AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

« Shaïra Kenning ♠ La relève de l'Astre des Mers »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: 
Rescensement des civils
 :: 
Recalés en Enfer
Invité
Invité
MessageSujet: « Shaïra Kenning ♠ La relève de l'Astre des Mers » Ven 8 Mai - 15:19

Shaïra Kenning
Le masque tombe ; l'homme reste ; et le héros s'évanouit







 Like disguise in angel
Avant d'entrer dans le jeu des trônes j'étais quelqu'un












Moi Shaïra Kenning entre dans le jeu des trônes. Je suis âgée de 20 ans, j'ai vu le jour à Kayce en 279. Mon origine sociale est noble, j'exerce la fonction de lady, de sixième héritière de la maison Kenning de Kayce et de dame de compagnie de la Reine Cersei. Mon allégeance va aux Lannister et à moi-même Reconnue pour mes dons de véritable charmeuse et de belle-parleuse.
Je suis célibataire mais je suis attiré par les hommes et les femmes et donc je suis bisexuelle. On dit que je ressemble à Diane Kruger.
D'ailleurs on me reconnaît à mes cheveux d'or pâle et mes yeux à la couleur de glace. Mais ma beauté légendaire ne m'empêche pas d'avoir un certains caractère : Je suis ambitieuse, charmeuse, fière, intelligente, réfléchie, féministe et également calculatrice, hautaine, manipulatrice, orgueilleuse, peste et fourbe.
Always in my mind
Que pense votre esprit des évènements récents ?


 Le Mur serait proche d'être assiégé par les Sauvageons pensez-vous que la Garde de Nuit saura y faire face ?

Shaïra aimerait pouvoir faire confiance aux Corbeaux, mais leur nombre est si petit qu'il en est presque ridicule, donnant peu d'espoir à la belle. Elle prierait bien les dieux, si seulement elle y croyait, et leur demanderait alors d'épargner toutes les vies de ces pauvres hommes, hormis les violeurs et assassins, soit bien plus de la moitié d'entre eux. Il bien dire qu'elle exècre tous ceux qui se croient supérieurs aux femmes au point de se permettre de les tuer, de les violer ou juste de les humilier. Elle hait donc la Garde de Nuit, qu'elle juge comme une bande de malandrins qui ne les sauve que de légendes et de sauvages qui n'ont jusqu'ici pas pointé le bout de leur nez. Et tant qu'elle n'aura pas la preuve vivante que ces choses-là sont vraies, elle n'y croira pas.

L'alliance entre le Lion & la Rose est-elle si solide que ça ?  

Shaïra n'a jamais pu encadrer Joffrey. Pourtant, elle envie Margaery, puisqu'elle est désormais Reine. Elle est plus belle qu'elle, elle en est sûre, et aussi plus intelligente. Malgré cette jalousie qui a engendré une forme de rivalité dont la rose ne semble pas se douter, elle se conduit envers elle comme une amie. Toutes deux ont des ambitions, des rêves et des traits de caractère en commun. Mais lady Kenning est la dame de compagnie de Cersei, dont elle est proche. Toutes deux s'entendent en merveille, et c'est pour cette raison que Shaïra semble si proche de Margaery. Si Joffrey semble tomber dans ses filets, elle compte bien faire en sorte que la fille Tyrell s'empêtre dans les siens. Elle est prête à tout pour y arriver. Cependant, sans jamais oser en parler à Cersei, elle a remarqué un détail troublant : Joffrey et les autres enfants royaux sont aussi blonds que leur mère, aussi blonds que les Lannister... Tandis que tous les Baratheon sont bruns...

Daenerys Targaryen est-elle le prince qui fut promis ?

Ce n'est un secret pour personne, que Shaïra passe de nombreuses heures dans la bibliothèque de l'endroit où elle se trouve, qu'elle soit à Kayce, à Castral-Roc ou à Port-Réal. Elle est souvent fourrée dans cette pièce, malgré la poussière et la vieillerie de tout ce qui s'y trouve. A vrai dire, elle apprécie le calme qui y règne, et a donc déjà lu bien des choses sur le « Prince qui fut promis » et sur la religion de R'hllor. Le fait que la Princesse Daenerys Targaryen soit ce Prince, Azor Ahai, est tout à fait probable et serait même logique : on dit que les Targaryens sont liés au feu... On dit qu'elle a survécu aux flammes lors du bûcher de son mari, Khal Drogo, et que des dragons sont nés au milieu des flammes. Shaïra n'est pas une partisane des Targaryens et pourtant, elle sait que si Daenerys est le Prince qui fut promis, se ranger de son côté serait sans doute une position plus confortable que d'être contre elle. Mais elle se rangera de toute manière du côté de son père, et du côté de Cersei.



I'm not an actor
Derrière l'écran c'est Bibi  


Coucou !  
Je m'appelle Élisa, j'ai 17 ans, mais on me connaît plus sous le pseudo de Silice, Silith ou Bloub. Je suis actuellement en seconde (j'ai redoublé la classe de cinquième vu que je suis douée, je m'amusais plus que je ne travaillais ) et l'année prochaine je vais en première L.
Je suis dingue de GoT, que j'ai découvert il y a deux ans. Je suis une pro-Lannister, j'ai à peine commencé les livres mais je me suis déjà tout spoil sur la Garde de Nuit xD. Je suis amoureuse de Diane Kruger et de Jared Leto, ainsi que de Harry Lloyd (et du personnage de Viserys :kiss:) qui sont pour moi les trois personnes les plus parfaites existant sur cette terre \o. Je suis également une graaande passionnée de littérature (Voltaire est mon dieu, Candide est ma bible ♥), d'écriture, de musique, et de chevaux.
Le fofo est magnifique et je suis certaine que je vais m'y plaire :D.

BY .TITANIUMWAY & SELENE

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: « Shaïra Kenning ♠ La relève de l'Astre des Mers » Ven 8 Mai - 15:20





Une histoire de soleil
Illuminée par le soleil  


[Maison Kenning de Kayce • Arbre généalogique]

♠ ♠ ♠

CHAPITRE I : PRINCESSE SORTIE D'UN ŒUF

An 279, Onzième lune.
Kayce.


Margot Lannister ferma les yeux, son corps couvert de sueur se tordant une dernière fois sous la douleur tandis que son souffle se coupait. Elle gémit, une larme venant rouler sur sa joue avant de s'écraser sur le doigt d'une de ses plus fidèles amies, une simple servante qui avait pourtant toujours été là pour elle. Elle rouvrit ses prunelles sombres, levant la tête pour admirer l'enfant qu'on nettoyait et qu'elle venait de mettre au monde. Lorsque le nouveau-né ouvrit les yeux, quelle ne fut pas la surprise de chacun. Ses yeux étaient d'un bleu de givre, un bleu qu'on ne trouve qu'au-delà du Mur, d'après les légendes de quelques fous. La servante de Margot s'approcha, prit doucement la petite chose dans ses bras, sourit tendrement et la tendit à sa mère.

-C'est une magnifique petite colombe.

Le surnom serait bien vite employé par tous. Déjà si belle, si douce, d'apparence si fragile et innocente... Margot observa l'enfant. Elle lui ressemblait tellement, et à la fois si peu. Ses traits étaient les siens, mais ce regard ne pouvait être que celui de son père... en plus bleu encore. Elle avait désiré une fille de toutes ses forces, désirant plus que tout pouvoir embrasser une enfant qui serait sienne, de pouvoir la qualifier de princesse, sa princesse, et lui promettre monts et merveilles. Enfin, les Sept la lui offraient... Elle la serra légèrement dans ses bras, apaisant les premiers cris et pleurs de la petite fille. Elle déposa ses lèvres sur son front en un baiser à la douceur sans nom.

Peut-être avez-vous entendu parler de Shaïra Astre des Mers comme étant la plus belle femme de son temps. Elle était la bâtarde d'Aegon IV Targaryen, autrement appelé Aegon l'Indigne. Certains la disaient simplement parfaite et gâtée par la nature, d'autres parlaient d'une sirène, et les plus mauvaises langues d'une sorcière. En effet, tout chez elle n'était que grâce et beauté. Et pourtant, malgré son statut de bâtarde, elle reçut d'innombrables demandes en mariage.
C'est la beauté de l'enfant qui lui rappela Shaïra. C'est ce nom qu'elle porterait donc...

-Ma petite colombe, murmura-t-elle comme s'il s'agissait d'un secret. Ma petite princesse... Tu es si belle, si douce... Tu t'appelleras Shaïra et je veillerai à ce que tous t'appellent Astre des Mers, comme la demoiselle légendaire, la plus belle femme de Westeros. C'est ce que tu seras, ma fierté... Ma victoire... Shana, veux-tu bien prévenir Terrence ?, demanda-t-elle en la regardant tendrement.

La prénommée Shana sourit à nouveau, inclinant la tête et quittant la pièce pour y revenir aussitôt, le seigneur de Kayce sur les talons. Celui-ci semblait inquiet, mais à peine vit-il sa femme, serrant la nouvelle-née dans ses bras, il fondit vers elles et les enlaça. Lorsqu'il vit les yeux de la petite fille, il afficha une mine étonnée. Il n'en avait jamais vu de tels, à vrai dire.

-Elle est si belle... Ses yeux viennent d'au-delà du Mur, ou même des profondeurs de la plus belle des mers..., souffla-t-il, charmé par l'enfant.

Quelques minutes plus tard entrèrent dans la chambre la sœur du lord, Alanyss, et les trois premiers fils du couple, Symond, Gared et Harlan. L'entrée du premier dans la pièce jeta un froid, puisque Margot lui en avait toujours voulu de ne pas lui ressembler le moins du monde ; elle l'avait donc rejeté dès sa plus tendre enfance, alors qu'il était l'héritier de Kayce. Là où Symond et Harlan se montrèrent joyeux à la vue de leur première sœur, Gared, lui, se renfrogna en voyant tout l'amour que lui offrait sa mère. Il la haït au premier regard.
L'engouement était total en ce beau jour, et au lendemain de la naissance, on fit forger trois colliers représentant un oiseau en plein vol : le premier, fait d'onyx, fut offert à Margot, le deuxième, fait d'argent, fut donné à Terrence et le dernier, fait d'or blanc, fut offert à Shaïra. Elle reçut un second pendentif, représentant cette fois-ci un soleil fait à moitié d'or et à moitié d'onyx. Chaque membre de la maison en portait un, et il lui était offert dès la naissance. Ces colliers étaient censés représenter la douceur de la vie, la beauté de l'amour régnant entre le couple et leur fille bien-aimée. Il semblait n'y avoir pas la moindre tâche sur ce tableau si parfait montrant une famille unie dans l'amour et la joie. C'était comme un rêve, beau, doux, idéal...

Et pourtant, qui aurait pu deviner qu'une rébellion éclaterait deux années plus tard ?


♠ ♠ ♠

CHAPITRE II : L'ENVOYEE DU SOLEIL

An 281.

La Rébellion fut une terrible épreuve pour les Kenning, puisque la peur régna en permanence dans leur demeure pourtant si paisible en temps normaux. Mais comment être éternellement paisible lorsque l'on vit sur les côtes et que les batailles navales peuvent se dérouler à tout moment ? Par chance, aucune ne marqua réellement la jeune Shaïra, puisqu'elle n'en vit aucune.
Pourtant, au milieu de l'inquiétude de tous, l'enfant semblait oublier que son père n'était pas là, qu'il était parti à la guerre. Ainsi donc, elle gardait sa joie de vivre, bien qu'il lui arriva parfois de questionner sa mère, Shana ou encore son frère aîné, Symond, sur l'absence de son père. Elle était si joyeuse et douce qu'on en venait parfois à l'appeler « l'envoyée du soleil » ou encore « le seul vrai soleil de Kayce ». Ce dernier surnom lui venait de Symond, celui qui lui offrait le plus d'attention.

Mais alors que son père était parti, il laissa deux nourrissons derrière lui, en plus du reste de sa famille. L'un naquit bâtard, et fut nommé Jory Hill, et l'autre naquit quatrième héritier de Kayce et de la maison Kenning, et on l'appela Lymond. Tous deux étaient nés moins d'un an après Shaïra, peut-être une dizaine de mois après elle.
Elle aima tout de suite ce dernier, passant bien plus de temps assise à côté de son berceau qu'avec ses autres frères.

Elle essayait d'ailleurs de se détacher de sa mère, mais celle-ci, rendue constamment stressée et inquiète par la guerre et l'absence de son tendre époux, refusait de laisser de côté son unique fille. Elle avait prié les Sept pour avoir une fille aussi brune qu'elle, et elle l'avait obtenue. A force de passer tout son temps avec elle, elle ne vit pas l'enfant blondir.
C'est le jour où toutes deux se baladaient dans les jardins de Kayce, profitant du soleil, que celui-ci vint frapper l'arrière du crâne de la douce colombe, dévoilant alors tout l'éclat de sa blondeur. Blonde comme les blés, ça elle l'était, au grand damne de Margot qui, du jour au lendemain, devint un véritable bloc de glace avec sa fille, reportant toute son attention sur Gared. Gared, lui, ne l'avait jamais déçue. Il avait ses cheveux et ses yeux, sa beauté et aussi son caractère. Il croyait en elle plus qu'en quiconque et faisait de ses ennemis les siens. C'est là que commença le cauchemar de Shaïra, malgré le retour de son père en héros. Jamais elle ne serait une lionne.

Elle subit sa mère et son frère, mauvais et haineux à son égard, la haïssant avec ferveur. Elle était seule, n'osant se cacher derrière personne mais trouvant parfois un peu de réconfort auprès de Symond ou de Lymond. Tous deux étaient vraiment doux avec elle, l'aimant très fort, ne lui en tenant pas rigueur pour sa blondeur et pour sa ressemblance avec son père. D'ailleurs, Symond était blond également, aux yeux bleus lui aussi, et il ressemblait très fortement à sa sœur. Il avait toujours été là pour elle, et lui promit qu'il serait toujours là. Il lui avait promis.
Margot mit au monde trois nouveaux enfants : Iline, aussi brune qu'elle et son véritable sosie, Jon, à la chevelure de jais et aux yeux aussi noirs que la nuit -comme Gared avant lui-, et Tommen, un jeune garçon aussi blond que son père. Elle se jura que ce serait là son dernier enfant.


♠ ♠ ♠

CHAPITRE III : PREMIERES LECONS

An 291.

Shaïra avait douze ans, lorsque Symond fut fait chevalier par ser Kennos de Kayce, au service de son père Terrence depuis plus d'une dizaine d'années, et celui qui l'avait pris comme écuyer dès ses onze ans. Elle était si fière d'être sa sœur qu'elle se jeta sur lui pour l'embrasser à cette annonce. De tous ses frères -hormis Gared, qui n'était pas son frère de son point de vue-, il avait toujours été le plus aventureux, le plus emporté, le plus fougueux... Et il avait réalisé l'un de ses rêves. Il avait bien des ambitions, ce que la colombe ne comprenait pas encore. Elle était encore douce et fragile, de la même façon qu'Iline pouvait l'être. Mais ce qui la différenciait de sa cadette, c'est que celle-ci était aussi brune que sa mère et avait les yeux aussi bruns que les siens. Ainsi, Iline recevait également l'amour de sa mère, comme Gared.

Lorsque la colombe n'était pas avec Harlan et Lymond, elle était en compagnie de Symond. C'était lui, son bel aîné, son frère adoré, celui qu'elle chérissait plus que tout au monde, qui la serrait dans ses bras dès que Gared allait trop loin, c'est lui qui l'embrassait sur le front pour qu'elle s'endorme lorsqu'elle craignait de réveiller sa mère pour la bercer, c'est lui qui l'avait toujours soutenue, toujours, parce que ce qu'elle vivait il l'avait vécu aussi...
Mais un jour, il partit. Il partit après un baiser sur le front de sa petite sœur, après avoir serré dans ses bras chacun de ses frères et avait avoir souri à Iline -que Margot gardait jalousement. Il s'en allait loin, disant que le monde l'appelait. L'héritier de Kayce partait, et personne ne savait quand il reviendrait... si il reviendrait... Cependant, il avait glissé une lettre sous la couette de Shaïra avant de s'en aller... La lettre disait, mot pour mot :

« Shaïra, chère petite sœur,

Je ne suis pas sans savoir que tu souffres des mauvaises paroles de Gared, que Mère ne te chérit pas comme elle devrait le faire, que tu aimerais avoir quelqu'un d'autre que Shana pour te prendre dans ses bras, quelqu'un d'autre que Père pour t'aimer. Je ne peux pas rester. Peut-être suis-je lâche, peut-être pas, je ne sais pas trop. C'est une lourde tâche, que d'être héritier, mais je reviendrai. Je ne sais pas quand je reviendrai, mais je reviendrai toujours. Je ne supporte plus de rester enfermé là, au même endroit, depuis seize ans. Je dois partir, découvrir le monde, courir la gueuse si ça me fait me sentir libre... Mais comprends-moi, j'ai besoin d'air.

Tu sais que, comme toi, j'ai souffert du regard de notre mère pendant des années. Depuis que mes cheveux sont devenus blonds, comme ça t'est arrivé. Tu dois affûter ta langue, petite sœur. Tu es fragile, tu ne pourras pas toujours être cachée derrière les murs de Kayce, sur notre petite île. Tu dois grandir maintenant. Tu dois grandir et devenir adulte, même si tu n'as que dix ans. Joue des mots et des autres comme le fait Gared, comme le fait notre mère, comme je le fais moi. Joue-toi du monde tout entier s'il le faut, petite sœur, mais deviens ce qu'une jeune fille comme toi doit être. Tu es trop unique pour finir comme toutes ces jeunes filles bêtes et ignorantes.
Instruis-toi. Voyage. Sois belle. Sois ambitieuse. Sois intelligente. Sois forte. Ne pleure plus. Influence les choix de notre père. Sois comme notre mère. Une lionne. Elle ne voudra certainement jamais que l'on t'appelle Lannister -elle me l'a déjà refusé- mais le permettra à tous ses enfants aussi bruns qu'elle. Alors sois aussi féroce et fourbe qu'elle, aussi belle et intelligente, pour lui montrer que tu as beau ne pas porter le nom des lions, tu en as tout de même l'étoffe.
Prends soin de toi ma petite colombe. Je t'embrasse,

Symond.
 »

Shaïra avait envie de pleurer le départ de son aîné, et pourtant elle n'en fit rien. Elle se promit de respecter à la lettre ce qu'il lui avait conseillé de faire. Il avait raison ; elle devait être forte. Les jours qui suivirent la lecture de cette lettre, la jeune colombe passa son temps à la bibliothèque du château. Elle lut des tas et des tas de livres, s'appliqua plus que jamais lors de ses leçons de musique, de chant, de broderie, d'équitation et d'histoire. Peu à peu, de fil en aiguille, elle devenait cette lionne que son frère voulait qu'elle soit.
Devenant déjà mielleuse à son âge, elle devint le petit trésor de son père, qui ne voyait en elle qu'une enfant prodige qui apprenait ses leçons à une vitesse folle, qui retenait la moindre chose, qui était terriblement observatrice, qui analysait tout... Elle avait changé et pourtant, Terrence ne parvenait pas à comprendre que la lionne prenait le dessus sur la colombe.

De colombe, elle n'avait plus que l'apparence.

L'année qui suivit le départ de Symond fut une véritable lutte entre elle et le frère qu'elle n'avait jamais considéré comme tel. Pourtant, Shaïra était toujours souriante. Lorsque Gared lui envoyait une pique, elle inclinait simplement la tête, accueillant la moindre satire d'un sourire tendre, et elle lui en envoyait alors une, d'un ton toujours doucereux. Son frère, au départ désemparé à cause de l'attitude nouvelle de sa sœur, vit bien vite clair dans son petit jeu, et il menaça plus d'une fois de la frapper. Par chance, la colombe veillait à ne jamais être seule avec lui trop longtemps, ou à trop grande distance des autres membres de sa famille. Les sentiments qu'ils éprouvaient l'un envers l'autre étaient de plus en plus clairs : une haine féroce animait leurs deux cœurs.

Leurs ambitions respectives grandissaient de manière considérable, et il ne fut que peu de temps avant que Shaïra ne comprenne quel désir animait Gared : il voulait prendre la place de son père, ça ne faisait aucun doute. Dès qu'on parlait du retour de Symond, il changeait de sujet, suggérant même parfois qu'il devait déjà être mort, ou qu'il n'était qu'un lâche ayant fui ses obligations. La colombe ne le haïssait que plus pour ce qu'il disait de leur aîné. Shaïra avait beaucoup d'emprise sur Terrence, et pouvait faire de ses désirs des ordres. Cependant, l'emprise qu'avait Margot sur lui était plus grande encore et, cumulée à celle que Gared avait sur lui, tous deux écrasaient sans peine la première fille du couple. Ainsi, il fut décidé que, tant que Symond ne serait pas de retour, Gared serait éduqué pour devenir héritier, « au cas-où » disait-on.

Alors que Shaïra avait presque quatorze ans, une maladie toucha Kayce, et Margot fut touchée, ainsi que Jon. Celui-ci, ayant déjà une santé fragile, ne survécut pas, mourant au bout de deux mois. Margot, quant à elle, frôla de peu la mort. Elle resta alitée pendant presque un an, et elle fut guérie grâce aux soins intensifs du mestre du château. Pendant tout ce temps, Terrence fit une dépression, tant à cause de l'état de son épouse bien-aimée qu'à cause du décès de l'un de ses fils. C'est Gared qui s'occupa de maintenir la maison Kenning pendant cette année-là. Il terrorisa par ailleurs Shaïra, menaçant parfois de la frapper, profitant de l'absence de leur père...
Margot guérit finalement, Terrence reprit les rênes, et la vie reprit son cours plus calmement...


♠ ♠ ♠

CHAPITRE IV : OISEAU VOYAGEUR

An 295.

Ce n'était plus un secret pour personne que Margot Lannister n'aimait pas sa fille. L'histoire avait fait le tour de l'Ouest, et peut-être même de Westeros. Shaïra, sans s'en vanter, commençait à faire de cette faiblesse une force : devenue presque adolescente, elle commençait enfin à quitter Kayce, allant à Castral-Roc, Hautjardin, Vivesaigues, Winterfell, Accalmie... Mais jamais à Lancehelion ou Port-Réal, parce que son père craignait trop pour sa sécurité. Et où qu'elle se rende, les gens la plaignaient pour cette triste histoire, avant de se rendre compte de sa beauté grandissante. Celle que l'on appelait jusqu'ici colombe pour sa douceur, commençait à se faire appeler l'Astre des Mers par des plus en plus de personnes, ne la rendant que plus fière et arrogante sous ses airs de jeune fille parfaite, sans le moindre défaut.
Shaïra n'avait jamais cessé de suivre ce que lui avait enseigné Symond dans une simple lettre : elle devait être comme elle pour la décontenancer, l'avoir à son propre jeu... A vrai dire, elle se débrouillait à merveille : elle n'avait plus jamais pleuré après le départ de son frère. Elle avait toujours souri, encaissé, renvoyé, même quand tout allait mal. Ne jamais perdre son calme, telle était sa méthode. Toujours garder le contrôle.
Ne jamais aimer.

L'amour, quel poison était-ce ! Shaïra allait de villes en villes avec son père, toujours un sourire aux lèvres. Un sourire doux pour les timides, enjôleur pour les coureurs de jupons, provocateur pour les machistes, carnassier pour les fous-furieux... Oh, Shaïra souriait beaucoup, toujours même. Aux hommes, surtout, qu'elle se plaisait à charmer, mais elle charmait aussi des femmes. Elle jouait là un jeu dangereux, puisqu'un homme l'aimant trop, ou juste un fou ne rêvant que de la faire sienne comme il le ferait avec une autre, pourrait à tout moment la violer. S'emparer d'elle, de ce corps frêle derrière cette personnalité de femme forte. Et pourtant, il serait idiot de vouloir la violer.
Shaïrah avait joué dangereusement, elle en était consciente depuis le début, mais elle avait une envie de plaire si forte que les hommes se mettaient à lui plaire fortement à elle aussi. Elle s'était d'ailleurs demandé pourquoi les femmes n'étaient pas égales aux hommes, pourquoi elles se devaient d'être vierges avant le mariage et pas les hommes... Elle n'aimait pas cette inégalité, elle ne voulait pas être une femme en dessous de l'homme. Elle voulait être bien plus. Ainsi, âgée de seize ans, elle se perdit dans les bras d'un homme. Sans amour, bien entendu, bien qu'il lui déclara sa flamme après l'étreinte charnelle. Et elle lui sourit, l'envoûtant, le faisant taire, le faisant se perdre dans son regard de glace, avant de disparaître comme le ferait un mirage.

L'Astre des Mers devenait, au fil des jours et des semaines, le surnom par lequel on la désignait le plus. On disait qu'elle était peut-être aussi belle que Shaïra Waters, et elle se savait belle aussi. Mais elle ne s'en vantait pas, jamais. Elle devait se taire, paraître toujours parfaite.
Ses voyages à travers Westeros furent assez nombreux, permettant à toujours plus de monde de la voir, de l'admirer. Et elle était fière d'elle, de ce qu'elle accomplissait chaque jour un peu plus en se montrant toujours sous son plus beau jour. Tous disaient qu'elle surpassait en beauté sa mère, alors que Margot avait elle-même la réputation d'être une très belle femme. Margot était jalouse de sa fille, elle la haïssait de plus en plus, si bien qu'elle souffla de son poison à son époux pour qu'il refuse bon nombre de demandes pour la main de son aînée. Elle disait qu'Iline était un meilleur parti, plus jeune et fraîche, plus belle, plus douce, plus malléable, plus docile. Mais Terrence ne l'écoutait que d'une oreille, et si il ne trouvait Iline ni plus belle, ni plus douce, il refusa nombre de propositions pour Shaïra. Puis en accepta une.

Ser Dyckon Chester était un homme du Bief dont elle avait entendu parler à plusieurs reprises. En effet, plusieurs fois, il lui avait demandé s'il pouvait porter ses couleurs à un tournoi, siéger à ses côtés à un banquet, l'accompagner dans les jardins du siège des Tyrell. Fou d'elle, ça, il devait l'être. Mais elle ne l'aimait pas, aussi fut-elle grandement soulagée lorsqu'il disparut un jour, mystérieusement. Quelqu'un l'avait-il assassiné ? Avait-il eu peur ? Était-il juste lâche ?
Si Shaïra fut heureuse d'apprendre sa disparition, elle n'en montra rien et afficha une mine désolée pendant des jours. Tout le monde, hormis Gared et sa mère- crurent à ce manège, et Margot reprit rapidement les recherches pour lui trouver un mauvais parti pour la couvrir de honte, et l'envoyer loin d'elle. Elle voulait voir sa fille aînée dépérir, loin, pour perdre sa beauté et ne plus jamais être appelée l'Astre des Mers...

Finalement, il fut décidé, dès les seize ans de la jeune fille, qu'elle serait envoyée comme pupille de lord Tywin. Elle fut bien plus tranquille à Castral-Roc qu'à Kayce, puisque Gared et sa mère n'étaient plus là pour la déranger en permanence. Shana la suivit, ne la quittant jamais et ayant toujours fait office de mère spirituelle pour elle. Là-bas, elle passa de merveilleuses années, se plaisant dans la cour des lions. Puis un jour, elle reçut un message de Kayce.


♠ ♠ ♠

CHAPITRE V : L'EPOUSE DU FRERE

An 296.

Shaïra avait été rappelée chez elle, à Kayce. Le message lui avait arraché un petit cri de stupeur et lui avait donné la chair de poule. Elle n'en revenait toujours pas. Après tout ce temps, Symond était rentré. Après tant d'années loin d'eux, en ne donnant que de rares nouvelles par corbeau, il revenait enfin à la maison... Elle n'attendit pas un seul instant pour préparer ses affaires, prévenir Tywin de son départ imminent et faire préparer des chevaux.
Si elle se déplaçait toujours en carrosse, elle restait une excellente cavalière qui pratiquait l'équitation régulièrement. C'était d'ailleurs son excuse pour la perte de sa virginité, au cas-où on la lui poserait. Shana et elle, ainsi que quelques hommes en armes pour les accompagner, se dirigèrent au plus vite vers Kayce et, après quelques temps, ils arrivèrent à destination.

Revenue chez elle, Shaïra n'attendit pas un seul instant pour sauter à bas de sa monture, et pour se ruer à l'intérieur. « Une bonne lady ne court pas ainsi », se répétait-elle inlassablement dans sa tête. Et pourtant, elle ne pouvait contenir sa joie et sa hâte. Arrivée dans le château, elle fut accueillie par la joie apparente de Lymond et Harlan, qui lui annoncèrent immédiatement qu'une surprise bien étonnante l'attendait, en plus du retour de Symond. Elle qui pensait pourtant tout connaître et savoir des micro-expressions du visage, ne put déceler quel genre de sentiments agitaient ses deux frères. Il y avait une sorte de doute et de joie mêlés à une forme de crainte. « Père ne sait pas encore », lui dit-on, ce qui l'inquiéta quelque peu.

Elle monta à la chambre de son frère, qu'il avait quitté des années plus tôt pour parcourir le monde. Et en ouvrant la porte sans même toquer, elle découvrit une femme brune, à la peau foncée, aux lèvres pleines et aux yeux noirs. Tout chez elle était exotique, sa tenue également. Elle était belle, très belle même, et fixait la jeune blonde de ses grands yeux de biche dans lesquels on pourrait aisément se perdre tant ils étaient profonds. En voyant l'intruse dans la chambre, elle fronça légèrement les sourcils et pourtant, elle finit par sourire.

-Je peux t'aider peut-être ?

Shaïra n'en revenait pas. Du haut de ses dix-sept ans, jamais un inconnu ne l'avait tutoyée. Jamais. Elle fronça les sourcils, ses yeux se faisant plus froids qu'ils ne l'étaient déjà au départ, et elle s'apprêta à parler lorsque surgit Symond. Son visage s'illumina un instant et lui, tourna la tête vers elle. Il vint l'enlacer, s'excuser pour cette longue absence... Mais l'aînée Kenning changea brusquement de sujet, regardant la femme exotique.

-C'est qui, elle ?

Son ton était empreint de désinvolture, et son regard s'était à nouveau fait froid. L'héritier de Kayce sourit, et vint doucement saisir la main de la brune sous les yeux d'une Shaïra désemparée.

-Shaïra, je te présente Taena. Mon épouse.
-Ta... Ton épouse ? Elle écarquilla les yeux. Je n'en reviens pas, Symond. Tu t'absentes pendant dix ans, et tu reviens avec une épouse qui sort de nulle part ? Tu... Quel âge as-tu, Symond, pour oser faire une chose pareille ? Tu es l'héritier de notre maison !
-Oui, mon épouse. Je l'ai rencontrée à Myr et je l'aime. Oui, je suis l'héritier de notre maison, et elle régnera sur Kayce avec moi dès que Père ne sera plus.
-Tu m'as abandonnée pendant dix ans, seule avec Mère et Gared, et aujourd'hui tu reviens avec une femme qui était peut-être juste une catin de bas étage avant que tu ne la trouves. Où est Père ?
-Ce n'est pas une catin !, rugit-il. Père, il est en voyage, il ne sait pas que je suis rentré. J'ai fait envoyer un corbeau ce matin pour le prévenir que je suis de retour.
-Il sera certainement enchanté de rencontrer cette... Taena.

Sans un mot de plus, les lèvres pincées, Shaïra s'éloigna d'eux et se dirigea vers sa chambre. Dans un couloir, elle croisa un visage qu'elle aurait espéré ne plus jamais revoir. Elle fut d'abord surprise lorsqu'elle constata qu'il avait un immense sourire au visage, mais en comprit rapidement la raison.

-Shaïra ! Chère petite sœur, quel plaisir de te revoir par ici. Tu nous avais tant manqué. Alors Shaïra, as-tu rencontré notre chère future belle-sœur ? La future Lady de Kayce, Lady Taena Kenning... Ça sonne bien, ne trouves-tu pas ? Père sera enchanté.

Elle ne répondit rien, son expression neutre n'annonçant ni engouement, ni colère, ni tristesse, ni rien. Mais au fond, elle bouillonnait de rage et de déception. Comment Symond avait-il osé leur faire ça à elle, à son père, à eux tous, à sa famille ? N'avait-il aucune notion de l'honneur, du déshonneur ? Épouser une roturière, une catin de bas-étage qu'il avait pu trouver à n'importe quel coin de rue que ce soit à Braavos ou à Lys... Un déshonneur, tout simplement.
Puisque Gared ne lui voulait que du mal, qu'il en était de même pour sa mère, que Taena était un obstacle qui lui semblait déjà infranchissable et que Symond était fou de sa Myrienne, alors ce serait à elle d'agir. Pour éviter la chute à sa famille, à sa maison.

Le soleil les illuminerait éternellement.

♠ ♠ ♠

CHAPITRE V : ASTRE DES MERS

An 297.

Une idée lui était venue, un soir, et elle avait tout fait pour pouvoir mettre son plan à exécution. Elle avait glissé quelques mots à son père, comme du poison à son oreille, tandis que sa mère ne cessait de sourire depuis qu'elle avait rencontré Taena. Enfin, une bonne nouvelle pour elle. En plus de rendre sa fille aînée malheureuse par sa simple présence, cette Myrienne bien innocente et bien naïve faisait ce qu'elle voulait de Symond, et elle le menait également droit vers le déshonneur. Il suffirait donc à Terrence de dire « la mort ou le Mur » à son fils, et Gared deviendrait l'héritier légitime de Kayce. Margot était tellement distraite par l'épouse de son premier fils qu'elle en oublia presque de terroriser sa fille comme elle le faisait pourtant si bien. Et Shaïra en profita.

Elle n'arrêtait pas de parler de la capitale, de tous les hommes parfaits pour elle qui devaient s'y trouver, de la Reine Cersei, fille de leur cher suzerain, qu'elle pourrait peut-être devenir sa dame de compagnie... Et tout ceci enchanta Terrence.
Bien sûr, le fait d'envoyer sa chère fille, la prunelle de ses yeux, à Port-Réal ne l'enchantait guère. Mais il avait confiance en ses suzerains, et ne doutait pas que Cersei pourrait apprendre bien des choses à l'Astre des Mers. Ainsi, après un bref échange épistolaire, il fut décidé que Shaïra serait envoyée comme dame de compagnie de la Reine Cersei.

Elle trouverait ainsi le meilleur parti, pour être enfin en mesure de rendre à sa maison tout ce qui lui avait été enlevé. Elle serait plus belle que toutes, digne de son surnom. Digne d'une Reine, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: « Shaïra Kenning ♠ La relève de l'Astre des Mers » Ven 8 Mai - 15:24
Bienvenue officiellement par ici très chère dame de compagnie !
J'ai hâte de lire ta fiche, bon courage pour celle-ci d'ailleurs et si tu as des questions, n'hésite pas on y répondra avec plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Just a broken thing
Age : 21
Maison/Rang : Lady/Stark
Missives : 712
MessageSujet: Re: « Shaïra Kenning ♠ La relève de l'Astre des Mers » Ven 8 Mai - 15:48
Encore bienvenue. Oh mon dieu qu'elle est belle Diane, surtout dans Troie avec ses yeux et tout *^* ♥
J'ai hâte de voir ton histoire aussi °3° (d'ailleurs il manque un "[/center]" tout à la fin °°)

_________________
❝ My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel. ❞
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: « Shaïra Kenning ♠ La relève de l'Astre des Mers » Ven 8 Mai - 15:53
Merci beaucoup pour votre accueil ! :D ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Just a broken thing
Age : 21
Maison/Rang : Lady/Stark
Missives : 712
MessageSujet: Re: « Shaïra Kenning ♠ La relève de l'Astre des Mers » Ven 8 Mai - 16:10
J'adore ton histoire on dirait presque un conte ! :3 A bientôt dans le RP♥

_________________
❝ My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel. ❞
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: « Shaïra Kenning ♠ La relève de l'Astre des Mers » Ven 8 Mai - 16:30
Oh merci c'est super gentil ♥ :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: « Shaïra Kenning ♠ La relève de l'Astre des Mers » Ven 8 Mai - 16:49
L'histoire de Shaïra est super agréable, bien détaillée et touchante aussi. Par contre avant de te valider, j'aimerai que tu développes un peu plus ta réponse à la question "Daenerys Targaryen est-elle le Prince qui fut promis ? "

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: « Shaïra Kenning ♠ La relève de l'Astre des Mers » Ven 8 Mai - 17:13
Merci ^.^ J'ai développé un peu plus, j'espère que ça va comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: « Shaïra Kenning ♠ La relève de l'Astre des Mers » Ven 8 Mai - 17:34
C'est parfait comme ça ;)


Bienvenue parmi nous !
«You will win or die »



Shaïra Kenning
Tu es désormais validé


Félicitation ! Tu as réussi l'épreuve ultime : la présentation. Soit la bienvenue officiellement à Westeros. Afin que ton rôle ne soit pas piqué par un gueux, passe au bottin te recenser. Mais ce n'est pas terminé, car il te faut également chercher des alliances avec les autres membres du forum. Ainsi que dans un soucis de chronologie, consigner tes périphéties ici. Puis, vu qu'on est gentil, n'oublie pas de dépenser tes 100 dragons d'or au Sous-Neuf Rejoins nous également sur la CB ou dans le flood avant ou après avoir RP

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Targaryen
Missives : 159
MessageSujet: Re: « Shaïra Kenning ♠ La relève de l'Astre des Mers » Sam 9 Mai - 11:38
Bienvenue !

_________________
I WILL TAKE WHAT IS MINE WITH FIRE AND BLOOD.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Shaïra Kenning ♠ La relève de l'Astre des Mers »
Revenir en haut Aller en bas
« Shaïra Kenning ♠ La relève de l'Astre des Mers »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» « Shaïra Kenning ♠ La relève de l'Astre des Mers »
» Demande de Shaïness - Butterfly
» Chronologie de Shaïma
» Suspicion au sein de l'île ~ L'arrivée d'une Cipher Pol {Shaï} [Terminé]
» Fin du rp: Tombe si tu veux, mais relève-toi ! {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winter of Blood :: 
 :: 
Rescensement des civils
 :: 
Recalés en Enfer
-
Sauter vers: