-ci, ses yeux roulant dans ses orbites et ses chicots noircis exhibés tandis qu'elle récitait la prophétie. Le visage de Maggy se superposa alors à celui de Margaery. La catin du Bief comme je me plaisais à l'appeler, avec ses robes où ses seins sortent du décolleté. Il y a mise en valeur et mise en valeur, nous sommes bien d'accord.

Mes réflexions furent interrompues par un coup discret frappé à la porte. Assise sur la chaise en bois sombre et ornée d'or de mon bureau, je donnai l'autorisation d'entrer. La porte s'entrebâilla alors, laissant passer ma dame de compagnie. Shaïra Kenning était comme toujours vêtue avec grâce, ce jour-ci ce fut d'une robe bleue nuit et dorée. Tandis que je portais ma robe rouge resserrée de métaux comme une armure. Mes cheveux longs et dorées cascadaient sur mes épaules, comme Jaime les aime. J'adressai un franc sourire à ma dame de compagnie, avec qui je savais pouvoir tout partager. Elle était une de mes plus proches amies, depuis quelques années déjà. Je servis une deuxième coup du vin rouge et lui tendis. Un de nombreux rituels, à vrai dire. Je levai ma coupe et pris une gorgée du nectar pourpre. Avant de rompre le silence, qui régnait dans la chambre.

<< - Dis-moi ma chère, qu'est-ce que les pépiement de ces catins du Bief t'ont appris ? >>

J'avais effectivement chargé Shaïra, de se faire de Margaery une amie, d'entrer dans le cercle très intime des cousines de Margaery. En effet, celle-ci était toujours accoquinée que ce soit dans les jardins ou dans les rues crasseuses de Port-Réal avec ces jeunes femmes. Toutes plus insupportables les unes qu les autres. Entre leur addiction pour les affres des bouffons, de leur musique et surtout de leurs gâteaux aux citrons. Qui aime les gâteaux aux citrons, sincèrement ? Et toute la journée, elles babillent sans cesse, l'approche du mariage royal, les rendant encore plus audacieuses qu'à l'habitude, donnant leur avis sur la tenue de leur maîtresse, de la décoration fastueuse, des plats et des diverses représentations qui auront lieu. Sans se rafraichir  une seule fois d'une goutte de vin, oui mesdames ces jeunes filles dîtes prudes n'aiment pas le vin. Comment est-ce possible d'ailleurs ?


© Gasmask    


Désolé pour le retard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sorcières et vin, vipères et venin (pv Cersei Lannister) Mer 27 Mai - 23:01



Sorcières et vin,

Vipères et venin

Shaïra Kenning ft. Cersei Lannister


Autorisée à entrer -Cersei ne lui refusait presque jamais l'accès à ses appartements-, Shaïra s'engouffra dans la pièce et s'avança immédiatement en direction de la Reine, accueillant la coupe de vin avec un sourire amusé ; toutes deux partageaient un goût prononcé pour le bon vin. La remerciant d'un hochement de tête, elle porta la coupe à ses lèvres mais se ravisa pour relever les yeux vers la lionne. Les catins du Bief. Qu'elle les haïssait, ces prudes demoiselles qui fuiraient sans doute à la simple vue d'un torse dénudé. Pauvres jouvencelles à l'âme et au cœur bien trop innocents pour leur permettre de survivre en un tel monde.
Mais elle savait que Margaery n'était pas si innocente que ce qu'elle faisait croire à tout le monde. Elle ne voulait qu'une chose ; devenir Reine.

L'Astre des Mers retint un soupir. Elle n'apportait pas vraiment de bonnes nouvelles, et l'évanouissement soudain de son sourire pour afficher une mine lasse ne l'indiquait que plus encore. Elle but une gorgée de vin et s'éloigna de Cersei, commençant à faire les cent pas dans la pièce, comme un animal sauvage enfermé le ferait.

-Leurs pépiements m'ont appris qu'elles se doutent bien que je ne suis pas leur alliée. J'ai tout essayé. Repousser le vin, vanter la beauté de Hautjardin et la grandeur des Tyrell, m'extasier devant les jongleurs et les musiciens, manger des gâteaux au citron, et même leur dire ô combien je te haïssais. Elle siffla, telle une vipère, avec exaspération. Elles sont insupportables, tu sais, et je dois accueillir chacune de leurs piques avec un sourire aussi idiot qu'elles. Si je pouvais me débarrasser d'elles, au moins éloigner les idiotes de cousines de cette catin, je pourrais peut-être m'en faire une sorte d'amie. Du moins, elle pourrait peut-être y croire.

Elle s'arrêta, but une seconde gorgée de vin. Shaïra ne supportait pas la stupide joie de vivre des cousines Tyrell, qui semblaient chaque jour découvrir un monde nouveau et terriblement enthousiasmant. Elle les voyait comme des enfants intenables qui se croyaient princesses de leur monde, et ce n'était un secret pour personne que le soleil de Kayce avait horreur des contes et de la naïveté des personnages de contes.

-On pourrait aussi les humilier au mariage, siffla-t-elle. Taena, l'épouse de mon frère sera là, elle a le don de mettre les personnes dans l'embarras ; il suffit que quelqu'un lui ai dit quelque chose de gênant à propos de Margaery et de ses catins de cousines, même la plus idiote des rumeurs -mais surtout la plus embarrassante-, et elle ira en parler ouvertement à qui voudra bien l'écouter, et ne parlera que de ça pendant toute la journée. J'aimerais bien voir comment elles géreront Taena. C'est une véritable calamité.

Disant cela, elle porta une fois de plus la coupe à ses lèvres. Discuter de choses irritantes telles que les jouvencelles du Bief ou sa future belle-sœur lui donnait soif. Et à ses yeux, seul le vin désaltérait vraiment. L'eau était réservé aux bains, que l'on soit seul ou non. A cette pensée, l'ébauche d'un sourire vint ourler délicatement ses lèvres, tandis qu'elle se rappelait de son amant de la nuit précédente. Peut-être se reverraient-ils sans même qu'elle ne le sache ; lui s'en souviendrait.



[Désolée pour le retard! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Sorcières et vin, vipères et venin (pv Cersei Lannister) Dim 21 Juin - 16:24
Sorcières & vin,vipères & venin
   feat. Cersei Lannister & Shaïra Kenning
The love is weakness
Shaïra, en plus d'être une des seules personnes en qui je crois encore, dans ce nid de vipère, était toute indiquée pour cette mission car elle haït Margaery et ses cousines presque autant que moi. Je le vois sur son visage gracile, si beau à l'habitude se tordre à leur mention. D'ailleurs, le sourire qu'elle avait à son arrivée s'évanouît  promptement. Elle ne venait pas me voir avec de bonnes nouvelles. Je bus encore une gorgée de mon breuvage salvateur, en espérant qu'un jour, pour nous deux et nos souffrances endurées qu'elles s'étoufferont avec leur eau si claire. Je fis alors oreille attentive, aux récits de ses aventures avec ces drôles de filles tandis qu'elle déambulait dans la pièce comme une lionne. Intérieurement je souris, les roses aux pétales fragiles ne résisteraient pas longtemps aux griffes aiguisées des lions que nous sommes. Nous avons juste besoin de temps pour les contrer et d'idées aussi cruelles que possible pour qu'elles ne puissent fleurir à nouveau. Mais les roses ne sont pas idiotes, les apparences sont trompeuses pour ceux qui ne connaissent pas la soif de pouvoir des Tyrell. Après tout,  Margaery a eu un bon professeur en la personne de sa grand-mère la Reine des Epines tout comme j'en ai eu un en la personne de mon père. Seulement, je ne crains que ses cousines n'ait reçu le même enseignement en moins poussé. De sortes, qu'elles puissent préserver un maximum leur apparente innocence sans trop forcée. Ainsi, Shaïra malgré toutes ses ruses, n'a pas réussi à convaincre ces sottes qu'elle est leur amie. Elle avait du supporter des journées entières et bruyantes entre leurs pépiement et leur ménestrel incompétent sans avoir le moyen de se rafraichir avec quelques gouttes de vin. C'est presque une torture, qu'elle a enduré pour moi et pour presque rien au final. En effet, elles forment un groupe bien trop soudée pour l'infiltrer aussi facilement. Sansa avait réussi mais ce n'est qu'une petite idiote qui pense que la vie est rêverie à l'image des chansons chevaleresques qu'elle apprécie.

<< - Je te remercie Shaïra, de m'être aussi fidèle et de supporter pour moi les enfants qu'elles sont. >> dis-je d'un ton compatissant avant de reprendre en un rugissement ténu :

<< - Mais, elles sont trop parfaites aux yeux de tous, il y a quelque chose qui peut être déterrée pour leur faire du tort. Leur cousine, mariée et sitôt veuve et toujours vierge ? Je n'y crois pas. Regarde les, comme elles la couve comme une pierre précieuse alors qu'elle n'est rien de plus qu'une catin. >>

Oui, elles le sont avec leurs apparentes innocences, avec leurs robes virginales et leurs éducations sans aucune tâche que nombre de filles portent un jour ou l'autre et cela bien avant qu'elles soient mariées. Sinon, à quoi servirait le thé de lune ?  D'ailleurs, Shaïra suivit mon raisonnement, puisqu'elle proposa de se servir de sa belle-soeur comme une arme au mariage. Une humiliation publique, pour les remettre à leur place ? Rien, ne me ferait plus plaisir à part peut-être l'éloignement de la rose très loin de mon trône et cela définitivement.

<< - Taena ferait vraiment cela pour nous ? Une catin dénonçant d'autres catins, c'est parfaitement jouissif. >>dis-je d'une voix sarcastique connaissant l'animosité de ma dame de compagnie pour sa belle-soeur venue de Myr ou d'autres lieux peu recommandable pour être la dame d'un seigneur plutôt important. Ainsi, mes mots crus ne nous gènes aucunement puisque ce n'est que la vérité toute nue.

© Gasmask    


Désolé pour le retard encore une fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sorcières et vin, vipères et venin (pv Cersei Lannister)
Revenir en haut Aller en bas
Sorcières et vin, vipères et venin (pv Cersei Lannister)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sorcières et vin, vipères et venin (pv Cersei Lannister)
» L'homme donne un nom.
» Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister]
» "When the Lioness meets the Little Bird" [Cersei Lannister~Sansa Stark]
» {100%} The more people you love, the weaker you are ~ Cersei Lannister

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winter of Blood :: 
 :: 
Archive du Forum
 :: Rp Terminés
-
Sauter vers: